U4: Yannis de Florence Hinckel

Un grand merci à Babelio pour ce partenariat ainsi qu’aux Editions Nathan et Syros. C’est le deuxième tome de cette saga que je découvre et le tome de Stéphane ayant été une lecture mitigée, je n’étais pas si enthousiaste de découvrir un autre tome mais j’étais en même temps curieuse.

couv37241437Editeur : Editions Nathan/Syros (401 pages)

Note: 2,75/5

L’histoire

Yannis vivait à Marseille avec ses parents et sa petite sœur lorsque le virus U4 a frappé sa famille. Seul avec son chien, il décide de se rendre à Paris avec le mystérieux espoir que le rendez-vous donné par un certain Khronos sur un jeu en ligne lui permettra de remonter le temps et de lui éviter d’affronter les fantômes de son passé.

Mon avis

En essayant de me remettre dans l’ambiance de la saga, j’avoue que j’avais une petite appréhension. En effet, j’avais choisi ces deux livres avant de connaître l’histoire. Je pense que si c’était à refaire, j’aurais plutôt choisi Koridwen pour avoir un point de vue différent car si tous les personnages se croisent, ceux de Stéphane et Yannis passent tout de même un bon moment ensemble et donc une bonne partie de l’intrigue m’était déjà connue.

C’est donc assez mitigée que j’ai entamée le livre. Même si on commence l’histoire de Yannis à Marseille, il ne tarde pas à rejoindre l’histoire de Stéphane et j’avoue qu’à partir de ce moment là j’y ai vu peu de nouveautés même si c’était marrant de connaître le point de vue de Yannis qui exprime beaucoup plus ses émotions que Stéphane. Yannis est un personnage plutôt attachant bien qu’assez spécial car au début, il fait beaucoup référence à son avatar dans le jeu War of time et moi qui trouvais qu’on ne parlait pas assez de ce jeu chez Stéphane, ici j’ai été servie. C’était aussi marrant de relire des scènes du point de vue de Yannis que j’avais interprété complètement différemment la première fois.

Je pense que cette saga me laissera un arrière-goût mitigé. Ce n’était pas mauvais, loin de là, mais je pense que la survente du concept fait que l’on s’attend à des merveilles alors que finalement l’histoire est assez linéaire et que les interactions entre les personnages sont telles que l’on a parfois juste l’impression de relire les mêmes événements. Je reconnais que les personnalités sont bien distinctes et chapeau aux auteurs pour cette collaboration, mais je pense qu’il ne faut pas s’attendre à une histoire exceptionnelle.

C’est donc un tome qui ne m’a pas apporté grand chose du point de vue de l’histoire, mais je reconnais que la plume de l’auteure était agréable et que peut-être, le plus grand défaut du livre a été de passer en deuxième.

J’ai donc été contente de découvrir deux tomes de cette saga, mais je ne pense pas que je lirais un jour les deux autres tomes car la curiosité ne me titille pas assez.

En tout cas, si vous voulez vous lancer sans lire tous les livres, je recommanderais les histoires de Stéphane et Koridwen, car ce sont deux personnages féminins forts que j’ai plutôt appréciés. C’est donc une saga sur fond post-apocalyptique qui pourra vous faire un bon moment si vous aimez les histoires de survies et de road trip – en tout cas pour Stéphane et Yannis.

Mon avis sur les autres tomes: Stéphane.

Publicités

35 réflexions sur “U4: Yannis de Florence Hinckel

  1. Pingback: U4: Stéphane de Vincent Villeminot | La tête dans les livres

  2. J’aime le concept mais je n’ai jamais vraiment été attiré par cette saga justement car j’avais peur des redites d’un tome à un autre et je pense que si un jour, je me plonge dedans, ce ne sera pas maintenant.

  3. Moi… je passe mon tour. L’idée est géniale. Le travail des auteurs ensemble est non négligeable, voire très réfléchi. .. mais lire 4 tomes avant de savoir la suite me mettra la curiosité à dure épreuve. Peut-être que l’idée est de choisir l’un des points de vue et l’un des adolescents (voire 2) et de passer à la suite… chaque lecteur choisissant ce qui lui convient le mieux… livres à la carte !
    De plus en plus, cette idée novatrice me plaît. Je l’admire.

    • Je trouve aussi le concept génial! Mais il ne faut pas lire les 4 tomes avant de savoir la suite car à la fin de chaque tome, l’histoire est finie 🙂 Et difficile de choisir les personnages à lire lorsqu’on n’en a pas lu au moins un! Juste dommage que parfois, ça se répète un peu (en tout cas, avec les deux personnages que j’ai choisis).

    • Oui, l’idée est vraiment très sympa! Je pense que peut-être que si j’avais lu un autre livre que Yannis, j’aurais un peu plus apprécié, mais sinon je trouve qu’il y a eu un peu trop de matraquage marketing autour du concept ce qui gâche peut-être un peu l’effet…

  4. Je rejoins tout à fait ton avis. J’ai débuté ma lecture avec U4 Yannis et j’étais très mitigée… depuis, Stéphane patiente dans ma bibliothèque et je n’ai aucune envie de l’en sortir!
    Je suis tout à fait d’accord avec toi Koridwen et celle qui m’intéresse le plus également 🙂
    Le concept de départ est sympathique, mais pour le coup l’intrigue n’est pas exceptionnelle du tout…

  5. Même si le concept de départ est intéressant et original, je ne suis pas certaine de tenter cette série. Un peu trop de buzz à mon goût (bon après, si je les trouve à la bibliothèque, je me laisserai plus facilement tentée)

  6. Cette série me tentait énormément à sa sortie: l’élan marketing aidant évidemment. Et puis, j’ai attendu, je voulais et ne pouvais pas me procurer un tome à ce moment là… Et finalement, plus je vois d’avis, plus je suis mitigée, et ta chronique rajoute un peu de matière à ma perplexité. Je suis de ton avis quand tu dis que le coup de pub donné par l’originalité de la série nous a fait miroiter des merveilles et qu’au final ; à s’attendre à quelque chose de tellement énorme on est déçu, même par « bien ». Bref, je pense que je ne suis pas prête de me lancer dans cette saga, du moins pas tant qu’elle fera autant parler d’elle. Je vais la laisser se faire oublier un peu…

    • Oui, je te recommande d’attendre un peu que ça se tasse car même si c’est le principe reste super, je m’attendais à beaucoup plus et j’ai forcément été déçue d’autant plus que j’ai peut-être choisi deux personnages dont les histoires sont très liées…

  7. Pingback: Novembre… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  8. Ouille, c’est exactement ce que je craignais ; relire quasiment la même histoire ! L’autre soir, j’ai vu Florence Hinckel dans l’émission La grande librairie sur France 5, et à la fin de l’interview l’envie était pourtant bien là ^^ A voir donc…, peut-être seulement un ou deux tomes. Stéphane et Koridwen comme tu nous le conseille par exemple…. En tout cas, merci d’avoir éclairé ma lanterne sur U4 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s