Mille soleils splendides de Khaled Hosseini

Ce livre m’avait été chaudement recommandé par une amie et je n’ai pas regretté ! Cela m’a même donné envie de lire Les cerfs-volants de Kaboul du même auteur ! Les histoires poignantes de deux femmes que tout sépare mais qui vont se retrouver unies face à l’adversité.

Titre original: A thousand splendid suns

Editeur : Editions Riverhead books (lu en anglais)

Note: 3,5/5

L’histoire

Mariam est une harami, une enfant née hors mariage. Elle vit avec sa mère dans une petite maison éloignée de tout dans une petite ville d’Afghanistan. Son père, Jalil, vient toutes les semaines lui rendre visite. Mais lorsque Marian a 15 ans, elle veut rencontrer la famille de son père et passer du temps avec ses frères et sœurs qu’elle ne connaît pas. Elle entreprend alors de se rendre chez lui sans se douter que cette petite expédition changera sa vie…

Laila vit à Kaboul dans une famille libre et progressiste, son père pense que son éducation passe avant tout. Elle est amoureuse de Tariq. Mais lorsque la guerre arrive jusqu’à Kaboul, son destin change brusquement.

L’histoire de deux femmes en Afghanistan des années 70 aux années 2000.

Mon avis

Le moins que l’on puisse dire c’est que ce roman fait réfléchir. Je n’ai pas beaucoup lu de romans sur l’Afghanistan jusqu’à maintenant – voire probablement pas du tout, mais cette lecture s’est avérée très riche et intéressante.

Le livre est découpé en quatre parties. La première partie est l’histoire de Mariam, dès le départ on sait qu’elle est une enfant illégitime, sa mère était la femme de ménage de la maison et le maître de maison a fauté. Il y a beaucoup de mots en langage local et c’est très bien intégré au livre et à l’histoire, même si j’avoue ne pas en avoir retenu beaucoup. On se trouve alors en plein Afghanistan des années 70. Je ne connaissais pas grand-chose de cette culture mais j’ai vraiment apprécié le voyage même si cette culture est très éloignée de celle que je peux connaître.

La deuxième partie est consacrée à Laila. Autant Mariam est très traditionnelle, autant Laila vient d’une famille qui a des idées beaucoup plus occidentalisées et pense que les femmes sont aussi importantes que les hommes. Mais voilà, l’Afghanistan est un pays qui a beaucoup souffert durant ses dernières années, entre toutes les guerres civiles et les différentes occupations… C’était une vraie leçon d’histoire, surtout lorsque l’on se rend compte que ce livre ne se déroule pas il y a si longtemps ! Il y a même des anecdotes qui m’ont fait penser que j’ai moi-même vécu le même évènement mais de manière complètement différente. Par exemple, à un moment il y a le phénomène Titanic. A Kaboul, les gens sont obligés de se cacher pour regarder le film et il y a un vrai trafic autour du film. Ça m’a fait sourire d’imaginer que les Afghans regardaient les amours de Jack et Rose en cachette…

Mariam et Laila se rencontrent vraiment dans la troisième partie mais je ne veux pas en dire trop sur cette seconde moitié du livre.

J’ai été horrifiée par le traitement des femmes dans ce livre. Je me suis indignée, j’ai cherché à comprendre… C’est une culture complètement différente. Autant Mariam dit dans le livre que le port de la burqa a quelque chose de rassurant et je peux imaginer pourquoi, autant sa place dans son couple est révoltante et j’ai eu du mal. Je sais bien que c’est une autre culture et qu’il faut essayer de se remettre dans le contexte, mais tout de même je n’ai pas pu m’empêcher de compatir et de souhaiter plus de bonheur dans la vie de Mariam.

Mariam et Laila ont un destin assez dur et la vie n’est pas facile pour elles au-delà des conditions dans lesquelles elles vivent et au régime auxquel elles sont soumis de par la religion et la culture. J’ai vraiment été touchée par leur histoire et j’espère que vous aurez l’occasion de lire ce livre car c’est un très beau roman.

Vous l’aurez compris, je le recommande vraiment pour voyager et connaître une nouvelle culture. Un livre très bien écrit qui m’a aussi permis de connaître cet auteur.

Ce roman rentre aussi dans mon challenge Destin de femmes !

Publicités

25 réflexions sur “Mille soleils splendides de Khaled Hosseini

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [7] | La tête dans les livres

  2. Il est dans ma wishlist depuis un petit moment, et la seule raison pour laquelle je ne craque pas encore, c’est que pour l’instant je ne suis pas dans le bon état d’esprit pour lire un roman aussi poignant… Mais j’ai très hâte de le découvrir quand le moment sera venu !

  3. Je l’ai dans ma PAL depuis tellement longtemps il faudrait vraiment que je l’en sorte surtout après avoir lu ta chronique !

  4. Pingback: Top Ten Tuesday – Top 10 livres premier semestre 2013 | La tête dans les livres

  5. Pingback: Top Ten Tuesday – Livres qui m’ont pris du temps | La tête dans les livres

  6. Pingback: Ainsi résonne l’écho infini des montagnes de Khaled Hosseini | La tête dans les livres

  7. Pingback: Top Ten Tuesday – Évènements historiques découverts grâce à la lecture | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s