Le journal intime de Cléopâtre Wellington, tome 3: Vol au-dessus d’un nid de couscous de Maureen Wingrove

Un énorme merci aux Editions Michel Lafon qui m’ont permis de découvrir la suite de ce roman qui m’a encore bien fait sourire et fait passer un bon moment!

Editeur : Editions Michel Lafon (215 pages)

Note: 3,75/5

Quatrième de couverture

Nouvelle année, l’heure des bonnes résolutions a sonnée ! Cléopâtre et ses copines sont bien décidées à comprendre de quoi est faite l’espèce la plus mystérieuse de l’univers : les GARÇONS. Le sympathique Museau se rapproche toujours plus de Cléopâtre, jusqu’à semer le doute dans l’esprit de la jeune fille : ne sont-ils que de simples amis ? Pour corser l’affaire, un demi-frère inconnu débarque à la maison. Mais ce qu’elle n’avait pas vu venir, c’est l’explosion de son gang de copines…

Par quel tour de passe-passe Cléopâtre va-t-elle se sortir de ce pétrin ?

Mon avis

En commençant ce livre, je me suis rendue compte que j’avais oublié ce qu’il s’était passé dans le tome précédent mais ça m’est tout de même revenu assez vite. Je retrouve toujours avec plaisir la plume de Diglee et surtout le personnage de Cléopâtre qui est une jeune fille loufoque mais qui a aussi les mêmes problèmes que les autres ados.

Ce nouveau tome est centré sur l’amour et Cléo et ses copines se posent plein de questions sur les relations amoureuses d’adolescents. Comme Cléopâtre ne fait rien comme les autres, il fallait bien le personnage de Museau pour lui faire face dans ce couple assez peu conventionnel il faut le dire. Je me suis demandée si cela pouvait arriver dans la réalité et j’espère qu’il y a des ados aussi bien bienveillants que Cléopâtre.

Une fois encore j’ai adoré retrouver le personnage de Cléopâtre, sa petite soeur et sa meilleure amie Chloé avec des idées plus farfelues les unes que les autres. Elles avancent avec brio à travers trois nouveaux mois. Le demi-frère par alliance de Cléopâtre prend plus de place et j’ai fini par le trouver sympathique. Les autres copines sont là mais bien que la cohésion du groupe ne soit pas au beau fixe, j’ai trouvé ça plutôt réaliste car tout n’est pas rose.

C’est une bouffée d’air frais de retrouver ces histoires d’adolescents même si tout cela me parait loin, je regarde maintenant ça d’un œil plutôt indulgent et ça me fait sourire. J’aurais vraiment aimé avoir ce genre d’héroïne dans mes premières lectures et j’espère que les plus jeunes qui liront ces livres seront inspirés car ils véhiculent plein de bonnes valeurs et d’idées positives.

C’est un nouveau tome que je recommande définitivement à ceux qui ont aimé les deux premiers tomes et qui seraient tout simplement à la recherche d’une bonne lecture d’ado pour se détendre et sourire.

Vous pouvez retrouver mon avis sur les autres tomes: Mémoires d’une jeune guenon dérangée, Autant en emporte la musaraigne.

8 réflexions sur “Le journal intime de Cléopâtre Wellington, tome 3: Vol au-dessus d’un nid de couscous de Maureen Wingrove

  1. Pingback: Le journal intime de Cléopâtre Wellington, tome 2: Autant en emporte la musaraigne de Maureen Wingrove | La tête dans les livres

  2. Pingback: Le journal intime de Cléopâtre Wellington, tome 1: Mémoires d’une jeune guenon dérangée de Maureen Wingrove | La tête dans les livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s