Sur ma liste de Rosie Blake

J’avoue, j’ai avant tout craqué pour cette couverture trop mignonne qui donne des envies de cocooning et de vacances d’hiver! Merci à l’agence de communication Eric Poupet Presse & Communication pour m’avoir permis de découvrir ce roman.

Titre original: The Hygge Holiday

Editeur : Editions J’ai Lu LJ (288 pages)

Note: 2,5/5

L’histoire

Alors que Clara fait escale dans un petit village anglais, elle assiste au départ précipité d’une femme qui part à l’étranger et abandonne son magasin. Clara décide de se porter volontaire pour tenir la boutique pendant les vacances de sa propriétaire. Ni une ni deux, la jeune femme est bien décidée à redonner vie à ce magasin de jouets et par la même occasion au village.

Y parviendra-t-elle?

Mon avis

J’ai tout d’abord été attirée par la couverture toute mignonne puis par le résumé. Il faut dire que j’adore les histoires de personnages qui relancent ou lancent des business. J’ai toujours eu beaucoup d’admiration pour ce genre de personnes et surtout, je trouve qu’il y a un côté satisfaisant à suivre les étapes et l’organisation pour y arriver.

Du côté de la résurrection du magasin, je n’ai pas été trop déçue même si j’ai trouvé que tout avait l’air plutôt simple – peut-être un peu trop. Mais finalement, est-ce que c’était le sujet principal du roman? Peut-être pas. Je pense que le thème principal était le mode de vie « hygge ». J’avoue que je ne connaissais ce terme que de loin, sans savoir vraiment ce qu’il y avait derrière et j’ai pu en apprendre plus. D’après ce que j’ai compris, le principe est qu’avec des touches de décoration et en améliorant son environnement, on se sent bien. Ca m’a donné des envie de cocooning et de bougies!

Pour nous expliquer le mode de vie hygge, on suit Clara, une danoise qui vit en Angleterre. Je l’ai trouvé un peu trop lisse à mon goût. En fait, j’ai malheureusement trouvé tous les personnages assez caricaturaux et finalement peu approfondis même si l’auteure a essayé de donner un passé intéressant aux personnages principaux. Les personnages secondaires ne sont pour moi que des figurants dans ce livre.

Plusieurs parties de l’histoire sont cousues de fil blanc. La morale de l’histoire est pour moi un peu trop évidente et pas du tout subtile. Ni originale d’ailleurs. Pour résumé, il faut s’occuper de ce qui est important avant qu’il ne soit trop tard et ne pas s’enfermer dans un stress et un travail qui nous fait passer à côté de notre vie. La romance va relativement trop vite, en tout cas à mon goût, même si je n’ai finalement pas trouvé que tout tournait autour de cette histoire d’amour.

Comme souvent dans ce genre de livres, ça se lit facilement et rapidement. On ne peut pas dire que j’ai eu du mal à finir le livre, mais je pense que ça sera malheureusement un livre que j’oublierai assez vite.

Vous l’aurez compris, je suis ressortie assez mitigée de cette lecture, j’en attendais un peu plus. Mais ce livre plaira à ceux qui cherchent une lecture de saison, romantique et placée sous le signe du bien-être qui pourra vous offrir un bon moment détente!

NB: personnellement je préfère le titre en anglais qui reflète bien mieux l’histoire que le titre en français!

17 réflexions sur “Sur ma liste de Rosie Blake

  1. une vraie romance de Noël quoi, il ne faut rien en attendre de plus qu’une histoire lisse et sans surprise, j’ai été déçue l’an dernier avec ce genre, je ne tenterai pas cette année

  2. Mouais… Un livre classique pour les fêtes… :/ Quelque chose cousu de fil blanc et plein de petits moments sympas… J’avoue que l’intrigue trop prévisible ne m’aurait pas spécialement dérangée si tu n’avais pas eu ce ressenti concernant les personnages (principaux comme secondaires). S’ils sont peu approfondis et, surtout, caricaturaux, ce n’est pas la peine…
    Je ne connaissais pas non plus le mode de vie scandinave « hygge » (merci google qui a assouvi ma curiosité).
    Dommage pour cette lecture qui, je pense, ne me plaira que moyennement aussi.

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [259] | La tête dans les livres

  4. Ouille… bon vu le genre romance de Noël, je pense pas qu’il fallait s’attendre à un côté approfondi, mais en même temps j’ai envie de dire que l’un n’empêche pas l’autre. C’est dommage en tout cas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s