Inferno de Dan Brown

J’ai lu le Da Vinci Code quand on en avait déjà beaucoup entendu parler et j’avais été un peu déçue même si j’avais quand même passé un bon moment, mais je n’avais pas eu d’effet waouh. J’ai ensuite lu Anges et démons et j’ai trouvé que c’était sympa mais il y avait peu de surprises. Qu’en a-t-il été avec Inferno?

infernoTitre original: Inferno

Editeur : Editions Anchor Books (560 pages) – Lu en VO

Note: 3,5/5

L’histoire

Robert Langdon se réveille dans un hôpital à Florence mais il n’a aucune idée de comment il est arrivé là et de ce qu’ils s’est passé la veille. Il semblerait qu’on lui ait tiré dessus et qu’on en veut encore à sa vie. Comment s’est-il retrouvé dans cette situation et que venait-il chercher à Florence? Très vite, il est sur la piste de l’enfer de Dante.

Et si l’avenir du monde était entre ses mains?

Mon avis

J’ai commencé ce roman sans grande attente. Je m’attendais à passer un moment sympa mais sans plus. Verdict? J’ai effectivement passé un bon moment et j’avoue que le fait que Robert Langdon soit amnésique et ne se souvienne pas du tout de la situation donne un peu de piment. On alterne pourtant plusieurs points de vue qui nous aident rapidement à nous orienter sur le mystère tout en ne nous permettant pas de mesurer pleinement l’ampleur de la situation.

On se retrouve donc dans une course contre la montre mais aussi une fuite insoutenable pour Robert Langdon qui nous emmène dans un périple italien. Le roman se passe sur une très courte période de temps, une journée ponctuée de flash backs. Sacré Robert qui n’a pas besoin de manger et d’aller aux toilettes!

J’ai aimé suivre Robert et Sienna, la traditionnelle compagnie féminine qu’il s’est trouvé en chemin. On passe beaucoup de temps à Florence et c’est ce que j’apprécie dans les livres de Dan Brown, il nous fait voyager avec beaucoup de détails et on en apprend beaucoup tout en se demandant à chaque fois si tout est vrai.

L’intrigue tourne autour d’un mystérieux scientifique et de pistes qu’il a laissé. On y parle de théorie transhumaniste, de Dante…

Le livre souffre tout de même de défauts et ce sont ceux que je reproche aux romans de Dan Brown que j’ai déjà lu à savoir que c’est sympa et qu’on passe un bon moment mais il me manque un petit quelque chose de passion pour vraiment me sentir emportée par l’histoire.

S’il y a certains points de l’intrigue que j’ai vu venir de loin parce que Dan Brown utilise des ficelles qui lui sont chères comme la trahison de personnages proches ou encore les revirements de situation… j’avoue avoir tourné les dernières pages avidement car il y a d’autres révélations que je n’avais pas imaginées. Et puis quelle fin! Je n’ai pas été déçue par la fin parce qu’en même temps, elle m’a paru relativement réaliste (dans le contexte du livre bien sûr).

J’ai tout de même passé un bon moment et je le recommande aux fans du genre et plus particulièrement à ceux qui veulent en savoir plus sur Dante, sur la pensée transhumaniste et ceux qui veulent suivre une course contre la montre bien huilée car le roman se passe essentiellement sur une journée, mais quelle journée!

Publicités

49 réflexions sur “Inferno de Dan Brown

  1. Effectivement, les personnages de romans sont toujours surmenés et ont des journées pleine de péripéties au point d’oublier de se soulager. xD Ton Robert semble être l’un de ces êtres qui n’ont pas besoin de faire ce genre de pauses.
    Pour être plus sérieuse, l’ambiance à Florence m’aurait certainement plu. Surtout si tu dis qu’il y a pas mal de détails.

    C’est un bel avis avec une touche d’humour et des appréciations positives comme négatives. Je pense que c’est un livre qui me plairait, surtout avec une telle fin. Il est à la médiathèque, je note pour plus tard. 🙂

  2. Je garde un bon souvenir de Da Vinci Code mais comme tu le dis, sans plus. Après c’est vrai que je n’ai jamais lu d’autres romans de l’auteur mais pourquoi pas pour un petit moment détente ! ^^

  3. Je ne peux pas qualifier Dan Brown de bon écrivain, pas selon mes critères en tous cas, mais les quelques œuvres que j’ai lues de lui m’ont toujours distraite, à défaut de me convaincre ! Ce n’est pas impossible que ce titre, que je n’ai pas encore lu et dont les thèmes me plaisent de prime abord, se retrouve un jour dans ma PàL.

  4. J’ai adoré Anges et Démons et Da Vinci Code il y a quelques années… à vrai dire je n’étais pas sortie de ces deux livres pendant une semaine.
    J’aimerais donc redécouvrir l’auteur avec celui-ci, pour voir si ma passion est intacte ! Mais je me souviens d’avoir eu exactement le sentiment que tu décris : on apprend plein de choses, mais on meurt surtout d’envie de savoir si tout est vrai !

  5. C’est toujours un plaisir de retrouver les aventures de ce cher professeur Langdon, même si Inferno n’est pas mon préféré 😉
    Je me souviens que j’avais vraiment aimé l’histoire et l’intrigue mais j’avais trouvé que le roman souffrait de quelques longueurs, notamment dans les description des villes d’Italie et de mouvements (c’est parfois un peu trop …)
    Quant à la fin, elle a laissé beaucoup de lecteurs perplexes, voir mécontents … Pour ma part j’ai adoré parce que je ne m’y attendais pas! Et je l’ai trouvé super 😉

  6. Je n’ai encore jamais lu de Dan Brown et je ne sais pas quand ou m^me si je le ferai. Les sujets abordés dans ses livres ne m’attirent pas particulièrement pour être tout à fait honnête. D’un autre côté, je suis curieuse de savoir pourquoi tant de monde lisent et aiment ses livres. ^^

  7. Honte à moi, je n’ai encore jamais lu un livre de cet auteur. Si je ne me trompe pas, j’ai bien vu l’adaptation cinématographique d’Anges et démons, mais c’est tout… Étrangement, je ne suis pas attirée par ces livres.

  8. J’avais bien aimé Da Vinci Code mais j’ai arrêté les aventures de Langdon après ma lecture du Symbole Perdu. J’ai été déçue et je crois que j’ai un trop bon esprit de déduction, je devine tout à l’avance, c’est nul xD

  9. Pingback: Septembre… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  10. Dans l’ensemble, j’avais plutôt bien aimé ce roman aussi. Ce que j’ai préféré, c’est la balade dans Florence. Je me rappelle aussi d’avoir bien aimé la fin qui est assez surprenante. Mais bon, après, je trouve que c’est toujours un peu too much : comme tu le dis, il en fait des choses Robert Langdon en une journée 😉

  11. Après avoir lu les trois premiers de cette saga Robert Langdon, je n’ai pas franchi le pas pour cet Inferno ! Je suis arrivée à saturation avec l’auteur, l’impression peut-être fausse de retrouver toujours les mêmes recettes, les mêmes caricatures de méchants… bref, je trouve qu’il n’arrive pas à se renouveler…
    Mais je devrais revoir ma position, ne serait-ce que pour Dante que j’adore !!! Merci de me le rappeler 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s