Chroniques de la fin du monde, tome 1: Au commencement de Susan Beth Pfeffer

Voici une lecture que j’hésitais à faire car j’avais peur qu’elle soit trop jeunesse, mais au final, je ne regrette pas!

Titre original: The last survivors, book 1: Life as we knew it

Editeur : Editions Graphia (lu en anglais)

Note: 4/5

L’histoire

Un astéroïde va percuter la lune. Tout le monde attend l’évènement avec curiosité, mais personne n’est inquiet. Seulement, les choses ne se passent pas comme prévu, l’impact est beaucoup trop fort et la lune est rapprochée de la Terre ! Cela a de nombreuses conséquences sur le climat et l’activité sismique terrestre. Miranda est une lycéenne comme les autres, mais comme les autres, elle et sa famille vont devoir tout faire pour survivre.

 Mon avis

C’est le genre d’histoire catastrophe qui fait réfléchir. Écrit sous forme de journal, les faits ont l’air si réel que l’on se dit « si jamais ça arrivait, est-ce que je saurais quoi faire? ». Tout a l’air assez crédible. Je n’ai pas pu m’empêcher de penser à tout ce que je devrais faire si jamais ce genre de catastrophe se passait – note pour plus tard: acheter plus de lampes de poche et de boîtes de conserve! – et en même temps je me dis qu’on n’est jamais sûre de comment on réagirait dans ce genre de situation.

J’ai beaucoup aimé cette lecture. D’habitude je ne suis pas trop fan quand c’est écrit sous forme de journal, mais là, je me suis laissé prendre par l’histoire! L’héroïne est vraiment attachante, juste une ado qui ne sait pas trop ce qu’il se passe et c’est loin d’être une héroïne parfaite. C’est vraiment drôle de lire ses pensées, de la voir piquer des crises alors qu’elle a du mal à comprendre l’importance de certaines choses et à se projeter dans ce nouveau futur. Puis on la voir grandir, mûrir et se responsabiliser.

Les autres personnages ne sont pas en reste même si tout est raconté du point de vue de Miranda. Elle a tout de même une maman géniale qui arrive tout de suite à anticiper ce qu’il va se passer. Ses frères se sentent en charge des grosses tâches physiques. Le chat a sa nourriture.

Le livre m’a beaucoup fait penser au film « Le jour d’après » avec la vague de froid qui s’abat sur leur ville.

On a très peu d’éléments sur le reste du monde, mais c’est normal puisque les communications ont été coupées et qu’ils n’ont plus aucun moyen de communication. On se rend compte qu’on est très dépendant de la technologie mais surtout des infrastructures – ce que je savais déjà, mais voir ce qu’ils doivent faire, rien que pour se chauffer… Je ne sais même pas où j’irais pour couper du bois à côté de chez moi! Il faudrait peut-être que j’emménage à la campagne!

Le livre reste tout de même gentillet. Ou peut-être que je suis une vraie pessimiste et je pense que les gens deviendraient vraiment égoïstes et n’hésiteraient pas à s’attaquer les uns les autres si cette situation devrait arriver. Mais dans le livre, tout le monde reste relativement « civilisé ».

J’ai donc passé un bon moment! J’ai angoissée à avec cette famille, j’ai saoulée mon entourage sur ce qu’il faudrait faire en cas de catastrophe, j’ai vraiment été prise par le livre!

Je vous le recommande vraiment si vous aimez les scénarios de fin du monde et mode de survie!

Il y a deux autres tomes, mais je ne sais pas encore si je les lirais de sitôt car j’ai l’impression qu’ils ne concernent plus Miranda et sa famille…

Publicités

24 réflexions sur “Chroniques de la fin du monde, tome 1: Au commencement de Susan Beth Pfeffer

  1. J’aime beaucoup ce genre avec un contexte apocalyptique ^^ En plus j’ai adoré « Le jour d’après ». Je lirais surement ce livre 🙂

  2. Voilà une chronique tentante ! J’avais déjà repéré ce titre, mais sans pour autant donner suite. Grâce à toi, il remonte de plusieurs place dans ma wish-list 🙂

  3. Trilogie lue cet été et j’ai vraiment aimé!!
    Ne repousse pas ta lecture des deux autres tomes, au contraire enchaine-les car tandis que le 2e est du pont de vue d’un jeune garçon à New York, le 3e revient du point de vue de Miranda avec une fusion du 2e (j’espère avoir été claire ;-)).
    Si tu as trouvé ce 1er tome gentillet, le 2e est beaucoup plus sombre… bonne lecture!

  4. Pingback: Top Ten Tuesday – Choses qu’un livre m’a donné envie de faire | La tête dans les livres

  5. Pingback: Top Ten Tuesday – Livres avec des personnages qui doivent lutter pour leur survie | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s