Une vie entre deux océans de Margot L. Stedman

C’est un livre que je voulais découvrir depuis longtemps et je remercie ma partenaire de lecture, Mes étagères en franglais, pour avoir partagé ce moment avec moi!

Titre original: The Light Between Oceans

Editeur : Editions Le Livre de Poche (520 pages)

Note: 3/5

L’histoire

Tom, fraîchement démobilisé après la Première Guerre Mondiale, se retrouve à Point Partageuse. Il vient postuler pour devenir gardien de phare. Il rencontre alors Isabel, une jeune fille qui va changer sa vie. Très vite, les jeunes gens sont attirés  et se marient.

Mais la vie sur l’île du phare est bien solitaire pour ce couple qui malgré leur bonheur n’arrive pas à avoir d’enfant. Alors s’échoue une barque avec un homme mort et un bébé bien vivant à son bord. Quelle est la bonne décision à prendre ? Comment distinguer ce qui est bien et mal ?

Mon avis

Je ne savais pas à quoi m’attendre pour l’histoire car je n’avais pas lu le résumé avant, mais je savais que ce roman avait été un coup de cœur pour beaucoup et j’espérais être autant transportée. Peut-être ai-je mis trop de pression sur ce roman avant même de le commencer…

Première surprise, ce roman se passe en Australie. Pour moi, c’est l’autre bout du monde, sentiment renforcé lorsque l’on se trouve sur Janus, l’île sur laquelle se trouve le phare. Quelle vie ! Je sais que je n’aurais jamais pu tenir. Voir quelqu’un tous les trois mois et n’avoir des vacances que tous les trois ans… il faut être sacrément solitaire pour apprécier. Mais on comprend les motivations de Tom.

Rentrer dans le roman n’a pas été si facile. Le livre se découpe en trois parties et disons que mon ressenti est allé crescendo. J’ai eu un peu de mal à rentrer dans la première partie, je n’étais pas passionnée par l’histoire et par les personnages. J’ai trouvé que cette partie manquait de chaleur et de sentiments non pas par son contenu mais par le fait que l’écriture n’est pas parvenu à me communiquer tout le potentiel de l’histoire. Puis arrive la deuxième partie, finalement, celle que l’on attendait depuis le début du roman, celle que l’on pressentait. J’ai réussi à plus y croire. C’est finalement la dernière et troisième partie qui a réussi à complètement m’emporter. Là, j’ai eu du mal à lâcher le livre et je suis passée par toutes sortes de sentiments.

Au niveau des personnages, il y en a peu. Je ne peux pas parler de tous les personnages sont vous spoiler mais je peux vous parler de Tom et Isabel, ce couple finalement si bien assorti alors qu’ils sont tellement différents. D’un côté il y a Tom, un brin taciturne, marqué par la guerre. Un homme droit et bien. De l’autre, Isabel, extravertie, pleine de vie qui m’a parfois tapé sur les nerfs. J’ai vraiment essayé de me mettre à sa place et de la comprendre mais je l’ai trouvé tellement égoïste par moment.

L’essentiel de l’histoire se passe pendant l’entre deux-guerres. Les personnages sont donc très marqués par la première guerre mondiale. On y fait d’ailleurs souvent allusion et on parle de tous ces frères, pères, fils qui n’en sont pas revenus. Et surtout il y a Tom, Tom qui transpire la culpabilité d’être revenu, d’être acclamé en héro de guerre. J’ai trouvé que la vie n’était pas tendre avec ce personnage. C’est un personnage distant et introverti, mais c’est finalement celui qui m’aura le plus touché à la fin du roman.

J’ai refermé le livre un brin mélancolique mais avec un peu de recul, j’ai trouvé que c’était une belle histoire d’amour, peu banale certes mais touchante. Même si j’ai mis du temps à me plonger dans le roman et en ressors donc avec un sentiment mitigé, je recommande donc ce livre aux passionnés d’histoires dures et tragiques, à ceux qui aiment les histoires de vie.

Vous pouvez retrouver l’avis de Mes étagères en franglais ici.

Publicités

66 réflexions sur “Une vie entre deux océans de Margot L. Stedman

  1. Je confirme que voir quelqu’un tous les trois mois je ne pourrais pas non plus ! 😉
    Je retiens ton avis 🙂 ce roman pourrait me plaire, mais je vais attendre un peu pour me préparer psychologiquement au côté dur/tragique.

