Si on parlait de… contes

Si on parlait de...

©La tête dans les livres

Ce rendez-vous est mensuel, publié le deuxième dimanche de chaque mois. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de mon blog. Cela me permet de vous donner mon avis et j’espère que vous n’hésiterez pas à vous exprimer également.

Cette semaine:

Si on parlait de… contes

***************

Voici un thème que j’aime beaucoup! J’ai eu l’idée de ce thème après avoir lu le dernier tome des Chroniques lunaires, Winter de Marissa Meyer! Depuis toujours, j’aime beaucoup les contes et j’aime aujourd’hui continuer à les découvrir ou redécouvrir à travers des réécritures de contes plus modernes.

Qu’est-ce qu’un conte?

Commençons par les bases! Qu’est-ce qu’un conte? Car même si j’en ai une vague idée, je ne savais pas exactement le définir donc voici ce que j’en ai compris après quelques recherches – mais je ne suis absolument pas professeur de français donc n’hésitez pas à me donner votre propre définition du conte.

Un conte est un récit qui raconte des aventures imaginaires autour d’une quête. Le conte porte souvent un message moralisateur ou est donneur de leçons de vie. Il aborde des sentiments de la vie et est destiné principalement aux enfants.

Les contes peuvent être des histoires inventées par des auteurs ou alors des histoires traditionnelles qui ont été transcrites par des auteurs comme les frères Grimm ou encore Charles Perrault.

Pour les contes de Charles Perrault, je me souviens encore lorsqu’au lycée j’ai appris que ses contes n’étaient nullement destinés aux enfants comme on pourrait le croire maintenant, je pense que c’est un peu la faute de Walt Disney et ses dessins animés qui ont bercé notre enfance! Ainsi, Cendrillon qui perdrait sa pantoufle de verre serait une représentation de la perte de sa virginité et il y aurait débat à propos de la fameuse pantoufle, est-elle en verre ou en vair?

Pourquoi j’aimais les contes enfants et pourquoi je les aime toujours maintenant?

Enfant, les contes ont été ma première excursion dans un monde imaginaire. Ils m’ont permis de m’évader et m’ont montré que l’imagination n’avait pas de limite. J’ai très vite aimé les contes plus sombres comme ceux d’Andersen que je trouvais plus intriguant et mystérieux que ceux des frères Grimm ou même que leur adaptation Disney – et ici je pense par exemple à La petite sirène, lorsque j’ai lu le conte, ça a été une véritable révélation!

IMG_6070

©La tête dans les livres

Au-delà de leur aspect parfois moralisateur, je pense que j’ai toujours aimé que les héros aient des rêves et fassent tout pour les suivre.

Adulte, j’aime toujours autant les contes pour la nostalgie de l’enfance mais aussi pour la pureté des sentiments. Les personnages sont souvent manichéens et les héros sont animés de bonnes intentions mais j’aime qu’ils aient une quête. De plus, il y a parfois une morale derrière mais il faut voir au-delà de l’histoire. Les contes ont un côté magique qui sait encore me charmer.

Mes contes préférés ont été La petite sirène ou encore La petite fille aux allumettes, ainsi que La Reine des Neiges, des contes que j’avais trouvé plutôt tristes. J’avais aussi eu pour un anniversaire un recueil de contes vietnamiens et plus tard, des contes alsaciens et j’avais trouvé ça très intéressant de constater que cela reflètent différents codes de récit que ceux des contes que j’avais l’habitude de lire.

Et les revisites de contes?

