Si on parlait de… livres audios

Si on parlait de...

©La tête dans les livres

Ce rendez-vous était publié toutes les deux semaines puis tous les mois, le deuxième dimanche du mois mais j’ai décidé de le faire à mon rythme. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de mon blog. Cela me permet de vous donner mon avis et j’espère que vous n’hésiterez pas à vous exprimer également.

Cette semaine:

Si on parlait de… livres audios

***************

Les livres audios… j’en ai beaucoup entendu parler avant de me lancer. J’avoue que j’étais quand même un peu réticente au premier abord. Pour moi, lire a toujours été une activité visuelle et j’avoue que je me voyais mal me plonger aussi bien dans un livre en l’écoutant qu’en le lisant. Puis j’ai lu pas mal d’articles qui disaient que c’était plutôt agréable comme expérience, que ça ne gâchait pas la lecture et que c’était même plutôt pratique. Je me suis donc dit pourquoi pas, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis!

©La tête dans les livres

Ma première expérience

J’ai donc tenté l’expérience avec Audible, à l’inscription on avait droit à un crédit gratuit et j’ai choisi L’île des oubliés de Victoria Hislop. Première réaction: 14h30 d’écoute!! A l’évidence écouter un livre audio, ça prend beaucoup plus de temps que de le lire! Quand est-ce que j’allais écouter tout ça? Pour tout vous dire, j’ai commencé par écouter mon livre en allant faire mon jogging… en août 2017et je l’ai fini en mars 2018! On ne peut pas dire que je sois une grande sportive donc je n’enchainais pas les heures d’écoute non plus mais surtout, je n’éprouvais pas l’envie de l’écouter en dehors de mes heures de sport.

Au premier abord, c’est vrai que c’était plutôt agréable d’écouter une histoire tout en courant. Ça me permettait de me vider la tête et de me focaliser sur autre chose que l’exercice. Puis j’ai essayé dans le métro mais je n’ai pas trop apprécié. Je n’aime pas écouter avec un volume élevé et on peut dire qu’il y a du bruit dans le métro donc pour se concentrer, ce n’est pas terrible. Enfin, j’ai essayé d’écouter chez moi. J’avais vu que pas mal de blogueurs écoutaient les livres en faisant le ménage, la cuisine… je me suis rendue compte très vite que ce n’était pas pour moi! En effet, lorsque je veux rentrer dans un livre, j’ai besoin de me concentrer et de m’immerger. Je fais partie des gens qui ne peuvent pas lire et écouter de la musique en même temps par exemple ou lire et regarder la télévision. Après avoir mis des mois à venir à bout de mon premier livre audio, j’étais très mitigée pour cette première expérience.

Mon ressenti sur la lecture

Du côté de mon expérience littéraire, on va dire que j’ai eu de la chance d’avoir choisi un livre qui m’a intéressé – mais malheureusement pas passionné. J’ai été sensible à la voix de la narratrice, à ses changements de ton qui rendait l’expérience plus vivante et la lecture dynamique. Mais ayant une mémoire plus visuelle, j’ai vite eu un peu de mal avec les noms des personnages et les lieux – surtout qu’ils étaient étrangers. Ça m’a perturbé de ne pas savoir comment tout s’écrivait.

J’ai aussi trouvé que je décrochais beaucoup plus facilement de mon écoute. Autant revenir quelques secondes en arrière c’est facile, autant si je veux rechercher une information dans les chapitres précédents, je ne sais même pas où retourner – alors qu’il m’arrive de feuilleter un livre pour retrouver un passage et que souvent, je sais a peu près où le situer et je me souviens si c’est sur la page de droite ou de gauche.

J’ai tout de même apprécié que la lecture soit découpée en plus de chapitres que le roman initial. Mais qu’est-ce que c’était long à écouter!

Puis j’ai retenté…

Je me suis dit qu’il était bête de rester sur ma première expérience d’écoute, après tout, c’était peut-être le livre qui ne convenait pas? J’ai décidé de retenter avec un livre contemporain, Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi. Bingo! Le charme a tout de suite opéré: tout d’abord, la lectrice de ce livre audio est super. Elle prend une voix différente selon les personnages, j’ai par exemple adoré sa voix pour les personnages âgées. Puis surtout, j’ai vraiment apprécié le roman.

©La tête dans les livres

Enfin, pour ne rien vous cacher, j’ai eu des nuits assez mouvementées récemment et pouvoir écouter mon livre audio au milieu de la nuit, c’était plutôt appréciable! Depuis, j’en ai écouté d’autres qui m’ont tout de même confirmé que le lecteur ou la lectrice du livre compte beaucoup ainsi que l’intérêt que j’éprouve pour l’histoire car si je peux me forcer à finir un livre que je lis, c’est plus difficile de me motiver à en écouter un qui ne me passionne pas. J’ai enchaîné avec La premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi et je suis en pleine écoute du tome 2 d’Outlander, Le talisman de Diana Gabaldon – plus de 30 heures d’écoute, ça ne me fait plus peur! Avant de choisir mes livres, j’écoute maintenant attentivement les extraits et je regarde les notes sur la performance.

