Nord et Sud d’Elizabeth Gaskell

Voici un roman que je voulais tellement découvrir après en avoir vu des chroniques très positives sur la blogosphère! C’est d’ailleurs un de ces livres que j’ai découvert sur les blogs.

couv14065258Titre original: North and South

Editeur : Editions Points (673 pages)

Note: 4/5

L’histoire

Margaret Hale voit son monde basculer lorsque son père décide de quitter sa charge de révérend et leur paisible vie dans le sud pour aller s’installer dans la ville industrielle du nord de Milton. Là-bas, elle va découvrir la misère des ouvriers et sa vie va changer à jamais.

Que donnera cette rencontre entre nord et sud, cette rencontre entre deux mondes si différents?

Mon avis

C’est un roman que j’avais envie de lire depuis très très longtemps et j’avoue être partie dans cette lecture en pensant y trouver un roman à la Jane Austen. Mais finalement, c’est un livre bien différent que j’ai trouvé et beaucoup plus sombre ce qui n’a pas été pour me déplaire non plus.

Nord et Sud est le genre de roman qui se savoure mais c’est surtout le genre de roman qu’il faut digérer une fois refermé. Je pense avoir réussi à beaucoup plus apprécier toutes ses subtilités et nuances une fois le livre fini et une fois que je me suis posée et ai vraiment réfléchi à ce que je venais de lire.

J’ai tout d’abord été surprise par le sujet du livre. Ayant en tête Orgueil et préjugés, je ne m’attendais pas du tout à un univers industriel, une lutte des classes entre patron et ouvriers et surtout, autant de tristesse. On suit le personnage de Margaret qui pourrait paraitre peu attachante au premier abord mais que j’ai pourtant tout de suite apprécié car j’aime les personnages féminins intelligents et Margaret a cette dignité et élégance qui forcent l’admiration. Les autres personnages la jugent hautaine mais elle est en fait tellement droite et honnête que c’est un personnage admirable. Elle a peut-être un côté trop parfaite, mais sa droiture est aussi un peu son défaut par moment. Et puis il y a John Thornton, l’industriel qui représente le nord dans le roman. C’est un patron qui est aussi droit et a des idées bien arrêtés sur la façon de gérer son entreprise. Il est un peu bourru mais on s’attache vite à lui quand même. Les deux représentent le nord et le sud.

Au-delà du personnage de Margaret, c’est tout une société qui est décrite. Plus d’une fois je me suis dit que le tire « Orgueil et préjugés » aurait tout à fait convenu à ce roman qui voit s’affronter deux mondes qui ne se côtoient pas souvent et qui ont leurs propres idées reçues les uns sur les autres. Les personnages sont intelligents et il y a beaucoup de dialogues piquants sur ces différences de points de vue. Ce roman est très sombre et la mort y a une place à part entière. Les personnages secondaires sont plutôt soignés même si leur rôle n’est qu’accessoire mais je les ai trouvé très bien décrit même si j’ai eu plus de mal á m’attacher à eux. Mon personnage secondaire préféré reste Mr Bell dont j’ai aimé la clairvoyance, la gentille et la franchise – je ne l’ai pas trouvé comme je l’imaginais dans la mini-série.

C’est un livre que j’ai donc vraiment apprécié et que j’aurais peut-être plus apprécié encore si je n’avais pas eu Jane Austen en tête. La fresque sociale décrite a su me toucher même si les nombreuses morts ont fini par me rendre presque insensible.

C’est un roman vraiment intelligent et intéressant que je recommande fortement à ceux qui veulent en lire plus sur le XIXe siècle. Mais si vous voulez une romance à la Jane Austen, passez votre chemin car ce n’est clairement pas ce que vous y trouverez.

La mini-série BBC

Une fois le livre refermé, j’ai eu envie de regarder la mini-série que l’on m’avait également recommandée. Cette mini-série sortie en 2004 ne contient que quatre épisodes et suit assez fidèlement le livre bien que j’ai par moment été surprise par les ellipses temporelles un peu brutales, surtout au début car clairement, ici on a décidé de se consacrer surtout à la partie qui se passe à Milton et tout tourne autour de Margaret et M. Thornton. Là, j’ai envie de dire bravo pour l’acteur choisi pour représenter John Thornton car Richard Armitage représente tout à fait l’idée que je me faisais de ce personnage et l’incarne à la perfection. J’ai eu un peu plus de mal avec Margaret que j’imaginais assez différemment mais je m’y suis faite. C’est une adaptation qui insiste beaucoup plus sur la romance que dans le livre. Le contexte historique est aussi bien présent mais j’ai plus eu l’impression de regarder la théàtralisation d’une histoire d’amour que ce que j’avais ressenti dans le livre et j’avoue que ça ne m’a pas forcément déplu. Malgré les libertés prisent dans l’histoire et des personnages assez différents de ce que je m’imaginais pour la plupart, je trouve que c’est une belle adaptation que je vous recommande si vous avez aimé le livre.

