Les Outrepasseurs, tome 3: Le libérateur de Cindy Van Wilder

Attention spoilers – Voici un tome 3 qui vient clôturer cette saga très sympathique!

couv8551766Editeur : Editions Gulf Stream (345 pages)

Note: 3,5/5

L’histoire

Dans un acte désespéré, Snezhkaïa a décidé de libérer l’hiver sur le Royaume-Uni et détruit tout sur son passage en se dirigeant vers Londres. Pendant ce temps-là, Peter et Arnaut trouvent refuge dans un curieux endroit. Mais les Outrepasseurs commencent à être affecter par la disparition de la magie.

Qui sortira vivant de ce conflit qui dure depuis des siècles?

Mon avis

Ce troisième tome est dans la mouvance des deux premiers tomes et vient compléter et finir cette saga que j’ai trouvé plutôt sympa. Même si je n’aurais pas eu un coup de coeur pour les Outrepasseurs – et je le regrette car c’est une saga que j’aurais voulu adorer -, je reconnais que le récit a de nombreuses qualités à commencer par la plume très agréable de Cindy Van Wilder et aussi son imagination débordante.

Dans ce troisième tome, on revisite le conte de Blanche-Neige et cette histoire nous est contée en histoire de fond. Le vif du sujet c’est bien sûr la perte de la magie et cette lutte des Outrepasseurs pour soit récupérer la magie, soit tout simplement sauver leur peau.

Je pense que ce qui m’a peut-être un peu dérangé dans cette histoire est que je n’y ai pas trouvé de « vrai » méchant. Ce n’est pas du tout que j’ai eu envie que tout soit noir ou blanc, loin de là. Mais ici, je n’avais pas envie de prendre partie et je me suis donc sentie moins impliquée dans ce combat. Alors oui, la reine des neiges est particulièrement cruelle et oui, il faut l’arrêter, mais qui peut la blâmer après ce que elle et les siens ont subi? De même, a-t-on vraiment envie que les Outrepasseurs s’en sortent après ce qu’ils ont infligé aux fés? C’est finalement une histoire de revanche plutôt désespérée.

Au niveau des personnages, on retrouve les mêmes protagonistes et on prend plaisir à en savoir plus sur le Chasseur. Mais une fois encore, j’ai trouvé que l’auteure aurait pu aller encore plus loin car j’étais demandeuse de plus de détails!

Dans l’ensemble, je garderai un bon souvenir de cette saga sans qu’elle n’ait été un coup de cœur et sans qu’elle m’emballe entièrement. La force de ce roman réside vraiment dans la facilité de lecture et des pages qui défilent rapidement, peut-être un peu trop vite à mon goût. Je pense qu’il ne faut pas oublier que c’est une saga jeunesse malgré quelques éléments que j’ai trouvé un peu violent pour les plus jeunes.

Cette saga saura plaire à beaucoup, j’en attendais peut-être un peu trop à force d’en avoir entendu parler et je vous avoue que c’est un livre que j’aurais voulu avoir adoré. Mais je vous recommande tout de même cette saga si vous chercher un sujet original, une histoire inspirée de contes et tout simplement de beaux livres car j’adore les couvertures!

Mon avis sur les autres tomes: Les Héritiers, La reine des neiges.

Publicités

24 réflexions sur “Les Outrepasseurs, tome 3: Le libérateur de Cindy Van Wilder

  1. C’est l’inconvénient des séries qui font un peu le « buzz », on en attend toujours beaucoup. Mais je me laisserais tenter. L’univers me botte bien et ça me donnera l’occasion de découvrir l’auteur 🙂

  2. Pingback: Les Outrepasseurs, tome 1: Les Héritiers de Cindy van Wilder | La tête dans les livres

  3. Pingback: Les Outrepasseurs, tome 2: La Reine des Neiges de Cindy van Wilder | La tête dans les livres

  4. Il faut vraiment que je lise cette saga! Mais comme toi, j’ai peut-être trop d’attente et j’ai peur d’être déçu et de ne pas avoir le coup de cœur. Mais il faut que je lise le premier tome pour le savoir.

  5. Cette saga a vraiment été un coup de coeur pour moi, justement pour ce côté anti-manichéen, sans vrais méchants ni gentils, mais je comprends tout à fait ton impression de ne pas pu t’être investie à fond dans l’intrigue du coup.
    Et je suis d’accord, comme pas mal de bouquins édités chez Gulf Stream, on est vraiment à la limite de la littérature adulte. C’est ce qui fait que j’ai aussi adoré, mais à mon avis c’est une lecture à réserver pour les ados d’un certain âge déjà. 😉

  6. C’est justement ce que j’ai aimé dans cette série (enfin, avec plein d’autres choses aussi), qu’il n’y ait pas de vrai méchant, ou plutôt que les personnages, et surtout les « méchants » soient très nuancés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s