J’aime beaucoup les réécritures de contes car j’adore voir comment à partir d’éléments connus, les auteurs arrivent à créer tout autre chose tout en gardant des éléments essentiels du conte. On finit souvent par y perdre l’aspect moralisateur du conte original ou même le thème principal, mais ça ne me dérange finalement pas.
Lorsque je pense à réécriture, je pense à la saga des Chroniques lunaires de Marissa Meyer par exemple. Si vous voulez lire des réécritures futuristes des contes de Cendrillon, Le petit chaperon rouge, Raiponce et Blanche-Neige alors jetez vous sur Cinder, Scarlet, Cress et Winter! Mais j’avais aussi beaucoup aimer Loup, y es-tu? d’Henri Courtade qui nous propose une histoire inédite autour des princesses de contes de fées et de la méchante belle-mère. J’ai d’autres exemples en tête comme La fille de Belle de Sophie Audouin-Mamikonian. Et dans un tout autre registre, Splintered de A.G. Howard et Alice au pays des zombies de Gena Showalter sont très réussis. Sinon je lis peu de romances mais j’avais trouvé Il était une fois, La belle et la bête d’Eloisa James très réussi.

Je pense que c’est aussi pour cela que j’avais adoré la série télévisée Once Upon A Time et en particulier la première saison qui nous racontait un conte de fée d’un point de vue inédit dans chaque épisode. Le petit chaperon rouge en loup-garou? Et s’il y avait en fait eu huit nain plutôt que sept? Et si Grincheux n’avait pas toujours été grincheux?

Parmi les contes plus « modernes » et sortis de l’imagination des auteurs, j’ai récemment adoré Stardust de Neil Gaiman qui tout en reprenant certains codes du genre créé un univers bien à lui. Puis il y a Le livre des choses perdues de John Connolly qui de même voit un enfant passer à l’adolescence à travers un parcours initiatique.

Que garde-t-on finalement des contes originaux? Peut-être pas grand chose, mais certains codes et éléments qui nous parlent et nous permettent de nous identifier.

IMG_6116

©La tête dans les livres

***************

Et vous?

Aimez-vous les contes? En lisez-vous encore? Que pensez-vous des réécritures de contes? Quels contes revisités me conseilleriez-vous?  Quels sont vos contes préférés et comment les percevez-vous maintenant que vous êtes adultes?

N’hésitez pas à participer à ce rendez-vous et à me laisser le lien si ça vous dit, je le mettrais à la fin de mon article.

Le rendez-vous chez vous:

L’évasion par la lecture


Le prochain thème sera (13 mars): Si on parlait de… romans historiques

Publicités

64 réflexions sur “Si on parlait de… contes

  1. J’ai toujours lu beaucoup de contes, de tous auteurs et tous pays (et parfois c’est très amusant de constater de grandes différences de moralité par exemple, selon les cultures et périodes, mais aussi les forts points communs), et je n’ai jamais vraiment arrêté. J’ai cependant lu assez peu de réécritures pour le moment, peu me sont simplement passées entre les mains. Je suis même en train de rechercher ce que j’ai lu… il me semblait qu’il y en avait eu une ou deux au moins. J’aime aussi beaucoup Once Upon A Time mais je déplore de fortes incohérences ici et là qui gâchent un peu l’esprit de la série puisque certaines règles propres aux contes ou à cet univers, qui sont tout de même le ciment de tels textes, sont bafouées ici et là, oubliées d’un épisode à l’autre… Dommage car la reprise des personnages et contes m’avait bien plu aussi, surtout au début.

    • J’avoue que je n’ai pas dépassé la saison 2 de Once Upon A Time mais j’avais surtout aimé la 1 car on se concentrait sur un conte different à chaque épisode 🙂 C’est vrai que d’une culture à l’autre, les morales ne sont pas les mêmes!

  2. J’aime beaucoup les contes, j’ai plusieurs recueils du Cabinet des fées qui recensent les contes des 17 et 18e siècles. Mes préférés sont ceux de Mme d’Aulnoy ! J’ai aussi créé un challenge sur les contes de fées 😉

  3. Je pense que comme beaucoup de personnes de mon âge (non, je dis pas que je suis vieille, mais disons que la litté jeunesse était beaucoup moins développée dans les années 80 ! XD) les contes étaient LES lectures pour les enfants. Donc c’est toute mon enfance 🙂 J’ai bien entendu été bercée par les versions disney. Du coup il y a ce souvenir de tendresse envers ces histoires. J’aime beaucoup lire les réadaptations ! J’ai vraiment apprécié Cinder, et aussi, dans un côté plus jeunesse, les romans de Chris Colfer (l’acteur de Glee). Je ne suis pas du tout une puriste et j’aime vraiment voir comment un auteur se réapproprie une histoire 🙂

    Pour Once upon a time… J’avoue que je regarde mais… c’est très souvent trop naïf à mon goût. On ne va pas au bout des choses et on reste dans cette optique de héros parfaits que j’apprécie de moins en moins (bon ils essayent de nuancer mais franchement…). J’ai par contre adoré l’arc avec la reine des neiges qui était très réussi.