  2. Comme toi je n’ai lu que des avis positifs c’est bien que le tien soit un peu plus mitigé. Je crois qu’il est à la mediatheque ça me permettra de le lire…

    • Oui, n’hésites pas à te faire ta propre opinion!! Je pense qu’à force de voir que des avis positifs, j’en attendais un peu trop et du coup, j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire! Mais j’espère que tu apprécieras dès les premières pages 🙂

  3. Je me reconnais dans ta description finale, sur les personnes qui aiment les histoires d’amour tragiques. Ce n’est pas un livre qui m’attirait au début, mais il a suscité beaucoup d’enthousiasme, alors je me dis pourquoi pas… 🙂

    • Oui, c’est vrai qu’il est beaucoup passé sur les blogs (d’où le fait que j’en attendais sûrement un peu trop…). Et effectivement, pour l’été, mieux vaut lire quelque chose de moins sombre 🙂

  4. Oui mon avis (a venir )haha!
    Moi aussi mon bilan est mitige. Ce n’est pas du tout le coup de Coeur de certains pourtant je ne peux pas dire que je n’ai pas aime. C’est tellement difficile parfois de ne pas en attendre trop d’une lecture quand on en entend que du bien et des coups de coeurs. Ta chronique fait justice a ce que j’ai ressenti moi aussi!

  5. Je n’étais pas plus tenté que cela mais un je ne sais quoi me fait à chaque fois prendre ce livre en librairie, le reposer et ainsi de suite. A voir donc, puisque j’aime les histoires d’amour tragiques =)

  6. Pingback: Une vie entre deux océans de M.L Stedman | Mes étagères en franglais

  7. Oh je l’ai terminé la semaine dernière. Je n’avais pas d’attente particulière, je l’ai acheté car le titre m’intriguait et me faisait voyager. Une très belle histoire, on le dévore rapidement car on s’attend à un rebondissement et veut connaître le dénouement. La partie 3 m’a marquée et j’ai carrément fondue en larmes sur le tout dernier chapitre.

  8. J’avais adoré cette lecture. C’est vrai qu’il faut savoir rentrer dedans, mais après c’est vraiment dur de reposer le livre… J’ai vraiment pleuré à la fin, ce qui est vraiment rare chez moi…

  9. Je ne sais pas trop quoi en penser, d’un côté, il m’a l’air pas mal, mais de l’autre, j’ai l’impression que je n’accrocherai sûrement pas. Bizarre. Mais sait-on jamais, si j’ai l’occasion de le lire, autant se faire une idée par soi-même 🙂

    • Oui, je te conseillerais de te faire ta propre opinion! Je pense que tu ne pourras pas rester insensible au sujet, mais peut-être que comme moi (et ma partenaire de lecture d’ailleurs), tu mettras un peu de temps à rentrer dedans…

  10. Parfois, on attend tellement parler de certains livres qu’on en attend énormément et on est souvent déçu… J’ai ressenti ça plusieurs fois déjà. Je ne sais pas si je lirai ce titre. J’ai d’autres lectures qui me tentent plus.

    • C’est exactement ça, à force d’en entendre trop parler, on peut être plus facilement déçue… si tu as l’occasion de le lire, fais toi ta propre opinion mais c’est sûr que je te conseillerais les lectures qui te tentent plus 🙂

        • Ah oui, pour Nos étoiles contraires, je n’avais pas eu un coup de coeur non plus et du coup, Eleanor & Park ne me tente plus vraiment à force d’en avoir trop entendu parler justement…

  11. C’est vrai qu’Isabel peut être assez agaçante à force! Dans l’ensemble, j’ai trouvé que c’était un bon livre, et j’avais hâte de connaitre la fin!

  12. La couverture est magnifique… elle est paisible ce qui contraste avec le sujet un peu ou plutôt avec l’époque de l’entre deux-guerres. L’histoire ne m’a pas convaincu, mais la couverture si! Je le note et on verra ce qui arrivera!

  13. Il me tente bien mais j’hésite encore un peu, décidément j’hésite beaucoup en ce moment lol! Tu dis avoir eu du mal à entrer dans l’histoire et j’avoue que ça me freine!

  14. Pingback: Juillet… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  15. Pourquoi pas ^^ Surtout que je réalise que je ne lis quasiment jamais de romans se déroulant en Australie ! Pour le côté dur et tragique je choisirai le moment approprié pour le lire du coup, merci 🙂

  16. Pingback: Si on parlait de… livres qui nous donnent envie de voyager | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s