Delirium de Lauren Oliver

Voilà, j’ai enfin commencé cette saga après en avoir beaucoup entendu parler. Je le dis d’emblée, j’ai été déçue. Je m’attendais à une histoire plus originale, moins prévisible… Je fais rentrer ce livre dans mon challenge Destin de femmes, car le personnage principal, Lena, est tout de même attachante et je l’ai appréciée !

Titre original: Delirium

Editeur : Editions Harper Collins (lu en anglais)

Note: 3/5

L’histoire

Dans le monde où Lena vit, l’amour est considéré comme une maladie. Une cure a donc été inventée mais elle ne peut être administrée qu’à 18 ans. Lena attend avec impatience sa cure afin d’être sûre de ne jamais être contaminée par l’amour.

Mais les choses ne sont jamais simples quand l’amour est impliqué…

Mon avis

J’avais beaucoup entendu parler de cette saga et même si j’ai trouvé que ça se lisait bien, c’est loin d’avoir été un coup de cœur. Ce que je reproche dans l’ensemble au roman c’est d’être un peu trop prévisible. On voit venir les choses de loin et je n’ai pas vraiment eu de surprises.

J’ai tout de même bien aimé Lena et Hana. Les deux jeunes filles sont sympathiques et Lena est l’exemple parfait du citoyen modèle dans ce monde dystopique. Elle ne remet pas en question le système et elle a peur d’être infectée par la maladie qu’est l’amour. Hana, sa meilleure amie, est en quelque sorte son contraire, elle est intrépide et curieuse et c’est elle qui aurait été la plus encline à être infectée. Les deux jeunes filles partagent l’amour du sport en commun et notamment celui de courir. Mais voilà, Lena va rencontrer Alex, parce que ça ne serait pas marrant et il n’y aurait pas d’histoire si elle ne se faisait pas infecter avant ses 18 ans. L’amour qu’Alex porte à Lena m’a touchée parce que ce n’est pas un banal coup de foudre. J’ai bien aimé cette relation qui se développe entre les deux personnages.

A partir du moment où Lena fait la connaissance d’Alex, on enchaîne révélation sur révélation. Néanmoins, je n’ai pas accroché tant que ça à l’histoire. Avec le recul, j’ai trouvé le rythme du livre assez lent et ce qu’il s’y passe est finalement très limité. Le récit avance avec comme date limite, l’anniversaire de Lena, jour où elle devra subir la procédure et être guérie à jamais.

L’univers dystopique en lui-même manque pour moi d’éléments et je me suis tout de même demandée comment ce régime autoritaire pouvait fonctionner avec tous ces gens dénués de sentiments comme l’amour. Mais le concept est tout de même intéressant. J’ai même apprécié qu’à chaque début de chapitre on retrouve des éléments de littérature qui reprend des œuvres que l’on connait, mais détournées de façons à en faire des preuves de la maladie. Comme par exemple Roméo et Juliette, à la fin du livre, les deux amoureux meurent de la maladie.

Le premier tome finit sur un gros suspense qui nous incite à aller lire la suite. Ce livre est donc lui du coup de cœur, néanmoins je dois reconnaître qu’il se lit facilement, je deviens sûrement difficile avec les dytopies à force d’en lire !

Vous en avez pensé quoi ?

Mon avis sur les autres tomes: Pandemonium.

Publicités

46 réflexions sur “Delirium de Lauren Oliver

  1. Oui c’est sûr qu’à force les dystopie ne nous surprennent plus vraiment, il faudrait vraiment un gros gros truc nouveau pour renouveler le genre…
    J’ai lu ce livre assez tôt après sa sortie et j’avais été touchée par le thème et les personnages. Je me souviens avoir versé des larmes à la fin… Mais je n’ai même pas encore lu la suite ^^

    • J’ai lu le deuxième tome, mais pas encore le troisième… Et ça se lit toujours bien, mais rien qui me pousse absolument à vouloir lire la suite!
      Mais on sait jamais, peut-être que j’aurais une révélation au troisième tome 😉

  2. C’est un livre qui m’a plu, car facile à lire et à suivre, mais qui ne me marquera pas, je pense. J’ai lu le tome 2, mais avec l’attente du tome 3 je n’ai finalement pas tant envie de le lire, ce ne serait pas une lecture vraiment plaisante pour moi je pense.