Pour l’anecdote, je voulais écouter La manuscrit inachevé de Franck Thilliez mais les commentaires disaient qu’il était impossible de comprendre le dénouement sans avoir le livre sous les yeux, il y avait même un commentaire qui disait que l’on avait atteint la limite des livres audios!

Conclusion

Finalement, je trouve que les livres audios sont un bon complément à mes lectures en livre papier. Néanmoins, je ne pense pas être le genre d’auditrice qui peut écouter un livre audio en toutes circonstances, il faut que mon esprit soit relativement disponible sinon je ne peux pas apprécier pleinement l’écoute. Je fais maintenant plus attention aux notes d’évaluation pour la performance car je trouve que cela joue beaucoup sur l’intérêt que je vais avoir pour le livre. Je suis en tout cas ravie d’avoir persévéré!

©la tête dans les livres

***************

Et vous?

Et vous, écoutez-vous des livres audios? À quels moments? Est-ce que cela vous dérange de ne pas pouvoir tourner les pages et lire? Avez-vous la patience d’arriver jusqu’à la fin du livre? Quels sont les livres audios que vous avez préférés? Si vous n’en écoutez pas, pourquoi?

N’hésitez pas à participer à ce rendez-vous et à me laisser le lien si ça vous dit, je le mettrais à la fin de mon article.


Le prochain thème (14 octobre 2018): Si on parlait de… lire sur son téléphone

Publicités

48 réflexions sur “Si on parlait de… livres audios

  1. Coucou ! Jamais lu de livres audio…un peu pour les raisons que tu énonces en début d’article. Après au niveau des voix, la concurrence est dure ici car monsieur a longtemps raconté des histoires à voix hautes à mes enfants …. et je peux dire que les tons et la tessiture de la voix sont très importants. Bonne journée !

  2. J’ai 40 mn de route pour aller au boulot, donc le livre audio j’ai tenté. C’est différent du livre classique mais je parviens à entrer dans l’histoire presque aussi intensément quand celle-ci me plait. Seul hic au final : le prix !

  3. J’ai essayé plusieurs fois ce format (4/5 fois à des périodes différentes, des styles différents, des activités différentes…) et pour l’instant cela ne marche pas. Je m’ennuie trop en fait, j’ai envie d’arracher le livre des mains du lecteur pour avancer^^
    Clairement pour le moment, les livres audios ne sont pas pour moi! Peut-être dans quelques années ?

    • Hahaha c’est vrai que ça prend beaucoup plus de temps d’écouter un livre audio! Mais ce qui a fait le déclic pour moi, c’est de ne pas pouvoir lire et d’être réveillée au milieu de la nuit (bébé oblige) 🙂 Mais oui, peut-être que ça finira par te plaire! Il faut tomber sur le bon audio book aussi!

  4. Coucou, justement, je suis en train d’essayer le mois gratuit moi aussi mais je n’éprouve vraiment pas la même qu’avec un livre papier alors je pense ne pas poursuivre l’expérience, le contact du papier me manque trop et mon esprit décroche trop vite également.

  5. Coucou, j’ai tenté il y a un certain temps mais je n’ai pas réussi à accrocher. Je n’arrive pas à rester concentrée assez longtemps et je n’arrive pas non plus à trouver du temps pour écouter donc peut être que je retenterais plus tard mais pour l’instant ce n’est pas pour moi 😑

  6. J’en ai écouté plusieurs il y a quelques temps (en bricolant majoritairement, mais aussi en marchant ou en cuisinant (mais là, il fallait que je cuisine quelque chose d’un peu long pour que ça vaille le coup, mais pas de trop compliqué pour que je n’ai pas de consignes à lire en parallèle !)), j’ai délaissé ça en ce moment, mais j’ai beaucoup apprécié cette façon de lire ! A une condition : que j’accroche au lecteur ou à la lectrice ! Le livre passe (presque, n’exagérons rien) au second plan (par exemple, je n’ai pas pu dépasser le premier chapitre d’Harry Potter tant je déteste la lecture de Bernard Giraudeau), la voix est vraiment essentielle. Et je pense que chacun aura ses préférences (de mon côté, je ne suis pas fan quand le lecteur/la lectrice prend des voix différentes pour les personnages, il faut vraiment que ce soit subtil, sinon j’ai tendance à trouver ça caricatural et à m’empêcher de projeter ce que je veux sur le personnage).

  7. J’avais essayé lors d’un vol en avion de 11h (parce qu’en avion, l’air conditionné et la pression me donnent facilement des migraines ophtalmiques…), ça m’a permis de découvrir les Agatha Raisin, mais effectivement je n’ai pas renouvelé l’expérience, je suis plutôt visuelle et je trouve que les livres audio demandent beaucoup de concentration.

  8. J’ai essayé une fois ou deux, mais ça n’a pas été vraiment concluant…. J’écoutais le début, et puis je fait autre chose en même temps, du coup je perds le fil. Je trouve que le livre audio nécessite pas mal de concentration, et pour l’instant je n’ai pas réussi à m’y plonger.

