Un monde idéal où c’est la fin de J. Heska

Je voulais tout d’abord remercier Isabelle des Editions Seconde Chance pour ce partenariat et la découverte de ce recueil de nouvelles!

Editeur : Editions Seconde Chance

Note: 2,5/5

Quatrième de couverture

Bienvenue dans un monde idéal !

Un monde idéal où la civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombies entreprenants ?

Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte !

Mais c’est quoi Un monde idéal ? C’est une collection de livres reposant sur un concept tout simple qui a fait le succès du site Internet http://www.jheska.fr : des textes courts et percutants relatant des histoires basées sur des « et si » ?

Un livre parfait pour un petit moment de détente égoïste, dans le bus, à la pause déjeuner, le soir avant de se coucher ou à la plage !

Mon avis

Ce livre est un intéressant recueil de nouvelles de science-fiction. Les nouvelles sont très courtes – une à deux pages, parfois trois maximum – et elles décrivent des mondes imaginaires. Le titre résumé bien le livre, chaque nouvelle a pour titre « Un monde idéal où… » puis il y a une situation imaginaire. Par exemple un monde où les femmes ont pris le pouvoir, un monde où les légumes sont des OGM qui font la guerre aux humains, etc. Les nouvelles sont pour la plupart très pessimistes, normal puisque c’est censé être la fin. Des thèmes récurrents reviennent : la fin du monde, l’invasion de la Terre par les extra-terrestres, la magie, l’écologie… et surtout la stupidité des êtres humains.

Le bon point est que l’on sent que l’auteur s’est vraiment éclaté. Il a laissé courir son imagination et le fait qu’il y ait autant de nouvelles lui a donné la flexibilité d’aller là où il voulait, autant de fois qu’il le voulait. On s’amuse donc à essayer de suivre les pensées de l’auteur et j’avoue avoir été quelques fois perdue ou même ne pas savoir quoi penser de certaines nouvelles. Mais comme elles sont très courtes, on oublie vite et on passe à la suivante !

Je ne suis pas super fan de nouvelles mais ça ne me dérange pas d’en lire. Et ici, j’ai bien aimé les lire, le seul problème est que ces nouvelles sont tellement courtes qu’elles ne me laisseront probablement pas un souvenir impérissable. J’ai aussi mis un peu de temps à les lire parce que je les lisais entre deux livres. Mais l’écriture de l’auteur est tout de même très agréable et se lit très facilement. On y retrouve beaucoup d’humour, les êtres humains ne sont pas particulièrement malins.

Au bout d’un certain nombre d’histoires, j’ai tout de même trouvé beaucoup de similitudes entre certaines. Il y a pas mal de mondes idéaux où les extra-terrestres envahissent la Terre par exemple, ou encore des mondes où les Hommes ont tout simplement ruiné la planète. Les thèmes sont très largement inspirés de notre quotidien mais aussi de films et livres connus comme Matrix ou encore Harry Potter. On n’est donc pas dans des histoires très originales, mais je me suis bien amusée et par moment j’ai bien ri!

Il y a quelques nouvelles qui ont les mêmes personnages et j’ai bien apprécié cela. On retrouve par exemple Matthew et Groumpf qui sont dans un monde où la magie existe et se battent ensemble.

Je vous avouerais qu’il y en a quelques-unes pour lesquelles j’ai eu du mal à comprendre la chute ou même seulement l’intérêt.

En conclusion, c’est un chouette recueil de nouvelles, mais il y en a trop ce qui fait qu’elles ne restent pas toutes en mémoire très longtemps. J’aurais sûrement préféré moins de nouvelles et des nouvelles plus longues afin de m’en imprégner un peu plus, mais je pense que ces histoires pourront tout de même ravir les fans du genre !

24 réflexions sur “Un monde idéal où c’est la fin de J. Heska

  1. Certaines nouvelles sont vraiment pas mal (j’ai adoré celle de Matrix^^). Je regrette d’ailleurs de ne pas les voir plus étoffées… Mais pour passer le temps en laissant son cerveau tranquille, ce recueil est vraiment idéal.

  2. J’ai le même avis que toi, certaines nouvelles m’ont bien fait rire (celle avec les chats surtout) mais malheureusement je ne garderai pas un souvenir impérissable de ce recueil. J’ai tout de même bien aimé le style de l’auteur et sa folie ^^

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [24] | La tête dans les livres

  4. C’est vrai qu’on sent qu’il s’est fait plaisir, c’est dommage que tu n’ai pas tant apprécié, mais ça reste sympa de découvrir de nouvelles choses 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s