    Sinon, je compte aussi lire les contes dans leurs versions originales. J’ai ceux des frères Grimm notamment qui m’attendent. Déjà, j’ai plus l’âge pour les lire vu qu’apparemment certains sont assez gores ! XD Et puis, je pourrais enfin comparé avec les versions plus enfantines que j’ai lues. Un projet qui sera, je l’espère, intéressant 🙂

    • Je ne suis pas allée aussi loin dans Once Upon A Time 🙂
      Oh les romans de Chris Colfer a l’air vraiment très sympa et me tente bien depuis le temps que j’en entends parler!!
      Ah bon, il y a des contes de Grimm gores??? Je lirais bien!

  4. J’aime décidément beaucoup ce petit rendez-vous du dimanche! 🙂
    Un sujet intéressant les contes que je ne connais pas tellement. Je connais leur version waltdisney et j’avais un livre avec quelques contes de Grimm illustrés que j’aimais beaucoup quand j’étais petite. Mais tu m’as rendue curieuse. Notamment avec la petite sirène qui est un des Disney que j’aimais le moins! J’aimerai donc bien découvrir l’histoire originelle.
    Pour ce qui est de la réécriture de conte, je n’en ai pas lu énormément non plus. J’ai récemment lu et adoré la fille de l’hiver qui m’a donné envie de lire plus de réécritures de conte. Je suis d’ailleurs en ce moment entrain de lire Animale. Pour l’instant je trouve cela pas mal, paa extraordinaire non plus mais cela se lit bien et on a envie de lire la suite!
    Je n’arrête pas d’entendre du bien de Cinder et j’aime bien l’idée d une cendrillon moderne! Mais j’ai peur d’être déçue par le côté jeunesse de la saga.

    • J’ai lu Animale et j’avoue que le livre ne m’avait pas convaincu (peut-être aussi que le conte de Boucle d’Or n’a jamais été un de mes préférés?). Pour Cinder, plus que moderne, c’est futuriste et j’avais aussi hésité à commencer la saga en ayant peur que ça soit trop jeunesse, mais finalement c’est plutôt bien passé pour moi 🙂

      • Je viens de finir Animale hier soir, et je ne suis pas plus emballée que ça. J’aime assez bien la première partie quand Blonde découvre l’histoire de sa mère et de son enfance. Mais après, je me suis assez vite lassée. On verra si je me mets aux chroniques lunaires mais avec tous les bons échos que j’ai entendu sur ces livres, je ne devrais pas tarder à les lire!

  5. J’ai étudié les contes au semestre précédent et j’ai aussi appris qu’effectivement, au départ, les contes n’étaient pas destiné aux enfants. Quand il écrivait Charles Perrault pensait avant tout aux adultes, mais ses éditeurs ont ensuite décidé de faire des éditions illustrées pour les enfants et petit à petit le conte s’est connoté enfance alors qu’au tout début ce n’était pas forcément le cas ^^ Comme quoi l’auteur fait l’oeuvre mais l’éditeur aussi à un grand pouvoir =p Je ne sais pas si tu connais La Petite Poucette d’Andersen? J’ai découvert ce conte il y a peu, il est génial, je l’ai trouvé sur wikisource =D

  6. C’est un peu différent mais en ce moment je lis un livre intitulé « Bahia de tous les saint » de Jorge Amado et la plume de l’auteur est très orale! En plus beaucoup de légendes et croyances d’Amérique latine sont à découvrir au fil des pages : les loups garous, les esprits, les macumba… Du coup ça me fait penser à un genre de conte 😉

  7. J’ai lu très peu de contes ces dernières années, mais j’ai bien envie de me replonger dans ceux des frères Grimm, ils ont bercés ma jeunesse 🙂 !

