Le jour où Anita envoya tout balader de Katarina Bivald

Un énorme merci aux Editions Denoël qui m’ont permis de découvrir ce livre, j’ai passé un très bon moment!

couv15930630Titre original: Livet, motorcyklar och andra omöjliga projekt

Editeur : Editions Denoël (464 pages)

Traductrice: Marianne Ségol-Samoy

Date de parution: 11.05.2016

Note: 3,75/5

L’histoire

Anita a 38 ans, quasiment toute sa vie a tourné autour de sa fille. Lorsque cette dernière s’en va à la fac, elle se retrouve seule et désemparée. Où sont passés ses rêves? Que faire sans sa fille? Elle se souvient alors qu’elle voulait apprendre à faire de la moto. Contre toute attente, elle se lance et elle aime ça. Le sexy moniteur de moto-école, Lukas, n’y est pas non plus étranger.

Petit à petit, Anita change de petites choses dans sa vie et se rend compte qu’elle peut vivre sans sa fille. Jusqu’où ira-t-elle dans le changement?

Mon avis

Je n’avais pas lu le premier roman de cette auteure – La bibliothèque des cœurs cabossés – mais en ayant entendu beaucoup de bien, j’avais envie de lire ce roman.

Première constatation, contrairement à ce qu’indique le titre du roman, Anita n’envoie pas balader grand chose, on est loin d’une transformation aussi radicale! Donc ne vous attendez pas à des changements spectaculaires mais plutôt à des évolutions dans le temps suite au départ de sa fille. Ce n’est pas non plus l’accomplissement d’une bucket list comme dans Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman comme je l’ai cru au départ. C’est plutôt un roman feel good qui donne de l’espoir et donne envie d’y croire!

Dans le livre, Anita est devenue mère très jeune mais elle n’a finalement pas eu le temps de connaitre autre chose. Je l’ai trouvé très sympathique et très vraie. Je ne suis pas du tout dans sa situation mais j’ai essayé de me mettre à sa place et de la comprendre, même si j’ai parfois eu envie de la secouer un peu. Il y a un côté très plaisant de la suivre tandis qu’elle sort peu à peu de son quotidien.

J’ai donc bien aimé Anita mais aussi le personnage de Lukas bien qu’il reste plutôt mystérieux et que j’ai eu du mal à le cerner. Les amies d’Anita sont aussi sympathiques et animent le roman même si je ne me suis pas autant intéressée à elles qu’à l’histoire principale. J’ai trouvé que dans l’ensemble que les personnages étaient plutôt atypiques, on ne retrouve pas les clichés des livres américains que j’ai plus l’habitude de lire. Le cadre est aussi original pour moi car on se retrouve au fin fond de la Suède dans un décor qui ne vend pas franchement du rêve et qui donne un côté plus intime à cette histoire qui se passe dans une ville/village – j’ai eu un peu de mal à évaluer la taille de la ville.

Ce livre m’a en tout cas fait passer un très bon moment, c’est bien sûr le genre de livres très prévisible dans lequel on voit venir les choses de loin. Mais si c’est le genre de romans que vous cherchez, celui-ci devrait vous plaire!

Je le recommande donc à ceux qui voudraient lire l’histoire d’une jeune mère désemparée par le départ de sa fille unique ou encore l’histoire d’une femme qui petit à petit apprend à vivre pour elle et avec elle-même. Je ne sais par contre pas si ce livre me laissera un souvenir très marquant mais il a très bien fait son boulot de me faire passer un bon moment et je ne lui en demandais pas plus!

Publicités

61 réflexions sur “Le jour où Anita envoya tout balader de Katarina Bivald

  1. J’aime bien les romans feel good, alors pourquoi pas !
    J’ai vraiment envie d’essayer La bibliothèque des coeurs cabossés, mais j’en entend beaucoup d’avis mitigés aussi du coup j’ai du mal à me lancer, mais je le lirais un jour c’est clair !

    • Je pense que pour La bibliothèque des coeurs cabossés il y a eu un premier élan de chroniques très positives et un deuxième élan d’avis plus mitigés! Pour celui-ci, il fait passer un bon moment donc je pense que le premier roman doit être dans le même genre 🙂

  2. Je suis justement en train de découvrir La bibliothèque des cœurs cabossés. 🙂 Je note que tu as beaucoup aimé celui-ci (j’attends de voir avant de savoir si je le lirai ou pas).

  3. Ah c’est dommage, je m’attendais à plus de bouleversements vu le titre. Le roman a l’air un peu plan-plan pour le coup. Le concept aurait pu être intéressant mais je suis moins tentée du coup. Par contre La bibliothèque des cœurs cabossés me tente bien 😉

  4. J’ai lu dans avis en diagonale parce que je suis occupé de le lire ^^
    Je n’en suis qu’au début mais c’est vrai que ça à l’air d’un bouquin très sympathique 🙂

  5. J’ai ce roman dans ma Wish-List depuis que j’ai appris sa sortie. Ta chronique me donne toujours envie de le lire 🙂 Par contre… Le titre original fait peur!

  6. Je viens d’emprunter « La bibliothèque des coeurs cabossés » à la bibliothèque (justement :P), donc si ça me plait, je lirai probablement celui-ci aussi ^^

  7. J’allais justement dire que la couverture me
    Faisait penser aux cœurs cabossés. Tu as du relire a deux fois aussi le titre original pour être sûre de l’avoir bien recopié lol. Mais plus sérieusement c’est sans doute le genre de roman léger qui pourrait bientôt me convenir. Le genre qu’on peut arrêter et reprendre sans culpabiliser.

  8. J’avoue que ce ne doit pas être évident de vivre avec le départ de son enfant…. Je peux très bien me mettre à la place de cette dernière! Toutefois, je trouve que la couverture n’est pas très attirante. J’espère quand dans une future édition ils corrigeront le tir, car personnellement, ça ne m’attire pas plus que ça même si l’histoire semble vraiment bien!

    • Je trouve que la couverture est un peu mieux en vrai (ne serait-ce que pour la couleur de fond), mais je peux comprendre que ça ne te tente pas du coup car c’est quand même la première chose qu’on voit, donc si déjà ça ne te plait pas…

  9. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [159] | La tête dans les livres

  10. Pingback: Mai… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  11. Je crois que je suis plus intéressée par le premier ouvrage de cette auteure ! 🙂 Si jamais j’ai envie de découvrir son travail je commencerai donc par « La Bibliothèque des cœurs cabossés », et si ça me plaît, hop, je me lancerai dans celui-ci.

  12. J’avais envie de romance sans prise de tête pour cette semaine et ce livre a été à la hauteur de mes attentes. Comme toi, je ne l’ai pas trouvé exceptionnel, mais il fait du bien sur le moment. Je suis d’accord avec la plupart de tes ressentis.^^

  13. Pingback: Concours 4 ans | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s