Pure de Julianna Baggott

Voici un très bon livre que j’ai beaucoup apprécie ! Et en plus, ce livre me fait avancer dans mon baby-challenge science-fiction ! 🙂

Titre original: Pure (Pure #1)

Editeur : Grand Central Publishing (lu en anglais)

Note: 4,5/5

L’histoire

Il y avait la vie Avant la Détonation et il y a la vie maintenant. Les gens sont divisés en deux. Il y a ceux qui vivent dans le Dôme et qui ont eu la chance d’y être entres avant la Détonation. Ils ont donc été protégés et n’ont subi aucune mutation. Et il y a ceux qui étaient dehors lors de la Détonation et ils ont fusionne avec leur environnement.

Pressia vit en dehors du Dôme avec son grand-père et à l’arrière d’un ancien salon de coiffure.  Lors de la Détonation, sa main a fusionne avec une tête de poupée. Partridge vit dans le Dôme, il est donc un Pur.  Pourtant il ne s’y sent pas à sa place et il a soudain qu’une idée en tête : retrouver sa mère qui a peut-être survécu la Détonation et qui serait à l’extérieur.

Le chemin de Pressia et Partridge vont se croiser, une rencontre entre deux mondes qui pourraient bien changer des choses.

Mon avis

J’étais vraiment très impatiente à l’idée de lire ce livre et je ne pouvais plus attendre ! A tel point que lorsque l’on me l’a offert, je me suis précipitée dessus et je l’ai fini très rapidement car je n’ai pas été déçue !

Ce roman est classé en dystopie jeunesse mais j’ai trouvé l’environnement très dur et très sombre pour un livre jeunesse. En effet, les mutations subies sont assez pénibles et Pressia a une mutation relativement « soft ». Même son grand-père qui a un ventilateur dans la gorge est plutôt bien loti. Imaginez les mutations de personnes qui se trouvaient à proximité d’êtres vivants… J’ai néanmoins bien aime découvrir les fusions des personnages dans le sens où j’étais horrifiée et fascinée par ces fusions contre nature engendrées par la Détonation. Mais comme le répète souvent Pressia dans le livre, on peut trouver de la beauté même dans l’horreur…

En contraste de ce monde assez horrible, j’ai trouvé que la plupart des personnages avaient un très bon fond – il faut tout de même que ça reste un roman jeunesse – et du coup on s’attache très vite à eux ! Pressia est vraiment un personnage intéressant, le genre d’héroïne comme je les aime qui ne se laisse pas faire et ne perds pas ses principes sous la pression. Elle est débrouillarde et s’en sort plutôt bien. Elle ne s’apitoie pas sur son sort. C’est de loin le personnage que j’ai préféré dans le roman.

L’histoire alterne à chaque chapitre des points de vue différents. On a donc entre autres celui de Pressia, mais aussi celui de Partridge. Il nous permet d’avoir une vision de la vie dans le Dôme qui est très règlementée. Je ne veux pas vous en dire trop, mais ce n’est pas autant le paradis que ce que l’on pourrait imaginer en étant à l’extérieur du Dôme.

Vous l’aurez compris, j’ai vraiment beaucoup aime ce roman, j’ai trouvé ce premier tome très réussi. Donc j’ai envie de dire, encore une dystopie jeunesse mais dans celle-là est vraiment bien construite. Je n’ai pas éprouvée trop de manques dans l’histoire comme dans certaines autres premiers tomes où j’attendais les autres livres avec impatience pour avoir beaucoup d’autres réponses à mes questions et surtout pour avoir plus de développement sur l’environnement. Le livre m’a semblé assez complet et j’ai vraiment été satisfaite de ma lecture et des éléments apportés.

Je le recommande vivement si jamais vous aimez les dystopies et que vous aimez les héroïnes attachantes – et accessoirement si vous en avez marre des triangles amoureux, pas de risques ici !

J’ai vu que le tome 2 était déjà sorti en VO !

Publicités

30 réflexions sur “Pure de Julianna Baggott

    • Je te le conseille si tu aimes ce genre de livres! J’avais du mal à retrouver une dystopie qui m’enthousiasmait après Hunger Games, mais celle là est dans un genre complètement différent et j’ai beaucoup aimé du coup 🙂

  1. C’est un roman qui est loin de m’avoir laissé indifférente. Tout comme toi, j’ai été aussi fascinée que terrifiée par les changements subies par les populations, la planète entière. Parfois, c’est tout de même assez dur. En revanche, c’est un roman qui est franchement très bien écrit et intelligemment construit.

  2. Tu as de la chance d’avoir accrocher, personnellement ça n’a pas été du tout mon cas, c’est plutôt rare, mais je l’ai trouvé beaucoup trop sombre et trop futuriste.

    • Oui, c’est vrai qu’il est très sombre. Mais j’ai trouvé que les personnages apportaient de la fraîcheur et de l’espoir car ils ont un bon fond et ça contrebalance bien l’horreur de l’environnement! Dommage que tu n’aies pas aimé, il en faut pour tous les goûts 🙂

  3. J’ai prévu de le lire également pour le baby challenge SF. Ca fait plaisir de voir qu’il t’a plu. C’est toujours plus agréable de lire un livre qui a reçu une bonne critique ! 😉

  4. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [6] | La tête dans les livres

  5. La couverture et la phrase font penser à Dôme de Stephen King.
    Tu m’avais dit pour l’environnement dur.
    je suis pas d’accord sur le fait que c’est logique que les perso ont un très bon fond vu que c’est un livre jeunesse car dans hunger games, ce n’était pas le cas. Maintenant tu m’vais dit que ce dernier est moins dur que pure…
    Tu sais combien de tomes sont prévus?

    • Dôme de Stephen King me tente aussi!!!
      Dans Hunger Games c’est vrai que les personnages sont plus cruels mais aussi plus complexes. Mais dans Pure, on va dire que la cruauté est vraiment dans l’environnement et le cadre! Je trouve que si l’environnement ET les personnages avaient été tous les deux violents, ça aurait donné quelque chose d’assez monstrueux et explosifs! (Bon, peut-être qu’entre temps j’ai été influencé par Le livre sans nom où tout le monde tue tout le monde de manière horrible et du coup j’ai trouvé avec le recul les personnages de Pure très gentillet ^^)

      • Je l’ai lu et chroniqué sur mon blog, Dôme. Je te le conseille, j’ai adoré!

        Je comprends ce que tu veux dire quand tu dis que le cadre est déjà « suffisamment » cruel. Il me reste plus qu’à le lire pour me faire mon opinion 😉

  6. Pingback: Top Ten Tuesday – Livres moins aimés ou plus appréciés que prévu | La tête dans les livres

  7. Pingback: Top Ten Tuesday – Livres couvertures favorites de livres lus | La tête dans les livres

  8. Pingback: Top Ten Tuesday – Top 10 livres premier semestre 2013 | La tête dans les livres

  9. J’ai commencé cette saga parce qu’une amie me l’avait vivement conseillée et qu’on m’a offert le tome 1 à Noël 2013. Et j’avoue qu’au début, j’ai eu vraiment du mal à accrocher à l’univers, que, honnêtement, je ne comprenais pas xD
    Puis ensuite, je me suis vraiment plongée dedans et que du bonheur ! Comme tu dis, cette saga n’est pas tellement pour la jeunesse ou alors adolescents plus proches de la majorité ^^’ les descriptions sont vraiment très crues par moment, mais ça apporte aussi beaucoup à l’histoire qui en devient très intéressante ! ^^
    Bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s