Wave de Sonali Deraniyagala

Encore un grand merci aux Editions Kero pour ce partenariat, je n’ai jamais été déçue par les livres qu’ils m’ont proposés pour le moment. Je vous avoue que j’ai pourtant hésité à accepter de recevoir Wave… Je vous en dis plus tout de suite!

Titre original: Wave

Editeur : Editions Kero (288 pages)

Note: 4/5

L’histoire

Sonali Deraniyagala a perdu toute sa famille lors du tsunami de 2004 alors qu’elle était en vacances au Sri Lanka. Ce livre est le récit de ce drame, sa peine et des années qui ont suivi.

Sonali se livre tout en gardant une certaine pudeur et cela donne un récit touchant.

Mon avis

Je vous avoue que lorsque l’on m’a proposé ce partenariat, j’ai hésité. Avais-je vraiment envie de lire le témoignage d’une mère de famille ayant perdu toute sa famille dans le tsunami? Puis, je me suis dit que je n’avais jamais été déçue par les éditions Kero et j’ai bien fait.

C’est assez difficile de chroniquer un témoignage surtout lorsque celui-ci concerne un sujet aussi triste que dans Wave. Wave c’est le récit de Sonali, mère de famille en vacances au Sri Lanka en 2004 et dont toute la famille a trouvé la mort dans le tsunami. Non seulement son mari et ses deux garçons, mais également ses parents.

Le récit commence le jour du tsunami puis s’étend sur près de huit ans. Huit années pendant lesquelles elle a dû faire son deuil, apprendre à vivre sans ceux qui étaient partis. Comment continuer sa vie et retrouver son quotidien lorsque son mari, ses enfants mais aussi ses parents sont tous morts? Pourquoi a-t-elle survécu et pas eux?

La narration est simple, à partir de ce tristement fameux mois de décembre 2004, l’auteure raconte au fil des années ses souvenirs sur le passé. Elle se souvient de ce que ses enfants aimaient, ce qu’ils auraient voulu faire ou dire à tel ou tel moment… L’écriture est sans fioriture, élégante et digne. On ne tombe pas dans les pleurnicheries et l’auteure conserve même une certaine distance et un certain détachement vis-à-vis des lecteurs qui pourrait se rapporter à de la pudeur. Je dirais même que c’est tant mieux car ce n’est pas le genre de livre dans lequel on a envie de se sentir en trop. On se prend à sourire devant les anecdotes sur les enfants ou sur comment elle a rencontré son mari.

Le livre a l’air plutôt d’être un livre-thérapie pour elle, pour qu’elle se rappelle la réalité des choses, les souvenirs qu’elle a de sa famille. Sur sa vie présente, on ne sait quasiment rien si ça ne se rapporte pas à sa famille disparue. Par exemple, a-t-elle repris le travail?  On sait juste à la fin qu’elle a déménagé à New York alors qu’ils vivaient à Londres.

Bien sûr, en lisant ce genre de témoignage, on ne peut s’empêcher de se mettre à sa place, de réfléchir à ce que l’on a aujourd’hui et de l’apprécier. Je lis très peu de témoignage, c’est quand même assez pesant de penser que ce témoignage est réel ainsi que sa peine.

Je ne recommanderais pas ce livre à tout le monde parce que le sujet est quand même lourd et difficile. J’ai apprécié la retenue de l’auteure qui bien que dans la réalité elle se soit noyée dans le chagrin, ce n’est pas sur cela qu’elle appuie dans son livre. À lire si vous voulez tout simplement un récit fort, le témoignage d’une survivante et surtout le tableau d’une très belle famille.

Publicités

36 réflexions sur “Wave de Sonali Deraniyagala

    • C’est vrai que le fait que ce soit un témoignage donne encore plus de poids à ce qui est dit et fait réfléchir et permet de comprendre certaines choses même si on ne peut pas dire qu’on comprend totalement sans l’avoir vécu nous-mêmes (ce que je ne nous souhaite pas!)!

    • Je comprends, je trouve que ce genre de témoignage ne peut pas forcément plaire à tout le monde et ce n’est pas le genre de lecture que l’on lit pour le plaisir, mais parce que c’est intéressant et que ça nous fait aussi un peu évoluer!

  1. J’avoue préférer des lectures plus « légères » émotionnellement, mais ce roman me tente bien. Surtout par rapport à ta description du style. C’est toujours délicat d’écrire sur ce genre de sujet mais l’auteur semble avoir très bien réussi cela.

  2. C’est un livre qui m’intriguait, à cause de sa couverture. Le résumé est déjà très touchant, et ce que tu en dis également. Les témoignages ne sont pas ce que je préfère lire, mais si j’en ai l’occasion, je le lirai tout de même.

  3. Une histoire dramatique en effet. J’ai moins apprécié que toi… je suis restée un peu en retrait mais ça n’enlève pas les qualités de ce roman.
    Je me suis permis de citer ton billet -plus élogieux que le mien- à la fin du mien 🙂
    Au plaisir de te lire,
    Cajou

  4. Il me dit vraiment! J’aime bien les témoignages en général et là, le sujet me parle. Bien entendu je m’attends à quelque chose de touchant voire poignant mais j’aimerais le lire à l’occasion. Merci pour ton avis 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s