Si on parlait de… lectures communes

Si on parlait de...

©La tête dans les livres

Ce rendez-vous est publié tous les mois, le deuxième dimanche du mois. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de mon blog. Cela me permet de vous donner mon avis et j’espère que vous n’hésiterez pas à vous exprimer également.

Cette semaine:

Si on parlait de… lectures communes

***************

Une lecture commune, qu’est-ce que c’est?

Alors ça doit sembler évident pour la plupart d’entre vous mais avant d’avoir un blog, je n’avais jamais entendu parler de lectures communes et je ne concevais même pas son existence! Mais comme son nom l’indique, une lecture commune c’est un livre qui est lu en même temps par plusieurs personnes. Finalement, quand j’y réfléchis bien, c’est un peu un book club en audience plus limité 🙂

Mon ressenti

J’adore faire des lectures communes! D’ailleurs, j’ai une page sur mon blog sur laquelle je les répertorie et j’en ai compté 40 depuis le début de mon blog. Mais j’aime surtout faire des lectures communes avec des gens qui communiquent régulièrement. C’est vrai que l’on n’a pas tous la même disponibilité mais ce n’est normalement pas vraiment un problème. Au fil des lectures communes, je me suis rendue compte que finalement il y avait plusieurs méthodes et que tous les partenaires de lectures communes n’étaient pas les mêmes.

Voici quelques situations de lectures communes que j’ai pues avoir, je ne jette la pierre à personne, mais il faut reconnaitre que tous mes partenaires de lectures communes n’étaient pas aussi disponibles ou peut-être que je n’étais pas non plus disponible avec tout le monde!

  • Les lectures communes… qui n’en ont que le nom: et oui, il m’est arrivé de faire des lectures communes mais avec aucune communication avec mon partenaire de lecture à part pour se mettre d’accord sur le livre et sur la date de début de lecture. Ah et aussi un petit message à la fin pour dire qu’on n’avait fini. Cela a plutôt eu tendance à arriver avec des lectures communes sur Livraddict dans lesquelles il y avait beaucoup de monde et très peu de communications pendant la lecture. J’en faisais beaucoup au début mais plus trop maintenant.
  • Les lectures communes… au timing décalé: alors ça m’est déjà arrivé plusieurs fois que l’on commence un livre en même temps mais qu’on ne finisse pas du tout en même temps. Que je me laisse distancer ou que je distance ma ou mes partenaires de lectures n’est pas rare. En effet, nous n’avons pas tous le même rythme de lecture et la même disponibilité, mais personnellement ça ne me dérange pas du moment que l’on échange quand même!
  • Les lectures communes… qui sont minutées: ce sont les lectures communes dans lesquelles on se fixe un nombre de chapitres à lire par jour. Alors j’ai récemment tenté et j’avoue que c’est plutôt difficile lorsqu’on n’a pas le même rythme de lecture que la personne en face. J’avoue que c’est ma faute car comme je ne lis pas plusieurs livres en même temps, j’ai du mal à me restreindre si je suis à fond dans un livre ou par exemple, je ne lis pas forcément beaucoup les weekends donc je ne peux pas avancer sur mes chapitres.

Mes meilleures lectures communes

Parlons-en! Pour moi les meilleures communes ont besoin de quelques ingrédients indispensables:

  • Trouver ses compagnons de lecture. Et oui, pas de lectures communes sans compagnons de lectures…
  • Trouver un livre qui nous fait envie! Que l’on soit deux, trois, quatre, c’est toujours mieux lorsque le livre fait envie à tout le monde! Donc un choix réussit donne déjà une bonne base.
  • Ajouter un bon kilo de communication. On a tous notre rythme de lecture et ce n’est pas forcément évident de s’accorder au rythme de lectures des autres. Mais je pense que si l’on communique régulièrement, la lecture sera agréable car il y aura échange. Personnellement, je trouve donc que le facteur temps ne doit pas influencer cette lecture commune et que ça serait dommage que l’un se presse pour rattraper l’autre ou à l’inverse, que l’autre ralentisse et se frustre pour se laisser rattraper. Pour moi, communiquer est donc l’ingrédient phare pour une lecture commune réussie.
  • Ensuite, laisser reposer le tout pour écrire une bonne chronique.
  • Enfin, prendre du plaisir pendant cette lecture! Personnellement, je ne veux pas que lire devienne une contrainte donc pas de pression pour finir « dans les temps », pas de pression pour aimer le livre et il faut respecter l’avis de tout le monde comme dans ses chroniques 🙂

Et voilà, si tout a bien fonctionné, il n’y a plus qu’à recommencer!

