Une place à prendre de J.K. Rowling

Je pense qu’il ne faut pas lire ce livre en ayant en tête que c’est J.K.Rowling, auteure de Harry Potter qui l’a écrit. Mais paradoxalement, je pense que je ne l’aurais pas lu si ça n’avait pas été J.K.Rowling.

Titre original: The casual vacancy

Editeur: Editions Grasset

Note: 3/5

L’histoire

Dans la petite communauté de Pagford, la mort de Barry Fairbrother va bouleverser la vie de beaucoup. Entre ceux qui veulent sa place au conseil paroissiale ou encore ceux qui le regrettent, les vieilles rancœurs et les amitiés ressortent plus forte que jamais.

C’est aussi le moment que choisissent les familles pour régler leurs comptes entre eux et de vieux secrets ressortent en faisant des dégâts.

Mon avis

J’ai fini ce livre avec un sentiment mitigé. Je n’étais pas vraiment capable de dire si j’avais aimé ce livre ou pas. Ce qui est sûr, c’est que ce livre est sombre. Il est bien écrit – enfin, de ce que j’ai pu en lire en français. Il est plein d’humour noir et n’est pas vraiment optimiste.

Les personnages sont caricaturaux mais bien travaillés et approfondis. Il est tout de même difficile de se lier de sympathie pour eux car ils ont tous leurs défauts et ne sont vraiment pas présentés sous leur meilleur jour. On alterne le point de vue de plusieurs personnages, aussi bien adultes qu’enfants. Les enfants sont tout aussi cruels que les adultes et ça fait peur.  Je crois bien qu’il n’y a aucune famille heureuse dans ce livre.

Dès les premières pages, on comprend que la place à prendre sera celle de Barry Fairbrother. Il meurt en effet dans le début du livre. Barry était un homme aimé, détesté et même envié, sa mort ne laisse personne indifférent dans la petite commune de Pagford. Barry est finalement omniprésent dans le livre sans que j’aie pu m’en faire une image précise. Était-il un homme désintéressé qui voulait juste faire le bien? Ou un manipulateur qui avait faisait tout pour défendre ses convictions? Après la mort de Barry Fairbrother, une place se libère au conseil paroissial et c’est le début de conflits pour faire campagne. Les rancœurs ressortent plus que jamais, les enfants s’en mêlent. Plusieurs familles sont directement ou indirectement concernées.

On se retrouve en pleine province anglaise avec des histoires de villages, des racontars, des rumeurs et des langues de vipères. Cela donne au livre une ambiance très particulière et peu flatteuse. Les gens sont tous égoïstes et les enfants ne sont pas oubliés et jouent même un rôle clé.

La fin est très sombre, j’ai vraiment été surprise même si on pouvait le sentir venir. Et on quitte tout le monde dans un triste état. Finalement l’œuvre de Barry Fairbrother semble disparaître complètement à la fin du livre. À éviter si vous n’aimez pas les histoires qui finissent mal!

Avec le recul, ce livre n’est pas mauvais. C’est un petit pavé, mais j’ai enchaîné les pages tout en voulant en savoir plus sur ce qu’il allait se passer. On ressort de la lecture avec peu de foi dans l’être humain, mais au moins ce livre ne laisse pas indifférent.

78 réflexions sur “Une place à prendre de J.K. Rowling

  1. Coucou,
    J’ai réagi à peu près comme toi, à la fin de cette lecture, mais je précise bien, à peu près, car j’ai moins aimé que toi encore.
    Trop de longueur, trop de personnages, c’est tellement déroutant qu’au bout d’un moment, je n’accrochais plus beaucoup.
    C’est dommage car l’histoire à la base aurait pu être sympathique mais ce que dégage ce livre, l’atmosphère si particulière, je n’ai pas adhéré.
    Bises et merci pour ton avis.

  2. J’ai pas vraiment aimé moi, je l’ai trouvé trop long, j’ai eut du mal à passer les pages contrairement à toi … Mais je suis d’accord, la fin est vraiment surprenante !

  3. J’ai l’ai dans ma PAL, en version original. Je me réjouis de le lire (malgré ta critique mitigée) car n’étant pas une fan ultime d’Harry Potter (j’ai aimé, mais ça ne m’a pas passionné non plus), je suis très curieuse de voir ce qu’elle peut écrire d’autre !

  4. Je suis tout à fait d’accord avec ta petite intro 🙂
    Je ne pense pas que j’aurai lu ce livre si ça n’avait pas été écrit par cette auteure…

    Avis mitigé pour moi aussi…

  5. Ca avait été un gros coup de coeur pour moi, par contre c’est sur que c’est une lecture assez sombre, mais je l’ai trouvé assez représentative de la nature humaine. J’ai adoré retrouvé l’écriture de JK Rowling, viiite son prochain roman !!

  6. Ton avis tombe merveilleusement bien. J’ai failli l’acheter samedi en passant dans ma bouquinerie habituelle. Finalement, je l’ai reposé en me disant que j’avais d’autres choses à lire. Par contre, ça me laisse assez perplexe cette histoire… Je vais essayer à l’occasion mais avant tout, je me dois de lire Harry Potter qui n’est jamais passé dans mes mains. Quelle honte ! XD

    • Oh!!! Tu n’as jamais lu Harry Potter?! Oui, quelle honte!! ^^
      Bon, par contre, Une place à prendre et Harry Potter n’ont rien à voir! C’est vrai que l’histoire m’a aussi laissé un peu perplexe… Mais sans hésiter, je te conseille Harry Potter avant!!! 🙂

  7. Je l’ai lu dès sa sortie et j’ai été hyper déçue. Je n’ai pas aimé du tout, il est long. Je pense que comme pour certains acteurs, Harry lui collera à la peau et elle ne pourra jamais avoir un « bon » livre.