  8. Je ne suis jamais venue sur ton blog, je crois, auparavant. Je suis abonnée à ta page Facebook, sur laquelle tu as posté un lien vers cet article et… Je dois dire que je suis bluffée.
    Ton blog est déjà très joli à voir. Il donne envie de s’y attarder.
    Et ton article… je ne sais pas si c’est le thème, ou ta façon de l’écrire, mais je l’ai adoré!
    Je suis conquise!
    J’aime beaucoup les contes, moi aussi. Je n’ai pas lu tes préférés, hormis la petite sirène que j’ai trouvé très triste moi aussi. Celui de la reine des neiges m’intrigue pas mal également. Je pense que je vais me mettre à la recherche d’un joli ouvrage illustré, tel celui que tu sembles avoir 🙂
    J’ai regardé Once upon a time et comme toi j’ai été séduite par le « un épisode, une réécriture » ! ça m’a permis de découvrir des personnages autrement… Mais j’ai vite arrêté… je ne suis même pas sûre d’être parvenue à la fin de la seconde saison…

    En tout cas, il faut que je note ton blog quelque part. Il faut que je m’y attarde! J’en ai vraiment envie.

    • Oh merci beaucoup pour ta visite et ces gentils mots!!
      Oui, c’est chouette d’avoir un livre illustré, c’est celui de mon enfance mais j’adore!
      Pour la série Once Upon A Time, je me suis arrêtée au tout début de la saison 3, il faudrait que je m’y remette…

  9. J’adore ton article! J’ai toujours mon premier livre de contes chez moi, je le garde précieusement bien qu’il soit rafistolé de partout (et un peu gribouillé, c’est sur ce livre que j’ai appris à écrire mon prénom..)! Je n’arrive pas à me décider quant à mon préféré, il y en a tellement!! Je n’ai pas beaucoup lu de réécriture par contre (juste la saga des chroniques lunaires je crois), j’ai toujours peur d’être déçue! J’ai hâte de lire ton RDV sur les romans historiques 🙂

  10. Ahlala moi aussi je me souviens en cours de philo les débats au sujets des contes qui n’étaient pas autant destinés aux enfants qu’on ne le pensaient !
    Mon copain est fan de contes et on aime beaucoup regarder Once Upon A Time =)

  11. j’adore les contes mais je n’ai lu aucun conte revisité. par contre j’ai relu il y’a peu ceux d’Andersen, mais je ne les ai pas tous aimé. sinon une fois en Bretagne, je me suis trouvé un livre sur les contes bretons qui pour ma part tiennent plus de la légende. Sinon j’avais lu adolescente les contes de la rue Broca et de la folie mericourt (cette rue est pas loin de chez moi) de pierre gripari et j’adore!! je me suis retrouvé dans une brocante un livre sur les contes de Grimm le même que j’avais étant petite et que j’avais été obligé de jeter tellement il était abimé. par contre mon conte favori reste la belle et la bete

  12. J’adore les contes, et je suis généralement incapable de résister à une réécriture ^^ ma préférée reste sans doute Loup, y es-tu?
    J’ai toujours mon livre de contes à la maison, j’espère pouvoir le transmettre à la petite plus tard, il faudrait juste que je fasse réparer la couverture!

  13. Je cherche justement une édition avec de jolies illustrations et les textes en version intégrale sans y laisser une fortune. Et je n’ai pas encore trouvé.
    Je pense avoir vu plus de contes version Disney que dans leur version originale.
    Je suis tentée par les contes revisités.

  14. Je te rejoins dans tous les points de ton article. J’aimais beaucoup les contes quand j’étais enfant mais je crois que je les aime encore plus à l’âge adulte. Je vois au-delà de la simple histoire, Je comprends mieux la morale, les symboles aussi qui sont derrière. Je suis également très friande de réécritures, de voir comment un auteur peut se réapproprier l’histoire pour proposer quelque chose de neuf.