Conclusion

Dans les lectures communes, je pense qu’il y’a de tout et que chacune est unique. Si je préfère celles dans lesquelles je peux vraiment échanger, je peux comprendre que d’autres sont moins dans la communication et le partage. Personnellement, j’aime parler de mes lectures et surtout une fois le roman terminé! Ça peut aussi me motiver pour avancer une lecture parfois ou encore aider à clarifier certains points, partager ses théories quand on avance au même rythme… Que des avantages ce lectures communes! N’hésitez d’ailleurs pas à m’en proposer si vous voyez que l’on a des livres en commun dans nos PAL.

***************

Et vous?

Avez-vous déjà vécu des lectures communes similaires/ Que préférez-vous dans les lectures communes? En faites-voues? Quels sont les bons ingrédients pour vous pour une lecture commune réussie?

N’hésitez pas à participer à ce rendez-vous et à me laisser le lien si ça vous dit, je le mettrais à la fin de mon article.

Le rendez-vous chez vous:

Lou lit là


Le prochain thème sera (12 février): Si on parlait de… problèmes de lecteurs

Publicités

83 réflexions sur “Si on parlait de… lectures communes

  1. J’ai fait peu de lectures communes par rapport à toi mais chacune étant différente, plus ou moins d’échange avec les autres lectrices. Je n’ose pas trop en parler en cours de route car si la personne ne lit pas à la même vitesse l’une peut dévoiler une info sans le vouloir, mais je ne suis pas non plus fermée. Je regarde ta PAL qui sait 😉

    • Ah je peux comprendre, je ne parle pas non plus de l’histoire tant que je ne me suis pas assurée que la personne était plus avancée dans sa lecture! Et oui, n’hésite pas à regarder ma PAL si jamais on a des livres en commun 🙂

      • Le seul livre est commun c’est « Le Paris des Merveilles, tome 2 : L’Elixir d’Oubli » de Pevel, Pierre ; je viens de lire le tome 1 et je lirais le 2, si tu le lis en début d’année je peux attendre que tu lises le tome 1 pour faire une LC ensemble.

        • Ah chouette! J’ai lu le tome 1 il y a deux semaines (d’où le fait que j’ai oublié de l’enlever de ma PAL) et j’ai déjà prévu de faire une LC avec L’ancre littéraire d’une blondinette pour le tome 2, on n’a pas encore décidé de date mais je peux te tenir au courant quand on commencera à la planifier? Je pense lire le tome 2 dans pas trop longtemps!

  2. J’ai fait une lecture commune une fois , le système m’attire beaucoup. Hélas l’autre personne n’as jamais lu le livre, grosse déception.

  3. Comme toi j’adore les lectures communes où on échange beaucoup ! En général on se fit que toutes les 100 pages on se fait un petit résumé de ce qu’on aime / aime pas, mais on le lit seulement quand on a lu les dites 100 pages pour ne pas se spoiler 🙂

    Mais enfin bref! J’adore les LC ! Et si jamais ça te dis d’en faire une avec moi je suis partante ! 🙂

    • Pas facile de trouver un bon partenaire de LC ou d’avoir de la disponibilité en même temps, mais je trouve qu’une lecture commune sur deux avec des échanges, c’est plutôt pas mal pour te donner envie de renouveler l’expérience, non?

  4. Depuis l’ouverture du blog j’ai fait pas mal de lc, ça c’est toujours très bien passé même si je n’ai pas forcément eu de dialogues en cours de lecture mais plutôt à la fin

    • C’est vrai que souvent, le moment où on discute le plus c’est à la fin, mais je pense que ça dépend aussi du nombre de personnes qui participent à la LC car à deux, c’est tout de même plus facile de savoir où en est la personne et de ne pas spoiler qu’à plusieurs.

  5. J’aime beaucoup le principe des lectures communes, c’est toujours chouette de se dire qu’une copinaute lit le même livre que nous en même temps. Par contre, j’essaie toujours de les programmer quand je sais que j’aurai vraiment du temps, que je serai disponible.

  6. Je n’ai jamais fais de LC, mais je pense que s’il n’y avait pas d’échange je serais bien déçue et je ne verrais pas vraiment l’utilité, autant lire chacun de son côté quoi. Le partage est essentiel pour ce genre de lecture, et c’est agréable d’affiner son point de vue en fonction de l’autre, s’il voit les choses différemment. Puis voilà, si c’est une lecture pour laquelle on a du mal et que l’autre adore, ça peut nous motiver à continuer !

