Le cirque des rêves d’Erin Morgenstern

Pendant un moment, j’avais hésité à commencer ce livre, j’étais intriguée mais j’avais peur d’être déçue. Et bien pas du tout ! J’ai été plus que séduite par ce livre qui est un vrai petit bijou !

Titre original: The night circus

Editeur : Editions Anchor books (lu en anglais)

Note: Coup de cœur

Quatrième de couverture

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »

Sous les chapiteaux rayés de noir et de blanc, c’est une expérience unique, une fête pour les sens où chaque visiteur peut se perdre avec délice dans un dédale de nuages, flâner dans un luxuriant jardin de glace, s’émerveiller et se laisser enivrer…

BIENVENUE AU CIRQUE DES RÊVES !

Mon avis

Pour une fois, je n’ai pas écrit de résumé moi-même, mais j’ai mis la quatrième de couverture qui est en fait les premières lignes du roman. J’ai trouvé que c’était mieux, car en fait on ne connaît rien de l’histoire en lisant ces lignes et j’ai trouvé ça pas mal !

Le cirque des rêves est le genre de livre qui se savoure. Le genre de livre pour lequel on a besoin de lire chaque mot, chaque phrase, pour ne pas en perdre une seule miette. Vous l’aurez compris, j’ai été captivée par l’histoire qui est pleine de détails et nous emmène dans un univers merveilleux qu’on n’aurait jamais imaginé.

Par où commencer ? L’histoire se passe à la fin du 19ème siècle et on alterne des descriptions du cirque, des chapitres assez courts qui se passent aussi bien dans le présent que dans le futur. On ne saisit pas tout de suite le lien entre tous les éléments mais petit à petit, tout se met en place. Le roman est riche en détails et en personnages.  Il y a deux personnages principaux qui sont Célia et Marco. Mais autour d’eux gravitent une flopée de personnages secondaires qui ont leur importance et ne sont pas du tout laissés en arrière-plan.

L’histoire se déroule sur plus de 16 ans. Elle commence lorsque deux hommes décident de se lancer dans une compétition en impliquant Célia et Marco alors qu’ils sont encore enfants. On en sait très peu sur la compétition au début, mais au fur et à mesure, on comprend l’ampleur du challenge. C’est donc l’histoire d’une compétition entre magiciens, enchanteurs, illusionnistes… il n’y a pas de nom défini pour décrire ce qu’ils sont. Mais c’est aussi une magnifique histoire d’amour qui s’étale sur des années. Le roman n’avance pas vite, mais on se régale des descriptions et la plume de l’auteur est vraiment très agréable à lire. Pas parce que l’écriture est légère mais plutôt parce qu’on a l’impression que chaque mot a été soigneusement choisi.

L’univers est très visuel et on s’y imagine sans mal. J’ai en fait été surprise par l’histoire, parce que je ne savais pas à quoi m’attendre. Comme je l’ai dit plus haut, on ne sait pas grand-chose de la compétition puis arrive l’idée du cirque puis le cirque lui-même. Le cirque devient en fait l’arène de jeux pour Célia et Marco. L’endroit où ils feront leurs démonstrations de force. Le récit est loin d’être linéaire, il y a ces sauts dans le temps qui fait que le lecteur est vraiment obligé de faire attention aux titres des chapitres pour savoir où et à quelle date on se situe dans l’histoire.

Vous l’aurez compris, j’ai été plus que conquise par ce livre. Je n’ai pas assez de mots pour décrire ce que j’ai ressenti ! Ça n’a pas été une lecture rapide car j’ai vraiment voulu apprécier chaque mot et chaque moment, mais c’était un pur moment de plaisir et j’ai eu du mal à lâcher le livre. On en sort émerveillé et je le recommande vivement pour une excursion dans un monde onirique et enchanteur.

Publicités

61 réflexions sur “Le cirque des rêves d’Erin Morgenstern

  1. Je suis contente qu’il t’ai plu même si pour moi ça n’a pas été du tout un bon moment 🙂 (Je n’ai pas aimé les personnages et ça m’a un peu bloquée dans mon appréciation je crois).
    Par contre je trouve que la couverture anglaise est plus jolie que la couverture française !

    • C’est vrai que la couverture est vraiment jolie! Et encore mieux en vrai!
      Moi j’ai bien aimé les personnages même si toute leur vie tourne autour de cette compétition et que j’étais un peu désolée pour eux par moment… 🙂

  2. Le livre me faisait déjà envie depuis quelques temps mais avec ta chronique, c’est sûr, je vais sauter le pas rapidement. J’espère autant apprécier l’univers que toi, en tout cas, il à l’air vraiment magique 😉

  3. C’est tout à fait mon genre de livres, tout me tente et je suis sûre que je n’en serais pas déçue alors dès que je tombe dessus, achat ! Les couvertures sont splendides et j’aime aussi l’idée de ne rien savoir et de découvrir petit à petit. Et puis de la magie, un cirque, une romance et le fait que cela se déroule sur autant de tps me fait penser à Un jour et me donne encore plus envie de le lire 😀

  4. Je n’ai rien à rajouter à ton avis car je le partage entièrement. Voilà une histoire qui m’a envoûtée ! Et les couvertures, aussi bien VO que VF sont à l’image du roman, magnifiques !

  5. J’hésitais depuis un moment à noter ce livre dans ma wishlist, mais c’est décidé, Cette fois je l’ajoute. l’histoire de la compétition entre magiciens me fait rêver. Et l’univers du cirques est tellement emprunt de magie… bref je craque

  6. Pingback: Top Ten Tuesday – Auteurs qui mériteraient plus d’attention | La tête dans les livres

  7. Pingback: Top Ten Tuesday – Top ten livres lus en 2013 | La tête dans les livres

  8. Pingback: The Night Circus « La Croisée des Chemins

  9. Pingback: Le Tag du Gâteau Littéraire | La tête dans les livres

  10. Pingback: Top Ten Tuesday – Livres incomparables | La tête dans les livres

  11. Pingback: Top 5 … des livres que je veux lire cette année | AmazinGirlz

  12. Je viens de découvrir ton blog, je commence par les coups de coeur, et je suis ravie de voir que je partage ton impression sur ce roman, notamment sur un aspect particulier : c’est un livre dont on se délecte avec lenteur ; il est beau. Je l’ai adoré, et pourtant, je ne l’ai pas dévoré avec avidité, à vrai dire je l’ai un peu laissé traîner, réfractaire à l’idée de le fermer définitivement. J’ai trouvée l’histoire d’amour traitée avec subtilité : à la fois, elle arrive au détour du reste, à la fois, elle est le coeur de l’histoire. Brillant, quoi ! Quand je pense qu’il a été entamé pendant un Nano, j’hallucine un peu, tant ce roman est bien mené…

    • Ah bon? Je ne savais pas qu’il avait été écrit pendant un Nano!! En tout cas, j’aimerais bien que l’auteure écrive autre chose parce que ce roman est un petit bijou et je serais vraiment curieuse de lire d’autres romans 🙂

  13. Pingback: Si on parlait de… livres qui nous donnent envie de voyager | La tête dans les livres

  14. Pingback: Top Ten Tuesday – Livres à offrir | La tête dans les livres

  15. Pingback: Top Ten Tuesday – Bons « one-shots  | «La tête dans les livres

  16. Pingback: Top Ten Tuesday – Anecdotes en lien avec des romans | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s