2001 : L’Odyssée de l’espace d’Arthur C. Clarke

Je continue dans ma lancée des classiques avec un classique de la SF! C’est aussi ma participation pour le challenge organisé chez Cookies, Une lettre pour un auteur. Cette session, c’était la lettre C qui était à l’honneur !

Titre original: A Space Odyssey

Editeur : Editions J’ai Lu (190 pages)

Note: 3/5

L’histoire

Et si l’Homme n’était devenu ce qu’il était aujourd’hui que grâce à une intervention extraterrestre il y a des millions d’années ? Lorsque les Américains découvrent sur la lune un étrange monolithe, ils sont loin de se poser la question.

Quelques années plus tard, le vaisseau Explorateur 1 est envoyé dans l’espace avec comme destination Saturne. L’équipage ne connait pas le but précis de cette mission et ne se doute pas de ce qu’ils vont y trouver. Le chemin n’est pas aussi paisible qu’il n’y parait…

Mon avis

Je ne connaissais que le nom de ce livre et encore, grâce au film – que je n’ai pourtant pas vu! En faisant quelques recherches, j’ai appris que ce livre faisait partie d’une tétralogie et qu’il était à l’origine une nouvelle réécrite et étoffée à la demande de Stanley Kubrick.

Parlons du livre! La plume d’Arthur C. Clarke est très agréable, il nous embarque facilement dans ce space opera et j’avoue avoir été tenue en haleine pendant tout le livre. Dès les premières pages, on sait qu’il existe bien une présence extraterrestre et qu’elle a même influencé le développement des humains pour en arriver à ce qu’ils sont à l’heure actuelle. Puis ils ont laissé ce monolithe sur la lune. Quel était leur but? Qui sont-ils? A quoi ressemblent-ils? Tant de questions dont on espère avoir les réponses avec le voyage de cet équipage que l’on suit dans l’espace quelques années après la découverte du monolithe.

Le voyage spatial est plutôt agréable, j’ai apprécié de voir décrite la routine à bord du vaisseau, tout était très visuel et je n’ai eu aucun mal à m’imaginer la vie de ces explorateurs. Néanmoins, j’ai remarqué que la psychologie des personnages était très peu développée ainsi que leurs histoires personnelles. Le personnage le plus intéressant est sans doute Carl9000 (ou Hal9000 en anglais), l’ordinateur de bord du vaisseau qui s’avère être un personnage à part entière et surtout qui a une vraie personnalité même si on la comprend pas.

Le livre est assez court donc je ne veux pas trop en dire pour ne pas vous spoiler, mais la fin m’a laissée assez perplexe. Lorsque je l’ai lue, je comprenais les mots sur le papier mais je ne voyais pas du tout où l’auteur voulait en venir. C’est là que j’ai découvert qu’il y avait une suite. J’ai vraiment tourné les dernières pages avidement et j’avoue avoir été un peu déçue de la fin. Mais peut-être est-ce censé nous inciter à lire la suite?

C’est donc un bon livre de science-fiction, un véritable space opera qui date tout de même de 1968 – je suis toujours épatée lorsque je vois quand les livres ont été écrits et que 2001 pour eux était de la science-fiction ! Il est court, donc n’hésitez pas à le lire si vous êtes curieux de découvrir cet univers, mais je pense qu’il ne se suffit pas à lui-même car trop de questions restent en suspens et qu’il faut mieux lire la suite aussi !

Publicités

21 réflexions sur “2001 : L’Odyssée de l’espace d’Arthur C. Clarke

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [33] | La tête dans les livres

  2. j’avoue que je ne suis pas sure que je livre sois pour moi, j’ai un peu de mal à me sentir attiré. Mais je suis contente que tu ai passé un bon moment.

  3. Je ne me suis pas encore tournée vers ce genre littéraire, c’est peut être l’occasion :). Je vais commencer par voir le film histoire de me rendre compte si je peux accrocher ou pas!

  4. Très content que tu nous proposes une lecture sur la de SF, un genre injustement boudée sur la blogosphère. Ca rends ta chronique encore plus précieuse, d’autant plus que j’ai très envie de m’y mettre !
    A voir si j’ai le temps de me procurer et de lire les premiers tomes donc, puisque ça a l’air d’être une très grosse introduction.

    • C’est vrai que dans les blogs où je vais souvent, il n’y a pas tant de SF que ça!
      Le roman est tout de même court, mais je pense que pour ne pas être frustré, il vaut mieux avoir la suite sous la main! 🙂

  5. Je l’avais dans ma liste à lire (celle que j’ai dans ma tête :D) depuis de très nombreuses années, et finalement je viens coup sur coup de l’acquérir et de le lire. Je suis tout à fait d’accord avec ta chronique, je partais des mêmes connaissances sur l’auteur ou l’oeuvre, et je suis aussi perplexifiée par la fin ! Ceci dit c’était une bonne lecture, ça se lit quasiment tout seul, je pense que même si on n’est pas trop trop féru d »espace ça reste compréhensible.

  6. Pingback: 2001 : l’Odyssée de l’espace | La Croisée des Chemins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s