    • Oui tout à fait!! Si l’autre personne est motivée, ça peut donner d’autant plus envie d’avancer et c’est vraiment sympa. Et je suis d’accord, s’il n’y a pas d’échanges, autant lire chacun de son côté…

  7. Je n’en ai jamais fait ! Justement parce que j’ai toujours peur que la différence de rythme de lecture entre les deux lecteurs coincent.. :/ Mais d’un point de vue échange, je trouve ça super !

    • Ah mais franchement la différence de rythme n’est pas un problème! J’ai fait une lecture commune il n’y a pas longtemps et ma binôme a fini sa lecture plus d’un mois plus tard… et ça n’a pourtant pas empêché que l’on en parle beaucoup une fois qu’elle a eu fini sa lecture 🙂

  8. Je n’aime que la lecture réellement commune : celle durant laquelle on discute avec ou son ou ses partenaire(s). On découpe le lire, mais c’est pour mieux donner son ressenti en cours de lecture sans spoiler l’autre durant des lectures au tempo décalé 😉

    • C’est sûr que l’avantage de découper la lecture et d’éviter le spoiler et de pouvoir en parler en temps réel mais pas facile de trouver quelqu’un qui a vraiment le même rythme de lecture! Mais je comprends ton point de vue 🙂

  9. Je n’en ai jamais fait, mais le principe est pas mal du tout. Je fais des visionnage commun de séries avec des copines. On regarde l’épisode en même temps et on en discute en live via facebook. Je trouve cela vraiment top. Du coup, je me dis que pour la lecture aussi, surtout pour le côté communication et échanges. Je comprends pas trop qu’on puisse faire une lecture commune sans échanger (peut-être pour se motiver à lire). Pour moi, c’est un peu le principe de base. Après s’imposer un rythme… je suis pas fan non plus. On a nos vies à côtés et des fois, c’est difficile de lire 🙂 A la rigueur une date butoir pour pas trop faire traîner 😉

    • Ah trop fort les visionnages communs, ça doit être sympa et effectivement ça ressemble aux lectures communes! Moi aussi j’ai du mal à concevoir une lecture commune sans échange mais ça m’est déjà arrivé de n’avoir que très peu de nouvelles de ma binome de lecture et je me dis que ce n’était que pour mettre un lien sur un article :S

  10. J’ai un peu de mal à en faire…ou alors il faut que cela soit avec une personne que je connais bien, ou je peux prendre du retour si je n’ai pas envie de lire, ou au contraire, allez bien plus vite que prévu! Et je préfère aussi quand on communique beaucoup avec la personne!

  11. Je n’ai encore jamais participé à une lecture commune car jamais eu l’occasion. Pas de demandes, pas de partenaires… pourtant ça me tente beaucoup ! et pour la même chose que toi : pouvoir échanger ! Car je suis seule à lire à la maison. Alors parfois je raconte l’histoire à mon chéri et ensuite on en parle, on débat dessus, mais ce n’est pas comme s’il avait lu le livre lui même !

    • Hahaha ca m’arrive aussi de parler des livres que je lis à mon chéri mais c’est effectivement different que d’en parler avec quelqu’un qui a vraiment lu le livre! N’hésite pas si jamais j’ai des livres que tu as et que tu veux faire une lecture commune 🙂

  12. Encore un article sympa !
    J’adore les lectures communes et, comme toi, j’ai testé plusieurs techniques. J’avoue qu’au début dans la blogosphère, j’ai testé les lectures communes qui n’en ont que le nom et, avec du recul, je trouve ça décevant. Celles que je fais maintenant ne sont pas vraiment dans tes trois types de lecture : ce n’est pas minuté, mais on se donne des rendez-vous. Par exemple, on commence et on fait une pause jusqu’au 5ème chapitre. Ensuite on papote de nos ressentis, on élabore des théories, puis on se donne un autre mini-rendez-vous jusqu’à la fin du livre. Je trouve cela plus sympathique au niveau de l’échange. Certes, les rythmes de lecture ne sont pas les mêmes, mais jusque là, mes binômes ont toujours su lire un second livre pour m’attendre et il en va de même pour moi lorsque mon binôme est « plus lent ». C’est ainsi que je préfère mes lectures communes.^^