  9. Je n’ai jamais testé les livres audio, en faisant du sport j’ai besoin de musique pour me donner du rythme. Mais j’écoute beaucoup d’émissions à la radio lorsque je suis en voiture, du coup je pense que je tenterai en conduisant.

  10. Super article ! Très intéressant 🙂 Personnellement j’ai écouté mon premier livre audio très récemment, comme toi avec Audible ! J’ai mis énormément de temps, et en plus je n’ai pas trop accroché au roman en question… Je me suis dit que le fait que la « lecture » m’ait paru extrêmement longue voire ennuyeuse pouvait s’expliquer par mon manque d’intérêt pour l’histoire… Je vais donc retenter l’expérience, on verra bien ! En plus, le côté « audio » était très plaisant pour ce livre, donc j’imagine que si l’intrigue suit aussi, ça doit vraiment être top, malgré le temps que ça prend ! Je pense que pour aller en cours et en revenir, ça peut être sympa 🙂

  11. J’ai le même ressenti que toi. J’apprécie écouter des livres audio de temps en temps car l’expérience est différente du livre papier. J’aime bien me laisser raconter une histoire surtout quand elle se prête bien à l’audio (j’ai particulièrement aimé mes expériences audio de « Songe à la douceur » de Clémentine Beauvais et « Le vieux qui lisait des romans d’amour » de Luis Sepulveda qui s’écoutent comme des contes. Ceci dit, comme toi j’ai du mal à me concentrer sur l’écoute tout en faisant autre chose. Les deux seuls moments où je peux écouter des livres audio ce sont pendant le ménage et le soir avant de dormir.

  12. Je suis rassurée par ton article et tes ressentis. J’ai du mal avec les livres audio car mon attention est facilement bancale si je n’ai pas un support sous les yeux… Du coup, j’ai du mal à suivre/écouter ce genre de support… Même si j’en reconnais les qualités !

  13. Je n’ai jamais essayé de livre audio et ça ne m’intéresse pas tant que ça. J’aime beaucoup les sagas mp3 comme Naheulbeuk par exemple, donc peut être que ça s’en rapproche un peu ? Il faudrait que j’essaye quand même un jour.
    J’espère que tes nuits sont plus douces et moins mouvementées maintenant ?!
    Bises !
    Kin

  14. J’ai tenté une fois un livre audio, je ne me souviens même plus duquel, mais j’ai des soucis d’attention et l’écoute n’a jamais été mon fort (une instit’ avait même pensé à des problèmes auditifs quand j’étais petite xD) J’ai abandonné après quelques chapitres seulement et n’ai jamais retenté l’expérience depuis. :/ Peut-être un jour…

  15. Je m’y suis mis cet été, et j’ai eu de la chance, j’ai commencé par un excellent titre : court, avec un conteur fantastique, et une histoire très prenante (Des fleurs pour Algernon). Depuis j’en ai lu un autre, un roman cette fois que même si j’ai apprécié, m’a moins convaincue, et j’en suis dans mon 3e. Une des difficultés, c’est de trouver le bon moment pour le faire je trouve. J’ai commencé mon dernier parce que j’avais un long trajet en voiture à faire, mais ça n’a pas suffit et depuis j’ai du mal à trouver du temps et mes activités ne conviennent pas en ce moment. C’est pas génial pour le suivi de l’histoire :/

  16. J’avais essayé avec Harry Potter lu par Stephen Fry et j’avais pas mal accroché. Je pense que la personne qui lit y joue énormément et il faut trouver « son moment ». En tout cas, c’est cool d’avoir donné une seconde chance aux livres audio 😉

  17. Je découvre des livres au format audio depuis plusieurs années maintenant. Effectivement, il faut trouver le moment pour écouter, qui peut différer d’un lecteur à un autre. Et puis il y a aussi la voix du narrateur. Même pour un livre qui nous intéresse vraiment, on peut difficilement passer outre. On sait dès les premières phrases si l’on sait qu’on accrochera ou non. C’est marrant car justement je ne découvre qu’en audio les livres de Virginie Grimaldi 🙂 Son écriture s’y prête bien.

  18. Tiens c’est pas bête d’écouter en courant ! Justement je me suis mise à la course là, et je sature un peu des musiques que j’écoute en boucle. Et il faut que j’avance dans mon Stephen King (36h d’écoute quand même… ça risque de m’occuper longtemps ^^)
    Moi aussi j’ai du mal à m’y mettre, ce n’est pas l’expérience de lecture que je préfère. Néanmoins, je trouve que c’est complémentaire avec un livre traditionnel, et ça me permet de découvrir des choses que je sais pertinemment que je n’aurais pas pris le temps de lire (comme ce fameux Stephen King de 36h). J’ai aussi été perturbée par le fait de ne pas pouvoir lire le nom des personnages / des rues / des villes etc.
    En bref, mon expérience et mon avis sont similaires aux tiens 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s