Le roi sombre d’Oren Miller

Un grand merci à Supy grâce à qui j’ai pu me faire dédicacer ce livre aux Imaginales et qui surtout m’a donné envie de le lire ! Et ça faisait un moment que je n’avais pas participé au challenge de ma copinaute Cookies, Une lettre pour un auteur, donc voici ma participation!

couv53588208Editeur : Editions de L’Homme Sans Nom (400 pages)

Note: 4/5

L’histoire

Ed a tout pour être heureux: il est brillant, il a une fiancée qu’il aime et bientôt son rêve d’aller sur la station spatiale d’Ixion va s’accomplir. Le destin en a décidé autrement et pour un crime qu’il n’a pas commis, il se retrouve enfermé dans la pire prison de l’univers où il est condamné à l’isolement à vie. Mais Ed s’échappe et il n’a qu’une idée en tête, se venger de ceux qui l’ont mis en prison.

Mon avis

Le roi sombre, c’est l’histoire du Comte de Monte Cristo version SF. J’avoue qu’avant d’ouvrir le livre, je pensais que Le roi sombre serait de la fantasy mais finalement j’ai eu une bonne surprise en découvrant un livre de science-fiction très réussi!

On retrouve très vite des références à l’histoire du Comte de Monte Cristo et même si j’ai eu du mal à effacer la comparaison de mon esprit, l’univers développé par Oren Miller est assez riche pour que l’on s’y plonge totalement. La plume de l’auteure est vraiment agréable et se lit toute seule. J’ai vraiment été enthousiasmée par ce monde qui se passe dans l’espace et plus particulièrement sur les stations où l’on découvre différentes espèces et un environnement politique et religieux intéressant. Mon seul regret est que le tout ne soit pas plus développé, mais le livre étant un one shot, j’ai facilement pardonné ce point.

On suit donc Ed devenu Hisham dans sa quête de vengeance une fois sorti de sa prison. C’est le fil conducteur et j’avoue que même si j’ai beaucoup apprécié toute cette partie de l’histoire, j’ai trouvé que ce qui faisait la richesse du livre étaient aussi bien ses personnages secondaires que cette vie dans l’espace. En tournant les pages, j’avais surtout envie d’en savoir plus et j’ai été ravie de faire la connaissance des compagnons d’Hisham. Entre Io, Jatalan, Kajal ou encore Myna, ces personnages auraient mérités qu’on leur consacre quelques pages supplémentaires car ils restent bien mystérieux. On s’attache à cette fine équipe.

L’histoire en elle-même est sans surprise si on connait le roman dont elle est inspirée. La surprise réside plus dans la transposition dans un environnement futuriste. J’aime beaucoup les romans de science-fiction et j’ai trouvé celui-ci particulièrement accessible car tout est bien expliqué et les décors sont bien décrits. J’aurais par contre apprécié un peu plus de descriptions physiques des personnages et en particulier des personnages non humains pour lesquels j’ai eu plus de mal à me les représenter.

Les dernières pages laissent penser qu’une suite serait possible mais je ne sais pas si j’aimerais suivre encore Ed dans un nouveau tome mais pourquoi pas un autre tome dans le même univers avec les personnages secondaires du livre.

C’est en tout cas un livre que je recommande fortement pour voyager dans l’espace et pour suivre la trame principale que l’on prend plaisir à suivre car c’est particulièrement jouissif de suivre la vengeance d’Ed! Mention spéciale à la citation du début qui résume bien l’esprit du livre « Ma vengeance est perdue s’il ignore en mourant que c’est moi qui le tue » de Jean Racine.

Publicités

34 réflexions sur “Le roi sombre d’Oren Miller

  1. Je n’avais absolument pas entendu parler de ce roman…je n’aime pas trop la SF, mais j’avais adoré le Conte de Monte-Cristo, donc peut-être que cela pourrait me plaire tout de même…à voir…

  2. J’avoue que cela peut-être une bonne lecture. Mais je n’ai jamais lu Le comte de Monte Cristo et je trouve que ce serait dommage de lire une adaptation sans lire l’original. Mais je suis toujours en quête de découverte de titres de SF pour m’initier un peu plus au genre que je connais très peu. Et c’est un peu le quatrième avis positif que je lis sur ce livre, ça commence à faire. 🙂 Bisous

  3. Ton avis me donne très envie de le lire 🙂 Ne connaissant pas la vraie version (il me semble) je n’aurais pas de comparaison à faire si je le lis 🙂 !!! Et si je te l’emprunté ? Loool !

  4. Ooh ! Je m’en souviens j’en avais entendu parler. Moi quand on me parle de « Comte de Monte Cristo », un de mes romans préférés, je cours, je vole ! Faut que je me le procure fissa et en plus ton avis laisse présager que du bon.

  5. Pingback: Août… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  6. Le Comte de Monte Cristo version SF…O_O Tu en as suffisamment dit pour me faire baver, enfin pour me tenter voulais-je dire 😀 Tu vois, j’en perds presque mes bonnes manières ^^ Merci 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s