Yellow birds de Kevin Powers

Pour commencer la sélection du prix des lecteurs d’avril, un livre dur sur la guerre.

Titre original: The yellow birds

Editeur : Editions Le Livre de Poche (240 pages)

Note: 4/5

L’histoire

John Bartle est un ancien soldat, pendant deux ans, il a servi dans l’armée et a même été déployé en mission en Irak. Mais maintenant qu’il est revenu, comment peut-il vivre avec cette culpabilité qui le ronge ? La culpabilité d’être rentré au pays sans Murph, un jeune soldat de 18 ans qu’il avait promis de ramener vivant. Mais à l’époque, il ne savait pas qu’il ne fallait pas faire une telle promesse…

Mon avis

Je ne lis pas souvent des livres sur la guerre mais je ne regrette absolument pas car après avoir refermé ce livre, j’étais toute chamboulée. C’est un livre court, simple, mais fort en émotion. Le genre de livre qui, en peu de mots, vous met mal à l’aise, vous fait réfléchir et vous révolte. Yellow birds, c’est l’histoire de John Bartle, jeune soldat envoyé en Irak. Mais ce n’est pas que son histoire, c’est aussi celle de ceux qui y sont restés.

Le narrateur écrit à la première personne et on alterne des chapitres en 2004 et en 2005. On a donc continuellement des sauts dans le temps, et on sait assez vite que le narrateur a survécu puisqu’il a 30 ans lorsqu’il raconte son histoire. Mais on sait aussi que son pote Murphy y est resté. Et c’est là que le bât blesse pour John. Il est rongé par la culpabilité et pour le lecteur, il y a comme un mystère autour de la mort de Murphy. Bartle y réfléchit nuit et jour, il ne trouve pas de repos.

Les chapitres sont courts mais on ressent bien l’intensité des combats, de l’attente et l’horreur de ce qu’il se passe en Irak. Être soldat c’est aussi s’oublier et lorsqu’on pense au très jeune âge des soldats envoyés là-bas… Ça fait mal au cœur. John n’a que 21 ans mais se croit déjà vieux par rapport à Murphy qui en a 18. Ils sont témoins d’horreurs sans même mesurer tout ce qu’il se passe vraiment. Comme dit Bartle, il y a un certain confort à ne pas avoir à réfléchir et juste suivre des ordres.

Le personnage principal en lui-même est simple, il ne se livre pas beaucoup sur sa vie passée ou sur les années qui ont suivi son retour d’Irak. Mais tout le but de ce roman est de décrire ces deux années qu’il a vécu en Irak puis à son retour chez lui. C’est intense, l’écriture est simple et efficace. J’ai trouvé que c’était très bien écrit et surtout que c’était très réaliste. Je ne sais pas si ce livre est autobiographique car il est écrit dans la présentation que l’auteur a aussi servi en Irak. Mais on y croit et ça fait peur.

Moi qui ne suis pas trop fan de livre de guerre, j’ai aimé. J’ai tourné les pages très vite pour découvrir ce qui était arrivé à Murphy tout en appréhendait l’horreur que j’allais découvrir.

N’hésitez pas à le lire, le livre est court mais il marque les esprits!

Publicités

48 réflexions sur “Yellow birds de Kevin Powers

  1. Lire un livre sur la guerre, difficile je préfère ignorer , pourtant la guerre économique que nous vivons fait encore plus de malheur, pareil ont ne veut pas savoir. Le fait qu’il soit court et très bien écrit, et puis tu le défend tellement bien, me donne très envie .

  2. Je suis contente de voir que comme moi tu as apprécié cette lecture vraiment marquante et réaliste !

  3. Je ne suis pas fan non plus… Sûrement dû au fait que j’ai un papa militaire et qu’on a toujours eu cette peur sourde qu’il soit envoyé sur le front… Mais ta chronique donne envie tout de même 🙂 Surtout que c’est le retour qui est exploité et non la guerre en elle-même. On oublie d’ailleurs beaucoup la souffrance de ceux qui reviennent. Donc, pourquoi pas, si l’occasion se présente 🙂

    • Oui, c’est vrai qu’on parle beaucoup de ce qu’il se passe sur le lieu de la guerre mais ceux qui en sont revenus ne sont plus tout à fait les mêmes non plus. C’est un livre vraiment touchant mais aussi triste! Donc à ne pas lire à un moment où tu es déjà déprimée!

  4. Il y a un petit moment maintenant que je lis encore bien des ouvrages qui tournent autour de la question des conflits armés. Je trouve que la forme du roman permet vraiment de toucher au plus intime et c’est souvent par là qu’il sera plus « facile » (tout est relatif, nous sommes d’accords) d’aborder cette thématique.

  5. Ce livre a l’air vraiment très touchant et en même temps perturbant… j’ai envie de le lire, mais en même temps j’hésite! je trouve cela difficile à lire ce genre de littérature

  6. J’adore ta chronique. Les récits sur la guerre ne sont pas forcément mes favoris car ils sont bien souvent durs, très durs. Malheureusement, lorsqu’on se met un peu à la place de ces pauvres gens, on comprend vite qu’il est impossible de raconter une histoire heureuse à propos de la guerre. Aussi triste que cela puisse être, je pense qu’il ne faut pas se détourner de la vérité et l’affronter pour ne pas oublier.
    Un ajout certain dans ma wishlist en tout cas 🙂

    • Oui, c’est sûr que pour des sujets de guerre, ça ne risque pas d’être une histoire heureuse… Et je pense aussi que ça ne sert à rien de fermer les yeux. On a la chance de ne pas vivre cette situation et je trouve que ce livre est un très beau témoignage pour nous permettre de ne pas oublier que ça existe, aussi dur cela puisse paraître!

  7. Je ne vais pas faire dans l’originalité, mais… Moi aussi, je veux le lire ! J’attendais avec impatience ta chronique pour être fixée, et voilà 😀

  8. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [54] | La tête dans les livres

  9. Je pense qu’il est à lire parce qu’en plus la guerre en Irak est proche de nous, et ce n’est pas un événement que l’on relate souvent dans les livres car justement c’est trop proche de nous et j’aime ce côté là.

    • En fait, il y a un forum mais personne ne semble le faire vivre, du coup c’est vrai que ça aurait été plus sympa qu’il soit animé!
      Je n’ai pas encore lu La demoiselle des tic tac mais pour l’instant, Yellow birds a mon vote! 🙂

  10. Pingback: Avril… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s