Le Cactus de Sarah Haywood

Un énorme merci aux Editions Denoël qui m’ont permis de découvrir ce livre, j’ai passé un bon moment!

Titre original: The Cactus

Editeur : Editions Denoël (448 pages)

Traductrice: Jessica Shapiro

Date de parution: 07.06.2018

Note: 3,5/5

L’histoire

Susan a 45 ans, elle est célibataire, a une vie bien rangée et sans surprises. Mais tout bascule lorsque sa mère décède en laissant la maison à son frère et qu’elle découvre qu’elle est enceinte. Pourquoi sa mère a-t-elle laissé la maison à son frère? Elle est persuadée qu’il l’a manipulée et est prête à tout pour le prouver.

Comment gérer un combat juridique et une grossesse à 45 ans? Susan maitrise!

Mon avis

Je m’attendais à lire un livre feel good et finalement, je ne sais pas si on peut complètement le classer dans cette catégorie mais c’est un livre qui m’a tout de même fait sourire et passer un bon moment!

On suit Susan, qui nous parle à la première personne. C’est un personnage qui au premier abord et assez antipathique et on se rend vite compte qu’elle est asociale, psycho-rigide et aime tout contrôler. Elle aime que sa vie soit organisée, sans surprises et elle a une telle vision en noir et blanc de la vie que ça en devient comique. Puis elle tombe enceinte et là encore, sa manière de gérer sa grossesse est plutôt marrante.

Comme souvent dans ce genre de roman, on sait comment ça va se finir mais je dois admettre que tout n’est pas non plus cousu de fil blanc et j’ai apprécié que le personnage de Susan ait de la profondeur. C’est d’ailleurs grâce à ses souvenirs qu’on la comprend un peu plus et que j’ai fini par la trouver marrante et attachante – il faut dire qu’elle se dégèle au fil du roman. On finit par la comprendre et à compatir avec elle. Les personnages ne sont pas du tout clichés et je les ai trouvés plutôt originaux, c’est ce qui fait pour moi la force de ce roman.

Les personnages sont tous des quarantenaires et pourtant, j’ai été surprise de voir que leurs comportements se rapprochaient parfois de ceux d’adolescents. Mais bon, peut-etre que l’on n’évolue jamais tout à fait? Pourtant, je dirais que c’est le genre de roman qui s’adresse plutôt à un public mature, peut-être même à des parents pour apprécier la gestion de Susan vis-à-vis de sa grossesse, car je pense que tout le monde ne s’y retrouvera pas.

Un petit bémol a été pour moi l’histoire d’amour, même si on peut la prévoir facilement, j’ai été surprise par la façon dont cela se passe. On conclut le roman sur une jolie morale qui fait chaud au coeur – on s’y attend d’ailleurs dès les premières pages.

C’est donc un roman qui m’a fait passer un bon moment, au-delà de l’histoire, ce sont les personnages qui portent le livre et j’ai vraiment apprécié leur originalité. N’hésitez pas si vous cherchez un roman non prise de tête mais avec de la profondeur et qui saura peut-être vous surprendre dans son déroulement!

NB: J’adore la couverture!

Publicités

17 réflexions sur “Le Cactus de Sarah Haywood

  1. Je trouve la couverture plutôt sympa, donc pourquoi pas (surtout après avoir lu ton avis). L’intrigue ne m’attire pas spécialement, elle me fait penser à d’autres romans que j’ai pu lire. Mais si c’est pour passer un bon moment et sourire, c’est déjà beaucoup ! 😀

  2. Ca m’a l’air pas mal du tout, surtout si les choses et les personnages sont approfondis. Qu’importe si ce n’est pas spécialement original. L’important est que la lecture fasse du bien et/ou divertisse.^^ Et ça a l’air d’être le cas.

  3. Pingback: Juin… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s