Le pays sous le ciel de Matilde Asensi

Un grand merci aux éditions Folio pour cette découverte! J’ai passé un très bon moment et cela m’a même donné envie de découvrir d’autres livres de cette auteure.

Titre original: Tojo bajo el cielo

Editeur : Editions Folio (592 pages)

Note: 3,75/5

L’histoire

En 1923, Elvira De Poulain, peintre espagnole expatriée à Paris, est contrainte de se rendre en Chine pour régler les affaires de succession suite au décès de son mari. Accompagnée de sa nièce, Fernanda, elle est loin de se douter  dans quelle aventure elle devra s’embarque pour retrouver le mausolé d’un empereur mort depuis de siècles. Au fin fond de la Chine, l’aventure n’est pas sans dangers.

Mon avis

Quelle surprise! Quand j’ai commencé ce livre, je pensais lire un roman historique, une histoire de succession en Chine dans les années 20. Finalement, ce livre est plus une version d’Indiana Jones en Chine qu’autre chose!

Elvira débarque donc en Chine après un long voyage assez pénible. La quarantaine, c’est une femme très libérée dans son attitude mais aussi très enfermée dans son univers. Elle ne se doute pas une seule seconde qu’elle va se retrouver embarquée dans une chasse au trésor avec sa nièce Fernanda âgée de 13 ans. C’est une chasse au trésor dans une Chine d’un autre temps avec des décors grandioses. J’ai beaucoup aimé. Le livre est très visuel et c’était comme si j’avais un film sous les yeux en lisant les descriptions et les actions. J’ai passé un très bon moment.

Le personnage d’Elvira est très moderne, aussi bien pour l’époque que maintenant. Une quadragénaire artiste dans un mariage libre qui débarque en Chine… C’est plutôt inhabituel. Bien sûr, elle va réussir à faire face à ce qui lui arrive et est étonnamment à la hauteur. Une petite équipe participe à ce voyage, composé de sa nièce, d’un vieil antiquaire chinois, d’un jeune chinois qui leur sert d’interprète et d’autres… On s’attache beaucoup à ces personnages qui sont plutôt surprenants. Ils sont tous très différents les uns des autres et cela donne des situations plutôt drôles.

L’auteure s’est très clairement documentée sur la culture chinoise et on apprend vraiment beaucoup de choses même si j’avoue ne pas avoir retenu tous les concepts et les explications sur le feng shui, c’était vraiment intéressant. Leurs aventures et les enseignements sont très agréables à lire et la plume y est pour beaucoup.

Le petit bémol est que ce roman est un peu comme un Indiana Jones, intéressant mais peut être un peu trop de bons sentiments et le tout semble un peu facile même si l’on se doute bien que l’on serait frustrés s’ils n’arrivaient pas à avancer dans leur quête. Mais tout est un peu noir ou blanc et tout s’enchaîne un peu trop bien parfois.

En tout cas, c’est un livre très agréable à lire. J’ai aimé suivre cette quête et me perdre au fin fond de la Chine avec les personnages. Je découvrirais bien d’autres livres de cette auteure que je ne connaissais pas du tout. Je le recommande donc à ceux qui cherchent un lire un roman d’aventure sur fond de paysage chinois dans les années 20, vous devriez passer un bon moment.

Publicités

36 réflexions sur “Le pays sous le ciel de Matilde Asensi

  1. Je ne me serais pas du tout attendu au côté Indiana Jones en lisant le résumé ! XD Cela a dû être une sacrée surprise en lisant le roman. Je trouve toujours très déconcertant de lire un roman et de découvrir que ce n’est pas du tout ce qu’on s’était imaginé. Mais du coup, Le pays sous le ciel a beaucoup plus de charme pour moi en sachant cela 🙂

  2. Le synopsis m’intéresse vraiment (voyage, histoire et Chine que demander de plus ?) cependant le côté Indiana Jone dont tu parles ne me rassure pas du tout alors à voir. Mais merci pour la découverte =) Je ne connaissais pas du tout !

  3. Tu m’en avais bien donné envie dans ton update lecture et ça me semble un livre léger et qui fait voyager. Dommage en effet qu’il y manque un peu de contraste, mais c’est une belle découverte !
    Super chronique en tout cas. 🙂

  4. Je n’aurais sans doute pas jeté un regard à ce livre – à moins d’avoir envie de lire un truc contemporain sur la Chine, ce qui m’arrive très rarement voire jamais – sans ton avis !

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [89] | La tête dans les livres

  6. Pingback: Décembre… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  7. Pingback: Si on parlait de… livres qui nous donnent envie de voyager | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s