    • Ah oui, je pense que pour pouvoir se donner un rythme, il faut vraiment que les lecteurs puissent lire un livre à côté et j’avoue ne pas en avoir l’habitude, peut-être qu’il faudrait que je tente un jour, après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis 🙂

  13. Je n’ai quasiment jamais fait de lectures communes, à part une ou deux sur livraddict, mais elles n’en avaient, comme tu le dis, quasiment que le nom…
    J’aurais plus tendance à le faire avec mes potes que je côtoie dans la vie de tous les jours, mais comme on se prête beaucoup de livres/on en emprunte beaucoup en médiathèque, difficile de lire le même livre en même temps… Ce qui ne nous empêche pas de parler de nos lectures 😀

    • Ah oui, ça reste chouette de pouvoir parler de ses lectures même quand on ne lit pas les livres en même temps! Et c’est vraiment chouette d’avoir un groupe de potes qui lit! A part mes copinautes de blogs, j’avoue que je n’en ai pas vraiment!

      • Disons qu’on se conseille les unes les autres, et après on parle du livre en question :p
        Je comprends, avant il n’y avait que peu de gens qui lisaient dans mon entourage, mais ma nouvelle promo de master a changé les choses… 🙂

  14. Je suis tout à fait d’accord avec toi !
    Pour moi l’essentiel c’est la communication, et pas de stress à se mettre pour être sûr d’en être au même point que l’autre… Sinon on ne prend plus de plaisir !

  15. J’ai fait trois lectures communes : une où la partenaire avait abandonné, une autre où c’est moi qui avait abandonné et la dernière je viens de la finir. J’attends l’avis de ma partenaire !

  16. Article très intéressant^^
    J’en ai fait plusieurs mais je n’en fais plus pour le moment car ça demande du temps et le fait de lire en décalé (moi le plus souvent à la traine) m’agace.
    Comme toi j’aime la communication et j’ai toujours fait en sorte qu’on divise le livre en plusieurs morceaux pour pouvoir en discuter au fur et à mesure.

  17. Mes lectures communes préférées : on se donne rdv sur skype, soit après une nouvelle, soit après un quart du livre (c’est plus large que quelques chapitre)et là on discute vraiment de la lecture 🙂

  18. À une époque, je faisais énormément de lectures communes via Livraddict mais j’ai complètement arrêté car comme tu dis, ça n’a de commun que le nom… Maintenant, j’en fais très peu, juste avec Heclea sur des livres d’Urban Fantasy car on se complète bien toutes les deux. On découpe le livre en plusieurs parties, on lit chacune à notre rythme et ensuite on échange par mail.

  19. Tiens, c’est marrant, j’aime beaucoup ce genre d’article chez toi mais je n’avais jamais capté que c’était un rdv et qu’on pouvait donc le reprendre (en te mentionnant, bien entendu) ! J’avais même pensé faire un article du même genre (me souviens plus du thème par contre) mais je n’ai pas voulu « tricher », -_- me sens bête maintenant ! Du coup, je note le prochain thème, j’essayerais de le faire !
    Sinon, pareil que toi pour les LC, je n’en ai pas fait longtemps mais je préfère aussi quand on communique « au milieu » de la lecture, pas juste début/fin. Cela dit, quand on se fait un bon débrief tout à la fin, avant d’écrire sa chronique, c’est sympa aussi, ça permet de voir des choses qu’on avait pas vu parfois !
    Bises 🙂

    • Hahaha pas de problème!
      Ah oui c’est sûr que faire un bon débrief avant d’écrire sa chronique c’est utile et en plus c’est vrai que parfois ça permet de voir les choses sous un autre angle ou alors des détails que l’on n’avait pas vus 🙂

  20. J’ai fait uen lecture commune une fois, mais j’ai fini ma lecture et ma chronique avant l’autre blogueuse, du coup on n’a pas trop échangé… On s’était fixé une date, moi j’ai respecté le délais, mais l’autre blogeuse était trop occupée, du coup j’ai publié mon texte bien avant le sien… Mais j’aime beaucoup son blog et suis quand même contente que mes lecteurs puissent découvrir son univers, et vice versa!