J’ai trouvé que cette mini-série complétait assez bien ma lecture, cette adaptation est moins sombre que l’oeuvre originale, je vous la recommande.

Publicités

76 réflexions sur “Nord et Sud d’Elizabeth Gaskell

  1. J’ai aussi vu la mini série que j’ai bien aimée. Ta chronique me donne aussi envie de lire le livre. Si tu dit que l’embiance est plus sombre c’a m’intrigue. Du coup je vais essayer de trouver le roman.

  2. Eh bien contre tout attente, il me tente bien 🙂 D’autant plus si il y a une série de la BBC (ils font très très souvent de très très bonnes séries ! XD). Je trouve ça sympa d’avoir une adaptation à visualiser.

  3. Ta critique à fini de me convaincre. Je me lance dans la lecture de ce titre dés que possible. Ayant un penchant pour la littérature anglaise du XIX, j’espère ne pas être déçu ! Merci pour cet excellent article (comme d’habitude 😉 )

  4. J’aime le XIXe siècle mais je n’ai jamais été sensible à l’industrialisation et à la lutte des classes qui s’inscrit dans ce contexte.
    Mais j’y jetterai peut-être un œil un jour si l’occasion se présente.
    En lisant le titre j’étais persuadée qu’il s’agissait de la mini-série « Nord et Sud » avec Patrick Swayze qui traite de l’esclavagisme et de la Guerre de Sécession ^^

  5. Je suis contente de voir que tu as aimé (4/5 quand même, c’est plutôt pas mal du tout ;)). Tu le sais déjà, mais j’avais été surprise d’y trouver autant de noirceur, de tristesse, un peu comme chez Dickens, alors que je m’attendais à un petit côté Jane Austen. Par contre ce roman a au moins le mérite de faire réfléchir, j’ai aimé ce côté là 🙂

  6. Jolie chronique! Depuis que j’ai découvert ton blog dans les « C’est lundi » je te vois le citer et tout le monde en parler… Le voile se lève enfin sur ce livre! (Bon, oui, j’aurai pu faire des recherches, mais la flemme tu vois…. ça s’incruste bien chez moi =p) Ta chronique a éveillé un peu plus ma curiosité vis à vis de ce roman… Je pense donc le lire un de ces jours! Affaire à suivre!

  7. C’est un grand classique que je n’ai toujours pas lu mais j’ai Les confessions de mr Harrison du même auteur dans ma pal, si ça me plaît, je lirai nord et sud mais comme toi je pensais que c’était comme orgueil et préjugés 😉

  8. « Nord et Sud » est dans ma wish list depuis un moment déjà. Il faudrait que je le sorte de là ! C’est la mini-série diffusée sur BBC qui m’avait justement donné envie de le lire 🙂

  9. Je n’ai absolument pas entendu parler de ce livre. En même temps, je ne pense pas que ce soit mon style, mais ta chronique est très intéressante et comme ça je me tiens aussi informée des romans que je ne côtoie pas 😉
    Merci.

  10. Je suis ravie de lire cette critique!! C’est vraiment un roman que j’avais beaucoup aimé, aussi bien pour les caractères que pour l’arrière plan historique!
    C’est vrai que si tu t’attendais à une ambiance plus austenienne, tu as dû être surprise! C’est vrai qu’on la présente souvent ainsi…

    Quand à la série, c’est clair qu’ils se sont un peu plus concentrés sur la romance…et je suis d’accord, Richard Armitage est juste…parfait et les libertés prises pas trop dérangeantes!

    • Je suis d’accord avec toi, les libertés prises dans la mini-série ne sont pas trop dérangeantes mais je me demande si les gens qui n’ont pas lu le livre comprennent tout bien!
      Et oui, surprise, ce n’était pas vraiment du Jane Austen!

  11. Il est sur ma liste au pere Noël :)! Sur le coté romance/revolution industrielle ca me fait penser à Shirley de Charlotte Bronte (pas encore lu pour ma part mais j’en ai entendu beaucoup de bien)!

