Ready Player One d’Ernest Cline

Un énorme merci aux Editions Michel Lafon pour l’envoi de ce livre qui m’a très agréablement surprise. Je vous en parle tout de suite!

Titre original: Ready Player One

Editeur : Editions Michel Lafon (404 pages)

Notes: 4,5/5

L’histoire

Wade est un chassoeuf, c’est à dire qu’il se consacre à la quête lancée par James Halliday à sa mort: il a caché un œuf de pâques dans le monde virtuel qu’il a créé, l’Oasis, et celui qui le trouvera deviendra son héritier. Pour y arriver, il faut trouver trois clés qui ouvrent trois portails.

Cinq ans plus tard, personne n’a trouvé le premier indice jusqu’à ce que Wade ait une révélation… Mais d’autres convoitent également le même trophée quitte à ce que la menace soit aussi dans le monde réel et que le jeune garçon finisse par courir un danger de mort ainsi que tous ceux en tête de la course…

Mon avis

Grosse surprise avec ce roman que j’ai vraiment beaucoup aimé! J’avoue avoir été attirée au premier abord parce qu’il y avait l’adaptation qui sortait au cinéma… je me suis dit que ça serait un univers sympa à découvrir autour des jeux vidéos.

Au final, je trouve que ce livre est beaucoup plus que ça! Il nous présente un monde où l’énergie est en pénurie, les populations s’entassent dans des caravanes et les gens vivent plus dans un monde virtuel appelé l’Oasis que dans le monde réel. C’est un univers plutôt complet et même si j’aurais bien aimé en savoir plus sur le monde réel, je n’ai pas été trop frustrée pour autant et j’ai surtout adoré cette quête complètement addictive.

On suit Wade, un chassoeuf de 18 ans qui depuis cinq ans rêve de découvrir l’œuf caché par James Halliday, le créateur de l’Oasis. Wade est aussi lycéen mais c’est surtout un passionné de la chasse et dans ce livre, cela consiste à être incollable sur les années 80. L’autre grosse surprise du livre à côté de l’univers du jeu vidéo, c’est cet hommage aux années 80 que ça soit à la culture cinématographique, musicale ou encore aux jeux vidéos de l’époque. Certaines références m’ont parlé mais beaucoup m’ont aussi échappé et je pense que des lecteurs plus jeunes que moi seront peut-être encore plus perdus.

Mais en soit, ça ne m’a pas dérangé plus que ça de ne pas tout connaître car j’ai adoré cette chasse au trésor avec des niveaux et un gros suspense sur le déroulement et notamment l’affrontement avec les Sixers, des chassoeufs professionnels payés par une grosse organisation qui ne lésine pas sur les moyens.

J’ai trouvé le tout très visuel, il faut dire que la majorité du livre se passe dans le monde virtuel. J’ai surtout beaucoup aimé le personnage principal que j’ai trouvé attachant, très malin et débrouillard. C’est un roman pour adolescents mais paradoxalement, je pense qu’il parlera aussi aux plus âgés compte-tenu des nombreuses références aux années 80.

Je suis donc ressortie ravie de cette lecture que je recommande à tous ceux qui voudraient découvrir un univers virtuel bien développé sur fond d’hommage aux années 80, mais surtout à ceux qui aiment suivre une bonne quête. Pas besoin d’être fan de jeux vidéos pour apprécier mais il faut juste aimer tout ce qui est chasse au trésor!

Mon avis sur le film

Je suis donc allée voir le film car après tout, c’était ça qui avait attiré mon attention en premier! Je vous le dis tout de suite, sans grande surprises j’ai préféré le livre et de loin. J’avais beaucoup aimé dans le livre que ça soit une quête que l’on suive, une vraie chasse au trésor. Dans le film, cela devient un combat politique contre les Sixers et tout est fait pour les détruire. J’ai trouvé que l’on perdait un peu l’essence de la quête et j’ai aussi trouvé que le film s’adressait vraiment à un plus jeune public.

J’ai été plutôt agréablement surprise pour les graphismes de la partie jeu video qui n’étaient pas aussi terribles que ce à quoi je m’attendais. Du point de vue du scénario, ils ont bien sûr changé pas mal de choses comme la nature des épreuves et le temps qui passe entre la découverte de chaque clé. Mais le film étant déjà assez long, je peux comprendre les raccourcis qu’ils ont pris. Le film est donc assez différent du livre, je ne le re-regarderai probablement pas et je garderai surtout en mémoire le livre!

Publicités

20 réflexions sur “Ready Player One d’Ernest Cline

  1. Eh bien tu vois je ne savais pas trop si j’avais envie de voir le film, j’ai vu une critique qui m’en a dissuadée (le Joueur du Grenier), et finalement tu me donnes envie de lire le livre !

  2. Je n’ai pas lu le livre car ce n’est pas trop ma came, et j’ai été voir le film juste parce que c’était Spielberg aux commandes (ouais je suis comme ça ^^). Et bah, j’ai pas tout suivi, on en prend tellement plein les yeux qu’on a du mal à se concentrer sur l’intrigue (avec la SF j’ai du mal en général). En revanche, j’ai juste adoré les les dizaines de références pop glissées ça et là, et la bande-son qui est terrible !

    Tout le monde semble s’accorder pour dire que le livre est mieux… Peut-être que le film plaira (et j’imagine que c’est déjà le cas vu les critiques assez positives) aux non-lecteurs !

    Au plaisir!

  3. Ce livre m’a totalement conquise aussi ! 😀
    J’attends pour voir le film accompagnée d’un autre grand fan du livre… La comparaison risque d’être dure mais je lui demande surtout de me faire passer un bon moment^^

    • En tout cas le film bouge bien et on ne s’ennuie pas, donc tu devrais sûrement passer un bon moment! De plus, les épreuves ont tellement changé que tu auras l’impression de regarder un peu une autre histoire que celle du livre 🙂

  4. Le film est amusant sans plus avec des effets-spéciaux très bons, les références sont en effet plus modernes et plus connues que celles du livres! Je suis née dans les années 80, du coup les références, dans leur grande majorité me sont inconnues^^
    J’aurais vraiment aimer adore autant que toi le livre^^ je suis un peu dégoutée 😉

  5. Je suis allée voir le film au cinéma et même s’il m’a divertie et m’a permis de passer un agréable moment, j’ai plusieurs fois levé les yeux au ciel face à tant de… américanisme ? ^^
    Le roman m’attire plus, même si ce n’est pas forcément ce que j’ai l’habitude de lire !

  6. J’avais beaucoup aimé le livre également !
    Du coup, je ne pense pas regarder le film (sauf peut-être s’il passe à la tv un jour et que je suis d’humeur ^^)

  7. J’hésite à aller voir le film à cause de la partie « jeu vidéo » à laquelle je n’adhère pas (visuellement parlant j’entends) par contre, vu ton avis sur le roman, il va falloir que je penche dessus !!!

    • Ah oui, il n’y a pas photo, je recommande plutôt le livre que le film. C’est vrai que visuellement, faut aimer les images de synthèse en mode jeu video du film… même si ça m’a moins dérangé que ce à quoi je m’attendais!

  8. Je suis allée voir le film plus par curiosité que par intérêt et j’ai été agréablement surprise. Je n’ai pas eu l’impression d’être noyée sous un flot de références à la culture pop, c’est fluide et très beau. Je me doute que le livre doit être plus riche et différent, je ne peux malheureusement pas comparer.
    Je pense que les passionnés de livres comme de film peuvent trouver leur bonheur avec Ready Player One 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s