Le grand Cœur de Jean-Christophe Rufin

Je remercie les Editions Folio pour ce partenariat qui m’a permis de découvrir l’histoire de Jacques Coeur que je ne connaissais pas du tout!

Editeur : Editions Folio (592 pages)

Note: 3/5

L’histoire

Issu d’une famille de bourgeois plutôt modeste, Jacques Cœur va changer l’histoire de France. Grâce au commerce qu’il va développer avec les pays d’Orient, il va aider le roi de France, Charles VII, à mener ses guerres à bien et étendre son influence sur les territoires français.

Mais lorsque l’on monte trop au sommet, on attise les jalousies et les convoitises. Plus dure est le chute. On retrouve donc Jacques Cœur, refugié sur une île grecque en train d’écrire ses mémoires. L’histoire d’un homme à la vie incroyable.

Mon avis

Je ressors de cette lecture avec un sentiment mitigé. D’un côté j’ai beaucoup aimé le côté historique et l’histoire de ce grand homme que fut Jacques Cœur – d’ailleurs, je ne le connaissais pas du tout. D’un autre, je ne me suis pas attaché au personnage de Jacques Cœur et à vrai dire je ne l’ai pas trouvé si sympathique.

Le côté historique est vraiment intéressant. Tout ce que Jacques Cœur a accompli pour la France et le roi, le commerce qu’il a développé avec l’Orient… Cet homme était un visionnaire. Cette partie du récit m’a vraiment intéressé. Ses relations avec le roi Charles sont très importantes dans le livre, on ne peut s’empêcher d’éprouver de l’antipathie pour le roi et très vite on sait qu’après avoir fait la fortune de Jacques, il fera aussi son malheur. Un autre aspect intéressant est la relation qui a unit Jacques et Agnès Sorel, une des maîtresses du roi. Jean-Christophe Rufin a apparemment pris des libertés concernant cette relation car on en sait très peu.

Le personnage de Jacques Cœur décrit par Jean-Christophe Rufin a été plus difficile à aimer. Comme souvent chez les personnages principaux de cet auteur, j’ai trouvé que Jacques se voulait être le « héros »  parfait. Pas dans le sens où il n’a aucun défaut mais plutôt dans le sens où c’est un personnage qui suit toute sa vie ce en quoi il croit sans jamais penser à mal et qui est finalement victime d’une injustice alors qu’il n’a fait que le bien. Les femmes tombent dans ses bras facilement, ses amis le suivent sans problèmes après qu’il ait prouvé sa valeur. Je pense que pour un autre personnage ça pourrait passer, mais comme ici le récit est à la première personne, je trouve que cela donne une image de fausse modestie lorsque Jacques parle de lui-même – mais ce n’est que mon ressenti.

Pour développer un peu plus sur son succès avec les femmes, ses relations avec Macé – sa femme – et Agnès – la maitresse du roi – m’ont un peu fait lever les yeux au ciel car Jacques décrit ces deux relations comme si c’était des rencontres à la limite du divin, le coup de foudre en quelque sorte alors qu’en parallèle, je l’ai vu comme un coureur de jupons.

L’histoire de Jacques Coeur, c’est donc l’histoire de cet homme parti de rien qui va développer un réseau de commerce incroyable. Il a de l’ambition mais ce qu’il va construire va finalement dépasser ses attentes. Pour en arriver là, il s’assure le soutien du roi qui d’allié va finir par devenir son ennemi. On retrouve donc Jacques, caché sur une île et qui écrit ses mémoires. Il nous raconte son ascension puis sa chute.

Vous l’aurez compris, d’un côté j’ai beaucoup aimé l’histoire de Jacques Cœur, ce qu’il a accompli, les relations qu’il a construit à travers les pays. D’un autre je n’ai pas du tout accroché à sa personnalité, mais ce n’est qu’un ressenti personnel. Donc si vous aimez les romans historiques, n’hésitez pas à vous plonger dans ce roman sur le XIVème siècle, une période que je connais peu !

Publicités

32 réflexions sur “Le grand Cœur de Jean-Christophe Rufin

    • Oui, j’ai lu Rouge Brésil et L’abyssin de cet auteur! A chaque fois du point de vue historique je trouve ça très intéressant mais j’ai toujours un peu de mal à m’attacher à ses personnages principaux! Je serais très curieuse de connaître ton avis sur ses livres 🙂

  1. Je vois beaucoup ce livre dans les journaux en ce moment et magazines d’ailleurs. Du coup j’étais intriguée 🙂 Donc merci pour cette critique, je sais enfin de quoi parle le roman ! Mais pas du tout mon style, surtout vu comment tu décris le « héros ». Je ne pense pas que j’accrocherai.

  2. je pense que je vais le noter pour plus tard moi qui aime bien les romans historiques. j’ai fini la régente noir, premier tome de la trilogie la cour des dames de Franck Ferrand et j’ai beaucoup aimé

  3. Je pense aussi le lire un de ces jours le thème me botte bien ! j’espère qu’il me plaira un peu plus et que je saurais m’attacher aux personnages ^^

  4. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [45] | La tête dans les livres

  5. Mon grand-père m’a fortement conseillé ce roman. Je ne suis pas une habituée du style historique. Par contre, je ne savais pas que c’était tiré d’une histoire vraie !

  6. Pingback: Top Ten Tuesday – Évènements historiques découverts grâce à la lecture | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s