Ainsi résonne l’écho infini des montagnes de Khaled Hosseini

Tout d’abord, merci beaucoup aux Editions Belfond et Athomedia de m’avoir permis de lire ce livre! J’avais vraiment beaucoup aimé Mille soleils splendides et j’étais très contente de retrouver la plume de l’auteur.

Titre original: And the mountains echoed

Editeur: Editions Belfond (456 pages)

Note: 3,5/5

L’histoire

C’est l’histoire de plusieurs familles aux destins qui se croisent. Des années 1950 à nos jours, on commence par suivre l’histoire d’Abdullah et Pari, des frères et sœurs très proches que le destin va séparer. Au fil des années la petite Pari oublie son frère tout en sentant qu’il lui manque quelque chose. Ils ont laissé des gens en Afghanistan, leur histoire a influencé d’autres personnes. Celle de Nabi leur oncle, celle de Nila la nouvelle mère de Pari et beaucoup d’autres encore.

Mon avis

J’étais curieuse de découvrir un autre ouvrage de Khaled Hosseini. Même si je l’ai un tout petit peu moins apprécié que Mille soleils splendides, l’auteur nous offre encore une fois un ouvrage magnifique avec toute une succession d’histoires d’hommes et de femmes dont le fil rouge reste l’Afghanistan. J’ai lu ce livre un peu comme un recueil de nouvelles, chaque chapitre étant assez long et écrit du point de vue d’une personne différente à chaque fois. On ne retrouve jamais deux fois le même point de vue et chaque chapitre est écrit de manière unique de façon à vraiment caractériser la personne que l’on suit, que ce soit à la troisième ou à la première personne, ou encore sous forme de lettre. Contrairement à ce que pourrait suggérer la quatrième de couverture de l’éditeur, le fil conducteur de l’histoire n’est pas vraiment l’histoire de Pari et Abdullah. Car les personnages que l’on rencontre n’ont pas forcément de liens directs avec eux.

L’histoire commence par un très joli conte raconté par un père à son fils. A partir de cette famille, tout le roman va se dérouler au fil des années de 1952 à 2010. On suit plusieurs générations à travers des histoires de personnes qui se croisent. J’ai aimé certains personnages plus que d’autres mais partout on retrouve un rapport à l’Afghanistan bien que le roman nous emmène aussi bien aux États-Unis, qu’à Paris ou en Grèce. Les histoires sont souvent très poignantes, j’avais souvent envie d’aider les personnages et j’attendais un coup du sort pour que tout finisse bien. Des miracles en quelques sortes. Mais dans ce livre, l’auteur a décidé d’être dur avec les acteurs du roman, il les malmène, ils ont une vie difficile, souvent frustrée et pas forcément heureuse. J’ai aussi noté que l’auteur n’hésite pas à nous décrire des mutilations physiques assez horribles. Je ne sais pas si c’était une façon de surenchérir dans le tragique mais c’est assez efficace.

La seule raison pour laquelle je n’ai pas été complètement emballée par le roman est justement ce changement de point de vue constant. On a moins le temps de s’attacher aux personnages et le temps passe tellement vite qu’on les retrouve déjà vieux et à travers les yeux d’autres personnes. Certains protagonistes ne se retrouvent jamais aussi, c’est mon côté qui aime les contes de fées qui aurait voulu plus de bonheur.

Pour conclure, c’est vraiment un très beau livre que nous livre Khaled Hosseini, un roman à plusieurs voix qui aborde des points de vue comme celui des émigrants afghans mais aussi celui des étrangers en Afghanistan. Je le recommanderais sans hésiter à tous ceux qui apprécient les histoires ordinaires de vies d’hommes et de femmes!

Publicités

28 réflexions sur “Ainsi résonne l’écho infini des montagnes de Khaled Hosseini

  1. Il me tente pas mal ce livre, en plus ma prof de littérature anglais m’avait parlé de Milles Soleils Splendides, j’hésite encore avec quel livre de cet auteur je dois commencer ^^

  2. Oh! il a l’air super ce livre! Je ne connais pas l’auteur mais ton avis donne envie! J’adore les histoires avec plusieurs personnages qui s’entrecroisent et avoir des points de vue différent! Je note, merci pour ton avis 🙂

  3. Je vais terminer ce roman demain et c’est amusant, j’avais envie d’écrire dans mon article que l’on a l’impression d’une juxtaposition de nouvelles. Et j’ai aussi le même ressenti de multi narrateurs avec une perte du suivi des personnages et des lieux.
    J’ai moins accroché à partir du récit de Markos.

    • C’est vrai que avec le récit de Markos, je me suis dit que l’on s’éloignait vraiment de plus en plus des protagonistes et que c’était plus comme un recueil de nouvelles! Du coup, j’ai regardé le livre d’un autre oeil 🙂

  4. Le point de vue qui change constamment est ce qui m’a un peu dérouté également, spécialement au début, le temps de m’y adapter. Mais un très beau livre, j’ai vraiment aimé. J’ai lu les cerfs-volant, maintenant j’aimerai bien celui sur les soleils 🙂 !

  5. Clairement l’une de mes prochaines lectures si je le trouve d’occasion ou dans une bibliothèque. Ses deux autres romans sont tellement marquants ! Bon weekend. Sorel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s