La Fille du Rivage, Gadis Pantai de Pramoedya Ananta Toer

Un grand merci aux éditions Folio pour cette lecture qui change de ce que j’ai l’habitude de lire. J’ai passé un très bon moment!

Titre original: Gadis Pataï

Editeur : Editions Folio (352 pages)

Note: 3,75/5

L’histoire

Gadis Pantai, la fille du rivage, est née dans une famille de pêcheur. Alors qu’elle n’a que 14 ans, ses parents l’emmènent pour qu’elle soit mariée au Bendoro. Sa vie change complètement, elle doit maintenant se comporter comme l’épouse d’un homme riche, comme une maîtresse de maison. Elle qui est habituée à travailler et n’a connu que son village…

Mais au fond de son coeur, elle n’oublie pas sa famille ni d’où elle vient. Quelle est donc sa place?

Mon avis

Ce qui m’avait intrigué au premier abord dans ce roman, c’est le fait qu’il ait été écrit par un auteur Indonésien. Je ne crois pas avoir déjà lu de la littérature indonésienne et j’ai bien aimé cette première rencontre.

Je vous avoue que j’ai déjà été assez surprise que ce roman ait tout d’abord été publié dans son pays d’origine en 1962, mais le récit étant comme un conte, j’ai trouvé que cela donnait un côté intemporel à l’histoire.

Le roman se lit très rapidement et on a très vite l’impression de rentrer dans une histoire hors du temps comme un conte ou une histoire de village racontée autour du feu. Cette impression est renforcée par le fait que le personnage principal n’a pas de nom mais est appelé Gadis Pantai ce qui veut dire la fille du rivage. Alors qu’elle est mariée à un riche noble, la jeune fille est arrachée à sa famille et doit s’adapter à sa nouvelle vie. On découvre avec elle son quotidien et on suit son point de vue. Elle se retrouve un peu dans une prison dorée bien qu’on ne lui ait jamais interdit de sortir.

J’ai été un peu déroutée par la forme du récit qui passe pourtant très bien. Il y a cependant des épisodes qui m’ont laissés assez perplexe ne savant pas si je devais prendre les mots comme une métaphore ou si cela se voulait être de vrais événements.

J’ai aimé découvre une partie de la culture indonésienne et notamment on entraperçoit l’influence des hollandais et l’organisation très particulière de la noblesse. J’aurais bien aimé en savoir plus mais ce récit simple ne rentre pas dans les détails. On est loin d’un roman historique.

Bien que l’on se doute assez vite de là où nous entraîne le récit, j’ai aimé suivre cette histoire et m’attacher à cette jeune fille qui se pose beaucoup de questions et qui ne sait pas dans quoi elle est tombée. La fin reste assez ouverte d’où le côté conte qui est renforcé sans qu’il y ait pour autant une morale.

Je le recommande donc à ceux qui voudraient une lecture hors du temps se passant dans un pays lointain.

Publicités

26 réflexions sur “La Fille du Rivage, Gadis Pantai de Pramoedya Ananta Toer

  1. J’avoue que la littérature indonésienne m’est aussi plutôt inconnue (voire même la culture indonésienne, de manière générale…) et tu me rends très curieuse de découvrir ce livre qui a l’air plein de bonnes surprises !

  2. coucou,

    J’aime beaucoup les livres écrits par les auteurs asiatiques, je trouve que la plume est très différente de la notre et cela nous permet de découvrir des coutumes et cultures inconnues !
    Si tu aimes bien aussi je peux te conseiller « Le Riz et la Mousson » un livre indien écrit par Kamala Markandaya qui se passe en Inde. Ou alors « Pivoine » même si ce livre a été écrit par une écrivaine anglophone, ce roman m’a beaucoup fait penser à ton avis sur le livre de « La Fille du rivage » merci pour cette chronique et à bientôt je l’espère

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [221] | La tête dans les livres

  4. Pingback: Octobre… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  5. C’est vrai qu’on est bombardé par la littérature anglo-saxonne et que pour le reste… C’est dommage car je suis certaine qu’il y a des perles dans les autres pays, du coup, c’est chouette que tu aies pu découvrir ce roman. Je ne le lirais pas, comme tu dois t’en douter, mais je suis sûre que tu as pu voyager 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s