Log Horizon, tome 2 de Mamare Touno et Kazuhiro Hara

Un énorme merci aux Editions Ofelbe pour ce second tome qui m’a fait passer un très bon moment!

couv72593771.pngEditeur : Editions Ofelbe (493 pages)

Note: 3,75/5

L’histoire

Alors que cela fait deux mois que les joueurs d’Eider Tale sont coincés dans le jeu, il est temps pour eux de se mêler aux Continentaux, ces personnages du jeu qui ont leur propre conscience et personnalité. Shiroe et ses amis se rendent au Palais des glaces éternelles pour parler avec les nobles de ce monde tandis que Marielle a pris l’initiative d’organiser un camp d’entrainement pour les débutants au bord de la mer.

Mais tout ne se passe pas comme prévu et les Aventuriers, ces joueurs piégés dans le jeu, se trouvent face à un nouveau challenge.

Mon avis

J’ai retrouvé avec plaisir ce monde si éloignée de ce que je lis d’habitude! On retrouve ici nos héros du premier tome avec un récit en deux tomes mais qui suivent une même intrigue. Ce livre est un peu comme un épisode indépendant c’est pour cela que je ne risque pas de spoiler le premier tome.

L’histoire se divise en deux points de vue: celui du groupe des débutants allés s’entraîner à la plage et de l’autre côté Shiroe avec deux autres maîtres de ligue qui se rendent à un conférence organisées par l’union. On en apprend un peu plus sur les Continentaux, ces personnages qui font partie du jeu et que l’on considérait jusqu’à maintenant comme des intelligences artificielles, mais ils ont bel et bien une personnalité.

Les personnages étaient déjà nombreux dans le premier tome et ils sont ici encore plus nombreux. Mais heureusement que c’est plutôt bien amené. Par contre, comme dans le premier tome, j’ai regretté qu’on ne sache toujours pas grand chose sur le pourquoi du comment les joueurs se sont retrouvées prisonniers du jeu et sur ce qu’il font pour sortir de là. On s’y intéresse de très loin, mais le tout reste mystérieux. S’il est régulièrement fait référence au fait que les personnages sont bien dans un jeu, on a surtout l’impression que c’est surtout un décor pour de nouvelles aventures.

La qualité de l’écriture me chagrine toujours un peu – pas facile de traduire du japonais j’imagine – mais c’est compensé par l’originalité de l’histoire. De plus, je trouve que le livre est très beau, on a de belles illustrations à l’intérieur type manga même si je ne suis pas très fan de la couverture monochrome. Au niveau de l’histoire, c’est néanmoins celle à laquelle je suis le plus sensible parmi les parutions que j’ai lues chez les Editions Ofelbe.

C’est donc le genre de livre que je n’aurais pas forcément pensé apprécier mais qui est finalement une belle découverte qui aura su me tenir en haleine. Quelques passages m’ont tout de même un peu échappé, notamment lorsque l’on aborde les spécificités des combats dans le jeu.

Je recommande donc cette saga à ceux qui aiment les univers de mangas et qui seraient sensibles aux quêtes de personnages dans un monde médiéval. Le prétexte d’être dans un jeu offre beaucoup de latitude sur la magie et l’organisation de cette nouvelle société m’avait beaucoup intéressée dans la premier tome et j’espère en découvrir encore plus avec la suite!

Vous pouvez retrouver mon avis sur le tome 1 ici!

ungenreparmoispetit

– Juin : Jeunesse ou Young Adult –

Publicités

13 réflexions sur “Log Horizon, tome 2 de Mamare Touno et Kazuhiro Hara

  1. Pour la traduction, je dis non. J’ai lu de nombreux manga et romans japonais et j’ai toujours trouvé la trad super, donc là, si tu trouves que ça pèche, c’est que le traducteur est pas bon. Concernant l’histoire, je suis intriguée mais sans plus. Il faudrait que je feuillète l’un des tomes pour me donner une idée 😉

    • Après, c’est peut-être un peu différent pour un roman pour la traduction. J’ai l’impression que le japonais est une langue plutôt simple et donc il faut que le traducteur ait une jolie plume pour la traduction 🙂

      • J’ai aussi lu des romans japonais et je n’ai heureusement jamais eu à déplorer le style. Le japonais est plutôt complexe en fait car plus « visuel », donc oui il faut un bon traducteur derrière 😉

  2. Perso je suis un ancien joueur de jeux en ligne, je prend un grand plaisir de me retrouver dans ce jeu. Mais dans se 2 em tome je n’ai pas accroché L’histoire est trop éparpillé, .

  3. Ofelbe, des éditeurs à taille humaine et de vrais passionnés ! Bon je fais la pub (j’ai bossé pour Ototo sur un salon avec les mêmes éditeurs, j’en garde un super souvenir) mais en vrai je trouve ça très intéressant de voir à quel point le light novel séduit un public presque plus large que le manga, c’est vraiment un pari réussi pour eux et ça fait plaisir !
    Tu lis du manga en-dehors des light novels ou pas du tout ?

    (petite précision : pour Log Horizon comme pour Spice and Wolf, c’est le light novel qui est paru en premier et qui a ensuite inspiré un manga et un anime, et non l’inverse 😉 )

    • Ah merci de confirmer que c’est bien le light novel qui est paru en premier 🙂
      Sinon oui, j’ai lu beaucoup de mangas il y a quelques années mais j’avoue n’en lire plus trop en ce moment!
      Sinon c’est vrai que j’ai eu l’occasion de rencontrer Guillaume des Editions Ofelbe aux Imaginales et c’est effectivement un vrai passionné, ça fait plaisir 🙂

  4. Pingback: Juin… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s