La peau des anges de Michael Katz Krefeld

J’aime habituellement beaucoup les livres de cette collection et on m’a offert ce livre pour mon anniversaire. Je ne connaissais pas du tout et après un démarrage un peu difficile, je n’ai pas été déçue! Je vous en parle ci-dessous 🙂

Titre original: Afsporet

Editeur : Editions Actes Sud (352 pages)

Notes: 4/5

L’histoire

2010, Masja se prostitue afin de se faire de l’argent mais elle ne se doute pas encore de l’enfer dans lequel elle va tomber.

2013, Thomas Ravnsholdt est flic en arrêt de travail. Suite à un drame personnel, son quotidien consiste à être saoul du matin au soir.

Quel est le lien entre les deux?

Mon avis

On m’a offert ce livre donc je ne savais absolument pas de quoi ça allait parler mais c’est une collection que j’aime beaucoup donc je me suis plutôt lancée confiante. Je vous le dis tout de suite, je n’ai pas été déçue!

Ce roman se passe au Danemark mais aussi en Suède. On suit trois époques, trois histoires et j’avoue qu’au départ, j’étais beaucoup dans l’expectative à me demander quel allait être le lien entre des trois récits et ces trois époques différentes. Je ne savais pas du tout où ça allait mener et je trouvais qu’il y avait un côté un peu frustrant. J’ai donc mis un peu de temps à rentrer dans le roman, mais une fois passés les premiers moments, je ne pouvais plus le lâcher.

Ici on n’a pas vraiment de révélations fracassantes ou de chocs dans les événements, mais juste des faits qui se déroulent à leur rythme et à des époques différentes, mais le tout restant plutôt marquant. J’ai assez vite compris d’où venait le titre et je peux vous dire que j’en ai littéralement fait un cauchemar tellement c’est glauque et pourtant c’est rare que je rêve de mes livres!

Ce roman nous plonge dans l’horreur à plusieurs niveaux: l’histoire personnelle de Thomas, un flic danois en arrêt de travail, l’histoire de Masja, une prostituée qui va manquer de chance, et celle d’un psychopathe. J’ai plutôt bien accroché avec Masja et Thomas même si leur détresse semblait sans fin. Je ne peux pas dire que j’ai eu un seul instant de compassion avec le psychopathe. Ce sont des personnages typiques de romans policiers noirs que l’on envie pas une seule seconde tellement leur vie est sombre. Je me suis également demandé si les flics n’ont pas une poisse énorme dans ce genre de roman pour se retrouver aussi torturés.

En tout cas, j’ai trouvé le roman efficace et j’ai passé un très bon moment, je ne pouvais plus lâcher le livre à la fin. Même si j’ai trouvé la résolution un peu rapide et facile, j’ai apprécié le dénouement et ma rencontre avec les personnages. C’est apparemment le premier tome d’une saga qui va suivre Thomas Ravnsholdt et je lirais la suite avec plaisir! 

Je recommande donc ce livre à ceux qui cherche un bon roman scandinave avec un personnage qui change des flics habituels mais qui reste un personnage torturé. Peut-être que ce roman vous donnera aussi des cauchemars!

Publicités

32 réflexions sur “La peau des anges de Michael Katz Krefeld

  1. Il me tente bien mais j’ai un peu peur du « leur détresse semblait sans fin »… C’est le genre de chose qui peut vite me faire flancher dans une lecture.

  2. Je ne sais pas si c’est fait exprès mais la couverture me fait vraiment peur ! ahah
    Je ne pense pas que c’est un livre fait pour moi en tout cas je ne veux pas de cette couverture chez moi : ») alors je passe mon tour Ahah

  3. « Je ne peux pas dire que j’ai eu un seul instant de compassion avec le psychopathe. » C’est plutôt rassurant ^^ Il a l’air sympa, peut-être un peu trop « noir » ? mais sympa. Je note 🙂

    • Je ne sais pas si c’est rassurant, mais souvent, dans ce genre de policier (genre les Camilla Läckberg), on comprend comment les psychopathes en sont arrivés là et on peut parfois compatir même si ça n’excuse rien. Mais ici, ça n’a pas du tout été le cas 🙂 Il est noir mais on va dire que c’est supportable!

  4. Oh mais tu en donne envie ! Je le note 🙂
    Dommage que les couvertures de la collection ne m’attirent pas du tout :/ Ca me bloque à chaque fois 😦 Ce qui est con parce que c’est quand même là qu’est éditer une de mes sagas préféré : Millénium ❤

  5. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [197] | La tête dans les livres

  6. Pingback: Mars… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  7. J’hésite toujours à acheter ces livres de cette collection parce que plusieurs que j’ai lu m’ont juste totalement déçue voir même pire. Un que j’ai même abandonné parce qu’il était bourré de cliché. Mais le titre de celui là me plait bien et ce que tu en dis aussi alors je retenterais peut-être et essaierait de donner une deuxième chance à cette collection.

      • Je sais même plus le titre car j’avais deviné dès la centième page ce qui allait se passer. Un truc sur la pédophilie mais genre très très caricaturale. Ca a eu le don de fortement m’énerver parce que quand on se lance dans un sujet comme ça, c’est un devoir pour les victimes de bien l’exploiter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s