  12. Je l’ai lu en anglais il y a un an (ou deux, le temps passe vite :)) et j’ai beaucoup aimé, notamment parce que le roman ne se concentre pas sur la romance mais bien sur le contexte social et cela m’avait beaucoup plu, même si c’est assez sombre et triste.

  13. Mon chouchouuuuuuuu ❤ !! Je ne me lasse pas de livre, ça me donne bien envie de le re(rerere)lire 😉 !
    Sinon, je suis très contente que tu l'ait apprécié aussi, ainsi que l'adaptation ! (Richard Armitage mon amour !). Au fait, en VF ou en VOSTFR l'adaptation ?

  14. Il m’était arrivé exactement la même chose que toi : j’étais partie en pensant trouver un roman à la sauce Jane Austen… et pas du tout, finalement ! Mais j’avais également apprécié. Je voulais voir la série BBC, ça peut être une bonne idée avec l’hiver qui arrive je regarde plus de films ^^

  15. Coucou, je suis contente que tu ais enfin lu Nord et Sud et que tu l’ais apprécié. J’ai eu la chance de lire ce livre sans penser à Jane Austen. En fait, je trouve qu’elles ont un style d’écriture complètement différent. A l’époque, je n’avais lu que Orgueil et préjugé et j’ai trouvé que N&S abordait un côté de l’Angleterre que je ne connaissais pas: la lutte des classes, la place de la religion… Alors oui, les préjugés que les deux personnages ont l’un envers l’autre, font penser à Orgueil et préjugé mais pour moi, cela s’arrête là.
    Ps: Je préfère te le dire. Tu as une faute de phrase sur ton avant dernière ligne, tu as mis min-série au lieu de mini-série. 🙂
    A plus Christel.

    • Oui, les styles sont complètement différents mais j’avoue que Jane Austen ou même les soeurs Brontë étaient plutôt mes références dans le genre! Mais une fois la surprise passée, ça a été une très bonne lecture! Et effectivement, pas vraiment de comparaisons possible entre Eizabeth Gaskell et Jane Austen!
      Merci pour la faute!! C’est corrigé 🙂

  16. Tout à fait d’accord avec ton ressenti. Ce livre fait partie de mes romans préférés, c’est vrai que l’on s’attends à un roman à la jane austen et pourtant le ton est beaucoup plus dur. J’avais découvert ce roman par la mini-série et en effet Armitage campe le Tornthon parfait ❤ ça me donne envie de le relire et de le visionner à nouveau ^^

  17. De moi-même, je ne sais pas si je me serais tournée vers ce livre, mais là, il faut bien reconnaître que ta chronique suscite la curiosité et que j’ai bien envie de découvrir ce personnage intelligent qu’est Margaret !

  18. je n’en connais que la série des années 90 avec Patrick Schwayze, que ma mère regardait le dimanche après-midi en repassant quand j’étais petite.. je venais me mettre à côté d’elle et on regardait ensemble 🙂 je ne savais pas qu’à la base c’était un livre, je l’ai su très récemment en le voyant ressurgir sur la blogo avec la nouvelle série 🙂

  19. Pingback: Novembre… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  20. J’avoue que je ne connais que l’adaptation tv que j’ai vu.. oh allez 10 fois facile. Je suis assez fan de Richard Armitage à la base. Pour avoir lu quelques résumés et analyses de l’oeuvre littéraire, tu me confirmes qu’effectivement le roman se concentre plus sur les luttes sociales que de l’histoire d’amour. Mais comme pour Autant en emporte le vent (un de mes films préférés), il faudrait que je mette à lire les oeuvres originales pour une fois même si j’ai un peu peur d’être trop imprégnée des adaptations.

    • Ah oui, je comprends! Quand on a vu le film et qu’on est fan, c’est toujours délicat de lire les livres mais ils te donneraient plus de détails qui ont été omis dans les adaptations 🙂 Je te conseille vraiment Autant en emporte le vent d’ailleurs!

  21. Honte à moi !!! Cela fait un bail que je veux le lire, et ce n’est toujours pas fait ^^ Il y a des moments où je me dis qu’il va me falloir plusieurs vies pour parvenir à lire tout ce qui me fait envie… En tout cas merci pour cette belle et alléchante chronique 🙂

  22. Pingback: Top Ten Tuesday – Livres dont j’ai préféré le film | La tête dans les livres

  23. Je voulais savoir, aurais-tu d’autres romans de ce genre à me conseiller (mise à part les romans de Jane Austen que je connais assez bien, je suis une grande)? J’adore vraiment ce genre de livre et je voulais donc continuer à en lire tout en découvrant de nouveaux auteurs.
    Merci à toi pour l’article!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s