Joséphine, tome 1 de Pénélope Bagieu

J’ai emprunté ce livre à une copine et je suis bien contente d’avoir découvert cette BD 🙂

Editeur : Editions Le livre de poche (60 pages)

Note: 3,5/5

Quatrième de couverture

Joséphine a « la trentaine », comme elle dit pudiquement. Elle n’est pas mariée, n’a pas d’enfant, mais elle a un chat. Elle est blonde et menue, mais s’épaissit sensiblement au niveau des hanches. Elle travaille dans un bureau, avec plein de gens qui ne connaissent pas son nom, et un macho abject dont elle ne parvient pas à clouer le bec. Elle a aussi une soeur qui est mariée, et a des enfants blonds, souriants et polis plein sa grande maison. Elle a des parents qui n’habitent pas la même ville mais qui réussissent à l’envahir et à la culpabiliser par téléphone. Elle a des copines mais aucune n’arrive à la cheville de Rose, sa meilleure amie, solidaire de ses misères quotidiennes. Elle est terriblement fleur bleue et ne désespère pas de rencontrer l’homme idéal, ce à quoi elle s’emploie activement (bars, salles de gym, clubs d’oenologie, Meetic…). En attendant, elle pleure devant les films à l’eau de rose. Joséphine a des tas de malheurs dont elle est bien souvent à l’origine : elle est maladroite, ne gère pas très bien ses relations professionnelles, peine à se faire entendre, fait des gaffes assez embarrassantes, et enchaîne les faux-pas dans sa vie amoureuse. Elle est en quelque sorte l’artisan de son propre malheur, mais veille à ne surtout jamais tirer de leçons de ce qui lui tombe dessus.

Mon avis

J’admets que je ne savais pas trop comment résumer ce livre sans trop vous en dire donc je vous ai mis la quatrième de couverture !

Après avoir beaucoup passé de temps sur le blog de Pénélope Bagieu – du temps où elle le mettait encore plus ou moins à jour – je découvre ses bandes-dessinées. Je ne lis pas souvent ce genre de livres, pas parce que je n’aime pas mais tout simplement parce que je trouve que ça se lit trop vite. Ici, c’est vraiment le cas !

Pour en revenir à Joséphine, j’ai passé un très bon moment ! Les dessins sont très agréables et colorés, on suit avec plaisir cette trentenaire qui a le haut du corps tout fin et un gros derrière ! Joséphine nous fait rire et on joue sur des clichés de la trentenaire célibataire. Son histoire m’a un peu fait penser à celle de Bridget Jones en version française – je ne connais que le film, mais difficile de penser à autre chose lorsque l’on pense trentenaire célibataire. L’histoire de Joséphine m’a donc bien fait sourire, on enchaîne les petits épisodes de sa vie et on n’a pas envie de lâcher le livre que j’ai lu d’une traite.

J’ai vraiment regretté que le livre soit si court et se lise en si peu de temps parce que j’en redemandais encore, surtout que le livre n’est pas en grand format BD et donc encore plus petit.

Ma chronique va donc être très courte parce que je ne veux pas en dire trop pour ne pas spoiler, mais je vous le recommande sans hésitations si vous voulez passer un bon moment fille avec des dessins sympas.

Je sais qu’il y a un film et je ne l’ai pas encore vu, mais je serais curieuse de voir ce que donne cette adaptation. L’avez-vous vu?

Publicités

22 réflexions sur “Joséphine, tome 1 de Pénélope Bagieu

  1. Oui je veux la lire cette BD, j’ai lu ma vie est tout a fait fascinante et j’ai passe un bon moment. Ce sont le genre de BD qu’on lit et relit avec plaisir de temps en temps pour rigoler un coup.

  2. Han mais il te faut lire la suite alors !!
    J’aime beaucoup Pénélope Bagieu (qui est à mon avis un peu trop imitée…) ! Mais c’est vrai que si c’est bandes dessinée pouvaient compter beaucoup plus de pages, on en serait que ravis… 😀

  3. je la suivais pendant un moment, mais j’ai abandonné… C’est peut-être idiot mais ses posts sur sont blogs sont beaucoup beaucoup trop longs. Et du coup, j’ai aussi perdu l’envie de lire ses bds. J’ai bien aimé le film qui en est inspiré par contre 😉

  4. Pingback: Joséphine, tome 2: Même pas mal de Pénélope Bagieu | La tête dans les livres

  5. Ah moi aussi j’ai découvert Pénélope Bagieu via son blog, il y a quelques années, et moi aussi j’ai fini par franchir le pas de la BD.
    Je pense que je les ai toutes lues, de Joséphine à La page blanche. Mais ma préférence va quand même à Joséphine parce qu’elle est vraiment très drôle (sans le faire exprès, malheureusement pour elle ^^)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s