  3. Je suis d’accord avec ta dernière phrase a force d’en lire on devient peut être plus difficile ! Quoi qu’il en soit il est dans ma PAL et j’ai peur d’avoir les mêmes sentiments que toi (alors que je l’ai toujours pas lu =D) mais bon je vais surpasser ça et me mettre dedans une fois pour toute !

  4. Les deux premiers tomes sont vraiment longs à commencer, et on doit attendre les cent dernières pages (et encore !) pour avoir beaucoup d’action, mais le troisième tome est vraiment très bon ! Plein d’actions, il passe beaucoup plus vite que les autres, et fait oublier que, pour les deux autres, ce n’était pas trop ça ! En tout cas, c’est lui qui m’a vraiment fait aimé la série !

    • Ah zut, je me suis arrêtée aux deux premiers tomes pour l’instant, mais là tu me fais vraiment hésiter à lire le troisième tome alors que je n’étais pas du tout pressée de me jeter dessus tellement j’ai trouvé les deux premiers tomes moyens… Merci pour ton avis en tout cas 🙂

  5. Pingback: Delirium, tome 2 : Pandemonium de Lauren Oliver | La tête dans les livres

  6. Je voulais le lire mais du coup, je ne sais pas si je vais le lire… ou peut-être bien que si!^^ j’aime beaucoup les histoires où se mélangent amour et fantastique (même si, ici, en l’occurrence, ça n’est pas vraiment du fantastique!) C’est vrai que le résumé et la couverture me tente un peu quand même…

  7. Ça fait une éternité que la série traine dans ma PAL ! Il faudrait vraiment que je prenne le temps de la lire un de ces jours. Mais c’est vrai que j’en entend tellement parler que j’ai peur d’être déçue au final.

    • Ah bah si tu l’as dans ta PAL, le mieux c’est encore de l’en sortir et de te faire ton propre avis! ^^ Mais c’est vrai qu’à force d’en entendre parler, je crois que j’en attendais beaucoup trop!

  8. Je dois le lire, quand même…! Mais après mon énorme déception pour Le dernier jour de ma vie, franchement, ça ne me donne pas du touut envie! Mais on m’en a tellement parlé sur la blogo et tout, et puis, ton avis n’est pas si négatif, finalement…
    Bon, je vais aller l’emprunter à la bibliothèque et puis on verra bien! Merci de me l’avoir remis en tête! 😉

  9. Peut être que les prochains tomes te plairont plus parcequ’ils sont moins prévisibles et qu’il y a plus d’action….. En tout cas, de mon côtés j’ai a-do-ré cette saga ^^

    • Je pense que j’en attendais vraiment trop à force d’en entendre parler, je m’attendais à un truc exceptionnel et j’ai finalement trouvé ça moyen… C’est parfois le problème avec les livres que tout le monde a adoré quand on les lit après!

  10. Les dystopies j’en ai lues un paquet. Maintenant que j’en lis une je veux vraiment que ca sorte du lot. Du coup là je vais peut être passer mon chemin. J’avais déjà un gros doute sur l’intéret de ce livre depuis pas mal de temps mais tu confirmes mes craintes

  11. C’est une des premières chroniques non élogieuses que je lis ! Enfin, il en faut pour tout le monde 🙂
    Après, c’est vrai que ça dépend à quel moment on le lit. Les dystopies sont un peu toutes pareilles, il faut en trouver qui sortent du lot.

  12. De rien pour mon passage sur ton blog, c’est normal! ^^ Effectivement je reçois la réponse à mon commentaire alors je vais me faire avertir à partir de maintenant 😉
    J’espère que d’autres romans de Lauren Oliver te plairont! ^^

  13. Personnellement j’ai été très mitigée sur ce livre, le début m’a vraiment ennuyé mais la deuxième partie du livre m’a vraiment bouleversée. Dooonc, je ne peux pas dire que c’était un coup de coeur car il y a eu des défauts que je ne peux pas ignorer. Je ne sais pas si je me laisserais tenter par la suite, j’hésite encore!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s