Splintered d’A. G. Howard

La couverture est magnifique et je savais que c’était une réécriture de conte, il ne m’en fallait pas plus pour m’intriguer!

Titre original: Splintered

Editeur : Editions Amulet Books (400 pages)

Note: 3,5/5

L’histoire

Alyssa vit avec son père et n’a pas la vie facile. Sa mère est en hôpital psychiatrique car elle se prend pour Alice au pays des merveilles et elle a peur de la rejoindre car les insectes lui parlent.

Et si tout ce que raconte sa mère était vrai? Et si Alice au pays des merveilles n’était pas qu’un simple conte?

Mon avis

Je l’avoue, si j’ai acheté ce livre c’est d’abord parce que j’adorais la couverture. Je la trouve sublime! Et une réécriture de conte ne pouvait être que tentant. Alors, est-ce que cette réécriture de conte a été concluante?

Tout d’abord, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. La première raison est que l’écriture est un peu spéciale, je ne l’ai pas trouvé si fluide même si paradoxalement l’histoire était relativement facile à lire, le style d’écriture a fait que j’ai avancé plutôt lentement. On suit donc Alyssa, une jeune fille loin d’être comme les autres car elle serait la descendante d’une certaine Alice qui aurait inspiré Lewis Carroll pour écrire Alice au pays des merveilles. Sa mère est d’ailleurs internée dans un asile car elle se prend pour cette fameuse Alice au pays des merveilles. Alyssa a une autre particularité, elle semble communiquer avec les insectes. Et si la folie de sa mère était héréditaire?

Il y a trois personnages principaux dans ce livre: Alyssa, Jeb le voisin qu’elle aime en secret depuis des années et Morpheus, un personnage de Wonderland dont je ne veux pas trop vous parler pour ne pas vous spoiler. J’ai adoré ce mystérieux personnage masculin, sombre et indéchiffrable. Je me suis attachée à Alyssa car elle a la tête bien sur les épaules malgré le fait qu’elle entende les insectes parler. Par contre, j’ai eu plus de mal avec Jeb que j’ai trouvé plutôt inutile et pas très intéressant. Et Morpheus, je l’ai adoré car il est vraiment très intéressant même si plus d’une fois, j’avais juste envie de lui donner des claques. Mais il porte vraiment l’histoire et lui donne beaucoup plus d’intensité.

L’histoire m’a plutôt surprise et si je n’étais pas plus convaincue que ça par la première moitié du livre, un twist vers la fin a donné une autre dimension au livre à mes yeux. Je me suis rendue compte que finalement, je ne connaissais finalement pas très bien le conte original à part à travers le dessin animé de Disney qui n’est pas un de mes préférés et le film de Tim Burton. Je pense d’ailleurs que j’aurais beaucoup plus apprécié ce roman en ayant lu le conte orignal. Je n’étais donc pas tout le temps capable de reconnaitre tous les clins d’oeil faits au conte original même si l’auteure fait régulièrement référence au livre de Lewis Carroll.

Dans ce roman, il y a beaucoup d’idées, beaucoup de détails et l’univers est très visuel, un peu sombre et magnifique. Mais ça ne concerne pas la totalité du livre car parfois, j’ai trouvé que l’histoire était un peu trop jeunesse et simplette. Il n’y a pas un bon équilibre entre l’univers un peu sombre qui y est décrit et l’âge si jeune des protagonistes et leurs amourettes. Je trouve que Alyssa aurait pu être une jeune femme plutôt qu’une adolescente, j’aurais d’ailleurs peut-être un peu plus apprécié certains aspects de l’histoire.

C’est néanmoins un livre que je recommanderais, surtout à ceux qui ont lu le livre original. Une bonne réécriture d’après moi même s’il faut s’accrocher un peu au début du livre. Je lirais sûrement la suite même si ce premier tome ne se referme pas sur un gros cliff hanger! On passe donc un bon moment une fois que l’on est vraiment plongé dans l’univers et le livre s’améliore au fil des pages et j’imagine que ça peut même s’améliorer au fil des tomes.

Je pense que c’est une lecture qui va me marquer grâce à son univers. J’espère que le livre sera traduit en français pour que certains d’entre vous puissent le lire!

Publicités

38 réflexions sur “Splintered d’A. G. Howard

  1. La première à laquelle j’ai pensé en ouvrant ton blog: Waow, la couverture est sublime!
    Tu m’as donné envie de me replonger dans le conte original, je ne l’ai jamais lu.

  2. J’aimerais beaucoup le lire ^_^
    Par contre, j’ai cru comprendre en lisant certaines chroniques que le vocabulaire était assez dur à comprendre…

  3. les romans de Lewis Caroll sont très bizarres, l’écriture comme l’histoire sont souvent décousues et j’avoue avoir vraiment eu l’impression de lire une histoire raconté par quelqu’un de fou. C’est étrange surtout quand on a comme référence le dessin animé de Disney. Mais ce roman me tente bien, surtout si c’est un one shot !

  4. Ah oui, quelle belle couverture ! Le synopsis me botte un peu moins pour le coup mais si l’univers tient la route alors pourquoi pas ^^ Merci pour cette découverte =)

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [101] | La tête dans les livres

  6. Pingback: Mars… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  7. Pingback: Si on parlait de… contes | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s