La vie d’une autre de Frédérique Deghelt

Un livre parfait pour le challenge destin de femmes ! L’histoire d’une femme qui soudain frappée d’amnésie, prend cette opportunité pour reconstruire sa vie.

Editeur : Editions Babel

Note: 3.5/5

L’histoire

Marie a 25 ans, elle vient de décrocher un nouveau boulot et va fêter ça avec ses amis dans un bar. Là, elle rencontre Pablo et passe une nuit de folie à ses côtés. Lorsqu’elle se réveille le lendemain matin, douze ans ont passé : elle est mariée avec Pablo et ils ont des enfants. Elle va devoir faire face à son amnésie en se glissant dans la peau de la femme qu’elle est devenue. Mais quel est l’évènement qui lui a fait perdre la mémoire ? Que s’est-il passe pendant douze ans ? Que doit-elle faire maintenant ? Autant de questions auxquelles Marie fait face et auxquelles elle doit trouver des réponses. Aimera-t-elle la femme qu’elle est devenue  et sa vie actuelle ?

Mon avis

J’avais entendu parler du film à sa sortie et lorsqu’une amie m’a proposé de me prêter le livre, je n’étais pas plus emballée que ça, mais pourquoi pas ! La couverture ne m’attirait pas, l’histoire ne me disait rien… Mais au final, j’ai tout de même passe un bon moment de lecture.

Le personnage de Marie a 25 ans dans sa tête et c’est assez amusant et rafraichissant de voir comment elle se glisse dans sa vie de femme de 37 ans. Elle voit la vie d’un œil neuf et finalement est comme une spectatrice devant cette vie et cette routine qui lui sont inconnues !

En apparence, elle a une vie parfaite : un mari qui l’aime et un couple que tout le monde envie, des enfants magnifiques, une carrière professionnelle qui a bien évoluée… Mais alors, pourquoi a-t-elle quitté son travail ? Pourquoi ressent-elle comme un malaise derrière cette façade si parfaite ? Marie se pose beaucoup de questions, mais elle décide de prendre la vie du bon côté et de l’accepter telle qu’elle est. Elle ne se sent pas d’attache particulière avec son mari mais apprend à le connaitre et à l’aimer petit à petit.

Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est que pour Marie, ce qui s’est passé a au final peu d’importance. Bien sûr, elle a envie de combler les trous de sa vie mais elle prend vraiment cette amnésie comme une opportunité de repartir de zéro et de reconstruire de bonnes bases. Elle arrive à se refaire une vie et à se la réapproprier.

J’ai trouvé que c’était une belle histoire, l’histoire d’un nouveau départ et d’une femme qui se reconstruit. J’ai lu très vite le livre et ait passé un bon moment.

Le film

Par curiosité, j’ai donc regardé le film tiré du livre avec Juliette Binoche. Quelle déception ! Autant j’ai trouvé le livre empreint d’une certaine fraicheur, autant j’ai trouvé le film ridicule. Juliette Binoche a l’air de penser qu’être une jeune femme de 25 ans c’est se comporter comme une adolescente – et encore, parfois le comportement est plus proche d’une enfant de 10 ans ! Croit-elle vraiment que lorsqu’on a 25 ans, si on n’aime pas ce qu’on mange, on recrache tout dans son assiette, qu’ à table on parle la bouche pleine, qu’on ne sait pas s’habiller pour aller au boulot et qu’on parle comme une gamine ? De plus, dans le film, la question de savoir pourquoi elle a perdu la mémoire n’est pas du tout abordée.

Comme souvent, j’ai préféré le livre mais surtout, je n’ai pas apprécié toutes les libertés prises dans le film !

Alors, si vous avez vu le film, je vous recommande de lire le livre qui est beaucoup mieux ! 🙂

Publicités

12 réflexions sur “La vie d’une autre de Frédérique Deghelt

  1. Il est vraiment bien comme livre, je ne savais pas qu’il y en avait un film !
    Franchement, j’ai aimé ce livre et la façon d’écrire de Frédérique Deghelt que j’ai découverte avec ce titre. Bon moment de lecture !

  2. J’ai moi aussi lu ce livre (mais pas encore publié ma chronique) mais j’ai vraiment adoré. Au contraire de toi, j’ai trouvé que le personnage se positionnait en enquetrice de sa propre vie, ce que j’ai beaucoup apprécié.
    Je me suis demandé à plusieurs reprises comment j’aurais régi à sa place.
    Ce fut une très bonne découverte pour ma part. Vu ce que tu en dis du film (dont j’ignorais l’existence), je ne le visionnerais pas.

    • J’ai aussi beaucoup apprécié! Mais j’ai trouvé que finalement elle prenait son temps pour mener son enquête et prenait finalement le parti de se couler dans son rôle de mère et de femme. C’est aussi ce que j’ai apprécié, que malgré qu’elle se doute qu’il se soit passé un événement assez grave pour qu’elle perde la mémoire de 12 ans de sa vie, elle apprend à aimer cette vie petit à petit!
      J’ai hâte de lire ta chronique 🙂

  3. J’ai ce livre dans ma bibliothèque depuis un bout de temps. J’ai vu le film avant de le lire et je n’aurais sûrement pas dû car j’ai été aussi pas mal déçue…

  4. Pingback: Top Ten Tuesday – Auteurs qui mériteraient plus d’attention | La tête dans les livres

  5. Je n’ai que moyennement aimé ce livre, non pas dans l’histoire, mais dans la façon dont il écrit … J’ai souvent trouvé ça bizarre, les dialogues sont au milieu de la narration et je ne savais pas toujours s’il s’agissait d’un réel dialogue ou d’une simple pensée d’un personnage …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s