Animale, tome 1: La Malédiction de Boucle d’Or de Victor Dixen

C’est un livre que je voulais découvrir depuis très longtemps et je remercie ma copinaute Léa pour me l’avoir offert! Il n’a malheureusement pas été à la hauteur de mes attentes…

Editeur : Editions Gallimard (437 pages)

Note: 2,75/5

L’histoire

Blonde a toujours vécu dans un couvent. Abandonnée là alors qu’elle était petite, sa destinée est d’y passer sa vie. Mais qui est-elle vraiment? Et si son histoire finissait par la rattraper?

Blonde n’est pas une simple jeune fille et lorsque l’occasion de retrouver ses origines lui est donnée, elle ne la laisse pas passer.

Mon avis

Ce livre est un livre que j’aurais voulu aimer. Mais ça n’a pas vraiment été le cas. Même si avec le recul je lui reconnais beaucoup de qualités – la couverture est magnifique, le titre est attirant, c’est un conte revisité…- la sauce n’a pas pris pour moi.

Alors, qu’est-ce qui n’a pas fonctionné pour moi? Je pense tout d’abord que le mode de narration, même si l’auteur a voulu faire original, ne m’a pas aidé à rentrer dans le roman. On passe de la troisième personne à la première personne constamment car il y a beaucoup de récits et de sauts dans le temps. On change donc plusieurs fois de points de vue et même si Blonde semblait être le personnage principal, elle n’est pas la plus mise en valeur. On mélange aussi les genres, entre roman historique, histoire fantastique mais aussi enquête sur les origines de Blonde, beaucoup de récits différents se mélangent. L’ensemble est plutôt sombre et il y a des parties que j’ai préférées à d’autres, par conséquent j’ai trouvé la qualité du roman plutôt inconstante.

Ensuite, je ne me suis pas attachée aux personnages. Si Blonde semble être le personnage principale, on reste quand même très éloignée d’elle et j’ai même préféré l’histoire de ses parents à la sienne. Au final, à trop y avoir d’histoires, je n’ai pas réussi à vraiment trouver une personnalité attachante à Blonde. L’histoire d’amour arrive aussi un peu comme un cheveu sur la soupe.

Du côté des points positifs maintenant, au final je me suis rendue compte que je connaissais peu le conte de Boucle d’Or et ça a été l’occasion de me plonger dedans. On peut dire que Victor Dixen a fait un très bon travail pour retravailler le conte et en faire une histoire originale. Le contexte aussi est un contexte historique peu exploité en nous emmenant au XIXème siècle, en pleine époque de changements de régimes entre Napoléon et la monarchie. Il faut reconnaître également que je n’ai absolument rien vu venir sur les éléments qui arrivaient et que j’ai juste tourné les pages pour découvrir ce qui allait se passer.

Mais voilà, comme je l’ai dit au départ, je n’ai pas réussi à rentrer dans le roman. Je n’ai pas réussi à être captivée par l’histoire de Blonde et je pense que j’aurais même préféré vivre directement l’histoire de ses parents qui joue un rôle important dans le roman.

C’est vraiment dommage car je trouve qu’il y avait tous les éléments pour me plaire au départ. Je pense que néanmoins ce livre pourrait plaire à beaucoup d’entre vous, si vous aimez les contes revisités et que vous voulez découvrir un univers inédit. Lirais-je la suite? Probablement si j’ai l’occasion de le faire, mais je ne pense pas me précipiter dessus.

Publicités

45 réflexions sur “Animale, tome 1: La Malédiction de Boucle d’Or de Victor Dixen

  1. Je me rappelle l’avoir adoré!!!!!L’originalité surtout!!!!!C’est dommage si ca n’a pas pris….Dès fois ca ne passe pas….
    Pour la suite je pense que la fin se suffisait en elle même….
    Bonne nouvelle lecture!

  2. Ah mince… C’est toujours dommage d’avoir une déception sur un roman… Mais il en faut pour tous les goûts et les déceptions sont malheureusement inévitables. Je me laisserais peut-être tenter malgré tout 🙂

  3. Je l’avais emprunté à la médiathèque le mois dernier, et puis l’envie de le lire est passé, je l’ai rendu. Peut-être un jour, mais pas tout de suite 😉

  4. Arf, ça arrive des fois. J’ai remarqué moi aussi que l’alternance des points de vues ne m’aide pas à m’attacher aux personnages… Et généralement, je passe à coté dans ces cas là.

  5. Une chronique qui me rappelle la mienne, malheureusement… Je n’ai même pas réussi à aller jusqu’au bout de ce livre tellement je n’accrochais pas… Dommage !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s