Les larmes rouges, tome 1 : Réminiscences de Georgia Caldera

Voilà un livre que j’avais acheté au salon du livre 2014 avec ma copinaute Supy, un an plus tard, nous avons décidé de le lire pour nous le faire dédicacer par sa très gentille auteure 🙂

Editeur : Editions J’ai Lu (768 pages)

Note: 4/5

L’histoire

Alors que Cornélia décide de s’ôter la vie, elle se jette d’un pont mais est sauvée par un mystérieux homme.

Suite à sa tentative de suicide, son père décide de l’emmener à la campagne dans la maison familiale pour se ressourcer. Quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle découvre que son mystérieux sauveur habite dans le même village. Qui est-il? Que lui veut-il? Et surtout, pourquoi se sent-elle attiré par lui?

Mon avis

Il y a des pavés que l’on lit très vite et ce premier tome en fait partie. La plume est tellement fluide et légère que je n’ai pas vu passer les pages alors que le livre pèse son poids. Je suis arrivée aux dernières pages en me disant « déjà?! ».

J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome. Ce qui m’a captivé était que je ne savais pas vraiment de quoi ce tome parlait – j’avoue avoir surtout été attirée par la couverture – était-ce un livre sur des vampires? Sur la réincarnation? Sur des revenants? Ou tout autre chose? Et le mystère persiste pendant une bonne partie du roman et on ne ne rentre que dans le vif du sujet que tardivement ce qui n’a fait qu’aiguiser ma curiosité. La difficulté de cette chronique va être de vous parler de ce livre sans trop vous en dire pour ne pas vous gâcher la surprise.

Même si je ne me suis pas ennuyée pendant la première partie du roman, j’ai surtout aimé la seconde partie. Il y a comme un déclic qui ouvre la porte aux explications, à l’approfondissement de certains points et à des rêves de Cornélia. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé ces rêves mystérieux. On ne peut pas dire que le rythme du roman soit très soutenu mais on ne s’ennuie absolument pas.

Côté personnage, il n’y en a pas énormément et toute l’histoire tourne principalement autour de Cornélia et Henri. J’ai beaucoup aimé le personnage d’Henri. Un personnage discret, mystérieux et très charismatique. Bien que Cornélia soit l’héroïne, je ne l’ai pas tout le temps apprécié et surtout elle a en quelques sortes deux personnalités dont l’une pour laquelle j’ai eu une légère préférence. Néanmoins, on peut facilement la comprendre.

Il faut tout de même reconnaître que l’histoire n’est pas très originale et est assez prévisible et pourtant, je me suis laissée prendre par le récit et ça ne m’a absolument pas ennuyé. La romance est par contre très présente et les quelques allers-retours m’ont un peu donné envie de secouer Cornélia, mais j’ai fait confiance à l’auteure.

C’est donc un très bon premier tome qui ne vous suprendra peut-être pas si vous êtes fans du genre car il n’y a rien de très nouveaux, mais pourtant, la plume de l’auteure et ses personnages en font une lecture plus qu’agréable et on en redemande encore.

Les avis des autres: Supy, Cassie, les autres.

Mon avis sur les autres tomes: Déliquescence, Quintessence (à venir).

Publicités

52 réflexions sur “Les larmes rouges, tome 1 : Réminiscences de Georgia Caldera

  1. oh merci d’avoir mis mon avis 😉 alors, tu vas lire la suite?? hier le dernier tome est arrivé chez moi, j’étais en mode *saute partout dans l’appartement* tellement j’étais contente, j’ai hâte de m’y plonger 😉

  2. Je ne sais pas quoi lire en se moment , je voudrais un livre facile et agréable, le vaisseau ardent , m’as retirer une grande partie de mon énergie de lecture. Pourquoi pas les larmes rouges .

  3. C’est vrai qu’il y des romans qu’il est difficile de parler sans tout révéler. Je ne connais évidemment cette série, je reste sur ma faim et pourtant tu la vends très bien 🙂

  4. Ce livre me tente beaucoup! Surtout grâce à cette phrase d’accroche: « Le temps n’est rien…Il est des histoires qui traversent les siècles… » Très belle chronique!

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [102] | La tête dans les livres

  6. J’avais beaucoup aimé l’univers mais pas Cornélia trop « chouineuse » à mon goût. Il faudrait quand même que je lise le tome 2 pour voir si elle est plus supportable ! 🙂

  7. Ahah, c’est vrai que c’est une bonne lecture si on oublie le caractère un brin passif de Cornelia. Tu me diras quand tu craquera pour le second tome, je te suivrais bien une nouvelle lecture commune sur cette saga ^^

  8. Pingback: Mars… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  9. Pingback: Si on parlait de… lectures pour Halloween | La tête dans les livres

  10. Lu le tome 1 et je n’en reviens pas d’avoir lu un livre comme celui-là et qu’il m’est convaincu. Par contre, contrairement à toi, j’ai eu du mal au début. trop sombre mais finalement j’ai accroché. J’achèterai la suite mais pas de suite.

  11. Pingback: Les larmes rouges, tome 2 : Déliquescence de Georgia Caldera | La tête dans les livres

  12. Avec ton blog j’ai pleins d’idées de nouvelles lectures! c’est top moumoute.
    Cette chronique me donne envie de sauter dans mes baskets et d’aller en librairie chercher ce roman de suite ! Merci 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s