    • Ah oui, parfois il y a des ratés dans les timings! C’est dommage mais ça arrive mais c’est sûr que c’est tellement mieux quand tout se coordonne bien! Peut-Être que tu renouvelleras l’expérience et que ça se passera mieux 🙂

  21. Depuis que je suis sur la blogosphère littéraire je n’ai pas fait énormément de lectures communes mais j’ai apprécié celles que j’ai faites! J’en retiens surtout une qui a été à mes yeux, très réussie, celle de Dune, de Frank Herbert. Dune est un beau pavé de SF qui me faisait assez peur… mais on s’est mis à plusieurs (5 il me semble) sur un groupe Facebook pour le lire ensemble et ça m’a beaucoup aidé, d’une part à me motiver et me donner du courage pour le lire, et d’autre part à comprendre certains détails ou développements de l’intrigue. Au final j’ai adoré ce roman et la LC m’a vraiment permis de l’apprécier à sa juste valeur (surtout que dans le groupe il y avait un fan qui faisait une relecture et ses explications étaient très « éclairantes ») 🙂

  22. Je n’ai testé qu’une seule fois une lecture commune et on s’est retrouvés totalement décalés dans notre rythme de lecture, ce qui fait qu’on n’a pas pu vraiment échanger… Du coup c’était plutôt un fail ^^ J’aimerais bien retenter l’expérience, en partageant plus sur la lecture, comme tu dis !

  23. Haha j’ai tout a fait retrouve nos lectures communes quand tu dis « ne pas lire a la meme vitesse que l’autre » 😉
    Je n’ai jamais fait celles ou il faut lire tant de chapitres ou pages pour telle date, imagine un peu avec moi ce que ca donnerai mdr.
    J’ai toujours aime nos lectures communes en tout cas parce que justement meme si on ne lisait pas au meme rythme, on echangeait et ca rendait la lecture d’autant plus appreciable. Cela dit, je vois ton commentaire plus haut et je ne peux m’empecher de me dire « est ce que c’est de moi qu’elle parle oooouups! »

  24. Tu résumes plusieurs cas de figure dans lesquels je me suis déjà retrouvée 🙂 malheureusement, j’ai du mal à me fixer sur les LC et je préfère lire quand j’en ai envie. Ca ne me dérange pas de découvrir un roman presque en simultanée avec quelqu’un, mais en dehors de ça, je suis incapable de caler mon rythme sur une autre personne. Au début, j’en faisais souvent mais maintenant je crois que je ne suis plus très douée ahah.
    Après, quand on me propose, ça ne me dérange pas 🙂 mais je ne me mets pas la pression et je préfère prévenir que je risque de tarder à ouvrir le roman ou autre.
    Comme tu le dis justement, la clé c’est la communication 🙂
    Bises

  25. J’ai fait quelques lectures communes et j’ai adoré ça! Je trouve ça génial de partager autour d’un même livre et de partager nos impressions (qu’elles soient identiques ou contraires!). Pour l’instant j’ai toujours fonctionner sur la base : chacun lit à son rythme et quand on en parle, on se dit à quelle page on en est pour ne pas spoiler 😉 Je compte bien en faire de nombreuses autres 😀

  26. J’adore en faire avec ma copine Caro, comme on s’entend bien les LC sont toujours chouettes en sa compagnie
    J’ai eu d’autres partenaires de LC que je connaissais moins bien mais ça c’est bien passé Ce que je préfère c’est l’échange de mails tous les tant de chapitres qui permet à chacun d’avancer à son rythme et d’ouvrir le mail une fois le palier atteint pour ne pas se spoiler

  27. moi j’aime bien faire des LC mais le souci c’est que j’ai souvent en face de moi quelqu’un qui soit a plus de temps pour lire, soit lit plus vite. Cela crée un décalage, mais les 3 fois ou je l’ai fais, avec les deux même personnes, c’était super car on échangeait tous les jours, voir ou on en était. Par contre, je l’ai fais une fois avec quelqu’un d’autre et ça n’ a pas marcher car il n’y a pas eu d’échange, juste au début et a la fin. Frustrant

    • Ah oui, ça dépend des lectures communes et en même temps, ce n’est pas facile de trouver quelqu’un qui a le même rythme de lecture que soit mais c’est quand même mieux et peut-être que les lectures en découpant par chapitre sont pas mal sur le principe mais je n’aime pas trop me contraindre pour mon rythme de lecture…

  28. J’ai vécu les deux première situations que tu évoques et j’avoue que je préfère celle où chacun à son rythme mais que l’on parle de nos ressentis régulièrement. 🙂
    Pour ce qui est de la 3e je lis de façon très irrégulière alors ça ne me convient pas du tout comme méthode aahah x)

  29. Pingback: Février… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  30. Pingback: Si on parlait de… livres auto-édités | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s