Armageddon Rag de George R. R. Martin

Merci aux éditions Folio pour ce partenariat, j’ai été poussée par la curiosité de découvrir un autre ouvrage de George R. R. Martin… Alors verdict?

Titre original: The Armageddon Rag

Editeur: Editions Folio SF (608 pages)

Note: 3/5

L’histoire

Jamie Lynch, impresario de l’ancien groupe de rock les Nazgûls, est retrouvé le coeur arraché chez lui. Il n’en faut pas plus pour que Sandy Blair, ex-journaliste, se retrouve sur la piste des anciens membres du groupe pour enquêter sur ce meurtre mystérieux. Il va également retrouver son passé d’ancien hippy et militant de gauche.

Que va-t-il trouver? Saura-t-il comprendre ce qu’il se trame et son rôle à jouer?

Mon avis

Voilà un livre que j’étais vraiment très très impatiente de découvrir. Comme beaucoup de monde, je ne connaissais George R.R. Martin qu’à travers Le trône de fer, quel genre de livre avait-il bien pu écrire avant cette saga?

Il faut savoir que l’auteur a écrit Armageddon Rag bien avant Le trône de fer puisque ce livre a été publié en 1983. L’époque à laquelle le roman a été écrit influence grandement le roman car l’on suit Sandy Blair, la trentaine et représentant d’une génération qui a connu les hippies, a milité contre la guerre au Vietnam, mais s’est maintenant assagie et rangée. Il y a donc une dimension historique assez importante et de nombreuses références à cette époque. 

Pour dire un mot sur le genre: le livre a été édité dans la collection Rock & SF des éditions Folio mais je ne l’aurais pas du tout catalogué SF. C’est plus du fantastique que l’on a dans ce livre et disséminé avec parcimonie vers la fin de l’histoire. En ce qui concerne la partie rock, elle est bien là et bien développée avec notamment les Nazgûls, ce groupe de rock autour duquel tourne le livre mais aussi par de nombreuses références faites à des groupes ou chanteurs connus. George R. R. Martin a réussi à faire vivre les Nazgûls, plusieurs extraits de leurs chansons sont écrites dans le livre. J’aurais d’ailleurs apprécié d’avoir ces paroles en anglais plutôt que la traduction.

Tout au long du roman, on suit donc Sandy Blair, un personnage qui m’a un peu laissé indifférente. Il n’est ni super sympathique ni antipathique. On le suit sans trop s’attacher à lui tandis qu’il parcoure les Etats-Unis. Sous prétexte de mener l’enquête, on vit plutôt un retour vers le passé, on rencontre les anciens camarades de Sandy Blair et on voit ce qu’ils sont devenus. Les fantômes du passé ressurgissent aussi bien au travers des Nazgûls que des connaissances de Sandy. Il y a donc une multitude de personnages que l’on rencontre au fil du l’eau tout en gardant une certaine distance avec eux.

Je vous le dit tout de suite, l’enquête est très secondaire. Si au début du roman on a l’impression que Sandy s’y intéresse, on perd vite ce sentiment. Le rythme du roman est plutôt lent, on le vit comme un road trip américain qui débouche sur quelque chose de beaucoup plus grand que ce que l’on imaginait. J’ai trouvé que dans ce roman, il y avait un côté très Stephen King notamment lorsque l’on retrouve le thème de la bataille entre le bien et le mal ainsi que le côté vraiment manichéen des personnages.

C’est un roman très différent de ce que j’attendais que j’ai découvert, je pense que c’est le genre de roman sur lequel il faut vraiment se faire son propre avis. Je vous conseillerais d’oublier assez vite par qui ce roman a été écrit car on n’y retrouve absolument rien de ce qui constitue Le trône de fer. Ce roman est plutôt une histoire sur les années 60, sur sa musique, ses convictions, ses mouvements politiques. Un roman au fond plutôt intéressant si c’est une période que vous voulez découvrir, avec une toute petite touche de fantastique.

Publicités

32 réflexions sur “Armageddon Rag de George R. R. Martin

  1. Merci pour ton avis en tout franchise. Même si ce que tu en dis ne m’emballe pas pour certains points notamment l’enquête en arrière plan, je suis curieuse de découvrir ce qu’il a pu écrire dans un tout autre registre surtout si le contexte est bien développé :).

  2. Quel soulagement : j’ai publié ma chronique hier et j’ai été surprise d’être la seule à ne pas avoir été enthousiasmée par ce titre. Ton avis est du coup plus que bienvenue même si j’ai encore moins adhéré à l’histoire que toi.

    • Oh je vais aller lire ta chronique!! Je pense que c’est très particulier comme roman! L’histoire m’a laissé un peu perplexe surtout vers la fin et je me suis plusieurs fois demandé où elle allait, mais avec un peu de recul, je me suis dit qu’il fallait vraiment l’aborder comme une histoire sur cette génération qui a grandi mais que certains voulaient faire revivre!

  3. Armageddon : la bataille finale entre le bien et le mal.
    Rag : colère
    Georges R.R Martin : auteur du trône de fer.
    Se que j’ai lu et retenu de lui : Un bon scénariste, prolifique, (pas très encourageant)
    Difficile pour moi de parler de se livre.
    Son écriture :
    Pas c’elle d’un scénariste de marketing, la ont à affaire à un écrivain. Il y a du texte, des mots, des idées, une construction, tout est parfait.
    Amateur de lecture facile a deux sous, tourner la page.
    L’histoire ? Folio SF, heu! Oui? Mais je ne comprends pas pourquoi. Un polard ? Peut être un peu.
    Martin c’est un champion dans la description de l’ambiance bien sombre, bien noire, ont cherche accompagner, de crissements de guitares électrique, de nuits torrides, de cauchemars, d’inimitiés, le but de notre lecture. Une lumière, les souvenirs de 68, les potes, les femmes, la musique et un espoir le rêve d’une génération? Je voulais savoir, comprendre, L’histoire me tirait toujours de l’avant.
    La densité du livre, demande une lecture appliqué, et lente, le résultat, un immense plaisir.

    • Et bien, je suis contente de voir que tu as aimé! Je ne comprends pas du tout pourquoi c’est édité en Folio SF, c’est vraiment du fantastique pour moi!
      Ca a été une bonne découverte, même si je n’ai pas totalement accorché à tous les aspects de l’histoire!

  4. Je pense que je lirai plutôt ce livre que GOT (que je regardes en série)… en plus, j’aime bien le fantasy alors que quand c’est trop SF cela me rebute un peu ….

  5. Je m’attendais bien à ce que ça soit complètement différent du Trône de fer et ça me fait un peu peur car je crains de ne pas vraiment aimé. Surtout que l’époque dont tu parles ne m’intéresse pas du tout. x) M’enfin, je ne sais pas vraiment si je vais lire, on verra bien !

  6. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [68] | La tête dans les livres

  7. Pingback: Juillet… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  8. Pingback: Armageddon Rag « La Croisée des Chemins

  9. Pas fan des sixties (sauf de quelques musiques ^^), pas fan des critiques sociales… j’ai cru que j’allais mourir sur ce bouquin !! Je reconnais que c’est bien écrit, et qu’un certain public visé devrait adorer, mais ce n’était vraiment pas pour moi. Quant à la collection, j’ai eu la même réflexion que toi : déjà le fantastique ne constitue qu’un très petit et insignifiant bout du roman, alors la SF, on la cherche ! 😀

  10. Pingback: Throwback Thursday – Musique | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s