Le cercle de Bernard Minier

Attention spoilers – Si vous n’avez pas lu Glacé, vous pourriez être spoilé sur ce deuxième tome qui reprend pas mal d’éléments de la première enquête. J’ai fait cette lecture avec Pinklychee et Supy!

Editeur : Editions Pocket (790 pages)

Note: 4/5

Quatrième de couverture

Martin Servaz est tout à coup ramené dans son passé par un coup de fil de Marianne, un amour de jeunesse, qui a besoin de lui: son fils vient d’être retrouvé sur les lieux d’un crime. Dès son arrivé sur place, des éléments indiquerait que Hirtmann serait passé par là. L’enquête va obliger Servaz à se plonger dans son passé, notamment dans ses années de prépa littéraire à Marsac, mais il va aussi trouver un écho à sa peur de voir ressurgir le tueur en série Julian Hirtmann.

Que cache la vile de Marsac où tout semble se dérouler? A force de creuser dans de sombres secrets, Martin Servaz pourrait bien finir par être en danger lui-même.

Mon avis

J’avais beaucoup aimé Glacé mais j’ai trouvé Le cercle un chouia meilleur! Peut-être est-ce dû au fait que l’on connaît maintenant notre équipe d’enquêteurs? J’ai retrouvé Servaz avec plaisir. Ce flic au parcours chaotique est un littéraire reconverti, ce que l’on savait déjà. Mais on en apprend beaucoup plus sur ses années de prépa au lycée où se trouve maintenant sa fille Margot. J’ai envie de dire: quelle coïncidence!

Margot n’est pas du genre à rester assise à ne rien faire et elle va bien sûr vouloir mettre son grain de sel dans l’histoire. Même si son personnage m’est plutôt sympathique, elle m’a un peu énervé à vouloir jouer les enquêtrices alors que l’on se trouve tout de même dans une enquête pour meurtre. La victime n’est autre qu’une des professeurs du lycée où Margot étudie. Le principal suspect est donc Hugo, un des élèves de la prépa mais surtout le fils de Marianne, l’ancien amour de jeunesse de Servaz. Très vite, l’enquêteur est convaincu de l’innocence d’Hugo et va tout faire pour la prouver.

A cette enquête va venir se mêler des éléments qui indiquent que Julian Hirtmann n’est pas loin. On alterne d’ailleurs des chapitres avec une de ses captives qui indiquent que le tueur en série n’est pas tout à fait en train de se reposer. Martin est bien sûr hanté par ce psychopathe qui lui a filé entre les doigts il y a de cela deux ans maintenant. La peur qu’il revienne et s’en prenne à lui ou à sa famille le hante. Vous l’aurez compris, l’enquête est assez complexe, plusieurs pistes sont suivies, on ne sait vraiment pas où tout cela va mener.

J’ai tout de même été assez surprise que plusieurs éléments évoqués vers la fin de Glacé notamment sur la relation entre Servaz et la femme d’Esperandieu, soient complètement laissés de côté et complètement abandonnés. L’auteur nous livre un chapitre sur le sujet mais en reste là.

Ce qui m’a beaucoup plus plu dans ce tome, c’est le twist final. On pourrait reprocher au livre d’avoir un rythme assez lent, il n’y a pas vraiment de série de meurtres comme ce que l’on avait eu dans Glacé, mais au final, toute l’enquête se déroule en une semaine et je ne me suis pas ennuyé une seconde. J’avais vraiment hâte de vérifier si Hirtmann était derrière tout ça, de découvrir les motivations de chacun, de connaitre les secrets que cachaient certains élèves de la prépa. Puis arrivée à la fin, j’ai été vraiment étonnée, j’ai aimé le fait que je n’avais rien vu venir.

Je vous le recommande donc volontiers. Comme l’a fait remarqué ma copinaute Supy, ce n’est pas vraiment un thriller mais plutôt un polar à la française qui nous emmène dans le sud de la France. La force de ce roman, ce sont ses personnages principaux qui font vivre le livre et l’enquête.

Vous pouvez retrouver mon avis sur les autres tomes ici: Glacé.

N’hésitez pas a faire un tour sur l’article de mes camarades de lecture commune: Pinklychee et Supy.

Publicités

35 réflexions sur “Le cercle de Bernard Minier

  1. lol c’est le 790 pages qui me fait tiquer… Meme si le précédent était un peu meilleur il semble que tu ais passé un bon moment. C’est peut etre à tenter !

  2. Je me disais bien que le résumé me disait quelque chose ! Tu nous avais parlé du tome précédent déjà, et j’avoue que j’avais bien aimé ta critique pour le tome 1 donc si tu nous dis que celui-ci est mieux, c’est un réel plus !

  3. Je n’ai pas lu le 1er donc je ne lis pas ta chronique 😉 J’ai très envie de découvrir cet auteur, Glacé est inscrit depuis le début à ma wish-list mais pas encore pu trouver ce moment lecture parmi tant d’autres.

  4. Je partage la même vision que toi sur ce roman que j’ai d’ailleurs chroniqué aussi.
    Tout comme toi je suis surpris de l’absence de Mme Esperandieu, relation qui aurait mérité une suite plus « détaillée »

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [69] | La tête dans les livres

  6. Pingback: Juillet… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  7. Pingback: Le Cercle | Blue Edel

  8. Salut Salut, j’ai déjà lu Glacé (que j’ai adoré), et je viens d’acheter n’éteint pas la lumière. Je voulais savoir si c’était une suite ? Si je devais lire avant le cercle pour mieux comprendre. Merci 🙂

  9. Ah Bernard Minier, auteur révélation de 2014 pour ma part. J’ai été un peu déçu par N’éteins pas la lumière. En revanche les 2 précédents sont des bijoux du polar/thriller à la française. Très plaisant et prenant de bout en bout 🙂
    Et au passage belle critique pour rendre hommage à cet auteur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s