La Passe-miroir, tome 4: La tempête des échos de Christelle Dabos

Attention risque de spoilers sur les tomes précédents – J’attendais ce tome avec impatience et en même temps, je l’appréhendais car je ne voulais pas que cette saga se finisse et surtout j’avais peur d’être déçue… alors, verdict?

Editeur : Editions Gallimard (565 pages)

Note: Coup de coeur

L’histoire

Ophélie et Thorn se sont enfin retrouvés sur Babel, mais ils doivent déjà se séparer car ils n’ont pas encore atteint leur but qui est de trouver l’Autre. Les arches s’effondrent morceau par morceau et il faut à tout prix trouver le responsable. Leur piste? Découvrir ce qui se cache derrière les échos et la réponse semble se trouver sur Babel…

Arriveront-ils à arrêter l’effondrement des arches?

Mon avis

Je vous le dis d’emblée, je suis toujours en train de digérer ce quatrième et dernier tome. Je l’ai catégorisé en coup de coeur car la saga reste un coup de coeur mais j’ai le sentiment de l’avoir moins apprécié que les autres alors que je sais que plus j’y pense, plus je m’aperçois qu’il était excellent.

Que dire de ce dernier tome si attendu… je suis une fan de la saga et mon tome préféré est le tome 2. Pour la sortie du dernier tome, j’ai relu les trois premiers et une fois encore la magie a opéré. Je sens qu’il va falloir que je relise ce quatrième tome pour prendre du recul et le « digérer ».

J’ai trouvé ce tome beaucoup plus sombre que les précédents car dans les autres tomes, il y avait toujours une note d’espoir ou de légèreté avec des personnages clés. Ici, bien qu’Ophélie et Thorn soient à nouveau réunis, on ne peut pas dire qu’ils respirent la légèreté. A peine retrouvés, ils doivent à nouveau se séparer et j’ai trouvé que c’était une torture psychologique de suivre Ophélie car même si elle a bien grandi et s’est affirmée, elle se met dans des situations encore plus complexes.

Tout le long de ce tome, je n’étais pas sûre de tout comprendre tellement c’est dense et intense. C’est pour ça que même quelques jours après avoir fini le livre, j’y repense encore… Pourtant, en prenant du recul je trouve que le tout a du sens et j’admire vraiment la plume de Christelle Dabos qui est juste magnifique et magique.

Comme beaucoup de fans, je regrette de n’avoir pas beaucoup vu les autres personnages et j’ai l’impression qu’il y avait encore tellement à dire sur l’univers que je ne serai pas contre un cinquième tome. D’un autre côté, j’ai la sentiment que la plupart des réponses à mes questions sont là. Je n’aurais pas du tout imaginé ce dénouement mais je respecte les choix de l’auteure.

Si le premier tome me faisait beaucoup penser à plein d’univers déjà connus comme ceux des films d’animation de Miyazaki l’auteure a su totalement créer ses propres références et faire vivre un monde unique au fil des pages et des tomes. C’est le genre de saga qu’il faut lire et relire car chaque relecture est un enchantement et des moments qui passent inaperçus au premier abord prennent ensuite un nouveau sens.

C’est donc un tome qui a suscité une multitude d’émotions et que je ne risque pas d’oublier. Les personnages vont me manquer… Vous l’aurez compris, si vous n’avez pas commencer cette saga je vous la recommande si vous aimez les univers uniques et être transportés au fil des pages.

Vous pouvez retrouver mon avis sur les autres tomes ici: Les fiancés de l’hiver, Les disparus du Clairdelune, La mémoire de Babel

17 réflexions sur “La Passe-miroir, tome 4: La tempête des échos de Christelle Dabos

      • Bonjour, petite nouvelle dans le suivi de votre blog, j’ai lu les 3 tomes… peur d’être déçue par le 4ème… j’aime tellement Thorn, j’ai peur qu’il meurt à la fin pour sauver Ophélie…

  1. Pingback: La Passe-miroir, tome 3: La mémoire de Babel de Christelle Dabos | La tête dans les livres

  2. Pingback: La Passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune de Christelle Dabos | La tête dans les livres

  3. Pingback: La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos | La tête dans les livres

  4. Je suis bien d’accord avec ton avis ! Ce tome est vraiment dense et riche et original et malin et… plein de choses, quoi.
    Par contre, le traitement des personnages autres qu’Ophélie est terriblement décevant à mon goût. C’est un gros point noir, je trouve… (Et je ne sais toujours pas quoi penser de la fin ouverte…)

  5. Tu as lu ma critique, donc tu sais ce que j’en pense 🙂 C’était pour moi un très bon tome mais une fin que j’ai moyennement appréciée même si elle est à l’image de notre héroïne qui d’ailleurs a été sacrément maltraitée… J’espère que Christelle reviendra vite avec une nouvelle histoire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s