    J’aimerai beaucoup lire l’ouvrage de Bruno Bettelheim, Psychanalyse des contes de fées. Il semble très intéressant sur ce sujet. L’as-tu déjà lu ? Tu m’as donné envie d’écrire un article sur ce sujet également.

    • J’allais citer le livre. Je l’ai lu il y a quelques temps et je l’ai trouvé assez intéressant. Ce qui m’avait surtout marqué c’est l’importance qu’il attribue au conte dans le développement de l’enfant. Je ne me souviens pas de toute l’argumentation et il y a des choses sur lesquelles je suis sceptique (la psychanalyse, faut y croire quoi…), mais Bettelheim recontextualise certains éléments des contes (par rapport à l’époque où ils ont été écrits/ racontés), ce qui apporte un éclairage assez intéressant.

      Bettelheim explique aussi pourquoi les versions édulcorées (style Disney) sont moins bonnes (y compris pour l’enfant) que les versions originales. Bref, je trouve que le bouquin vaut la peine d’être lu. Attention, c’est tout de même de la lecture « universitaire », pas aussi agréable qu’un roman!

    • Oh non, je ne connais pas du tout Psychanalyse des contes de fées mais ça a effectivement l’air très intéressant et comme tu dis, en tant qu’adultes on a un regard différent sur les contes (tout en me faisant retomber en enfance pour ma part ce qui n’est pas pour me déplaire) 🙂

  15. Les contes font partis de mes lectures quand j’étais enfant. Et même si on ne se rend pas compte des « morales » qu’ils peuvent véhiculer quand on est plus jeunes, ce sont des lectures qui nous permettent de grandir. J’ai eu au Bac à étudier les contes de Perrault et là, j’ai redécouvert vraiment ce qu’était les contes, les « vrais », des frères Grimm, de Perrault et des autres… Mais j’aime aussi beaucoup les réécritures, même si je n’en lis pas souvent, ça me plait de voir comment des auteurs contemporains peuvent à partir d’une histoire originale, en faire sa propre version. J’ai lu Cinder le mois dernier, et j’ai adoré, je compte bien lire la suite de cette saga. Je pense découvrir aussi Animale, de Victor Dixen pour voir.

  16. J’ai toujours adoré les contes d’aussi loin que je m’en souvienne, les beaux contes comme les contes cruels. J’ai encore beaucoup de livres de contes illustrées et j’en achète régulièrement ^^

  17. J’adore les livres de contes, je trouve qu’ils sont super beaux, surtout quand ils sont illustrés ! C’est le genre de bouquins, quand je les vois, je les achète déjà pour un futur bébé et profitez de ce genre de lectures avec lui :$

  18. Très joli article. J’avoue connaitre les contes surtout par Disney et ce n’est que maintenant que j’apprends à découvrir la version originale au travers de oeuvre classique. J’ai beaucoup aimé cassé ma vision de Peter Pan, l’année dernière. Cela rentre en contact directe avec notre enfance et finalement c’est sympathique. Mais j’avoue lire des réecritures de contes pour continuer à rêver car d’une certaine façon, je dois rester une grande enfant. ^^ Bisous Christel.

  19. Pingback: Février… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  20. Ton article est top ! Parler des contes réveille immanquablement des beaux souvenirs d’enfance… Je les dévorais tous sans exception, même si j’avais un petit faible pour ceux d’Anderson qui me faisaient ressentir davantage d’émotions. Aujourd’hui, je suis plus exigeante, surtout sur les réécritures de contes, c’est pour ça que j’hésite souvent à les tenter. Par exemple, j’ai peur d’être déçue par « Loup y es-tu ? ». C’est idiot je sais ^^ Merci pour cet excellent thème 🙂

    • Pour Loup, y es-tu? j’ai eu une petite frustration parce que j’aurais aimé que l’auteur aille encore plus loin dans son histoire mais j’avais tout de même beaucoup apprécié! C’est vrai que je suis aussi de plus en plus exigeante mais il y a toujours une partie qui me fait rêver 🙂

  21. Pingback: « Cinder , Melissa Meyer | «Petite Plume

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s