  8. J’ai beaucoup aimé ce livre. Au début, j’ai dû faire mon deuil de Harry Potter, mais une fois que j’ai fait abstraction du nom de l’auteur, j’ai été absorbée par l’intrigue, que j’ai trouvé efficace et bien menée.

  9. Je l’ai eu pour mon anniversaire mais je n’ai pas encore eu la motivation de m’y mettre : le sujet ne me tente pas plus que ça en ce moment, j’ai envie de légèreté et d’espoir et pas d’une critique avilissante de la société !

  10. Je suis une des rares pour qui c’est un coup de coeur… j’ai adoré la narration avec tous les points de vue, le nombre de personnages, les langues de vipère, l’humour. Le côté négatif ne m’a pas dérangé, ça change des autres lectures, et j’ai lu avec avidité ce pavé auquel j’aurais rajouté avec plaisir qq centaines de pages…

  11. Je l’ai lâché à plusieurs reprises…Comme tu dis on ne s’attache pas aux personnages et j’ai du mal…Tout est vu sous le plus mauvais jour…Je pense que je le finirai quand même car c’est JK Rowling…Mais si tu dis que ça finit mal…
    Merci de ton passage sur mon blog.

  12. Plutôt d’accord avec toi dans l’ensemble.
    Malgré tout je n’ai pas vraiment aimé ce livre, j’ai mis des semaines à le lire pour le finir (environ 200 pages) en deux jours. C’est simple, à mes yeux le début est ennuyeux. J’ai apprécié la fin, bien que malsaine par moment, car il se passait des choses, l’histoire avançait. Mais le début est vraiment laborieux.
    On ne peut pas s’attacher aux personnages tant ils sont tous plus irrécupérables les uns que les autres, même les enfants font peur comme tu le soulignes déjà.
    La fin ne m’a pas tant surprise que ça même si je ne m’y attendais pas je me doutais bien que l’on n’aurait pas de happy end. De toute façon vu l’histoire ça ne pouvait que mal se terminer. Et je suis tout à fait d’accord avec toi, ce livre fait perdre fois en l’humanité. Je sais bien que le monde n’est pas rose loin de là, en réalité on se rapproche bien des personnages de ce livre malheureusement, mais quand je lis un livre c’est pour sourire, aimer et rêver. Pas pour déprimer en pensant aux faiblesses humaine.
    Non vraiment je n’ai pas apprécier ce livre. Bien qu’il soit bien écrit (traduit plutôt) 🙂

    • Je comprends tout à fait que tu n’aies pas aimé, moi même je ne suis toujours pas sûre! ^^ Pourtant je n’ai pas détesté et j’ai tout de même réussi à le lire facilement!
      Mais je vois ce que tu veux dire lorsque tu dis que quand tu lis un livre c’est pour sourire, aimer et rêver, c’est sûr que avec ce livre c’est tout le contraire qui se passe!!
      Je crois que son nouveau livre n’est pas beaucoup mieux en plus…

      • Oui, du coup je lis rarement des romans sans une once de surnaturel, j’aime m’évader tu vois hé hé
        Oh ! elle en a écrit un nouveau ? Je ne savais pas.. Elle ne peut pas faire pire que celui là niveau déprimant voyons /baf/

  13. Oh, c’est elle alors Robert Galbraith… Mais pourquoi prendre un pseudonyme, il y a un truc qui m’échappe, surtout si tout le monde sait que c’est elle en réalité. Apparemment c’est une affaire de meurtre et de détective.

    • On n’a pas tout de suite su que c’était elle derrière le pseudonyme, elle voulait voir l’accueil que recevrait le livre sans que l’on sache que c’était elle!
      Bon maintenant que tout le monde le sait, c’est sûr qu’il y a sûrement plus de gens qui se sont précipité dessus! 🙂

  14. Je suis entièrement d’accord avec le petit paragraphe en haut de ton article.
    J’ai apprécié ce lire qui nous offre, certes un regard assez négatif sur la société mais tellement réaliste.

  15. J’ai, pour ma part, passé un moment plutôt agréable avec ce livre (lu en vo au moment de sa sortie). Tout à fait d’accord avec ton petit paragraphe d’en haut, il ne faut surtout pas commencer ce livre avec Harry Potter en tête! Comme j’adore ce genre de thèmes (assez sombre sur la société) je dois avouer qu’il était pile pour moi!

  16. Perso, je l’avais beaucoup aimé. Je l’ai préféré à son dernier livre (L’appel du coucou) qui était TERRIBLEMENT lent à démarrer. Une vrai torture (mais la fin vaut la peine de souffrir) Pour en revenir à Une place à prendre, je pense que c’est tout simplement un de ces livres qui ne sont pas pour tout le monde. Ca passe ou ca casse quoi. 🙂

  17. Les avis sont souvent mitigés j’ai l’impression. Je ne suis que moyennement tentée, par contre je suis plus curieuse par rapport à son dernier livre qu’elle a écrit sous un pseudonyme (le sujet m’attire davantage !)

  18. Enfin une critique sur ce livre qui en dit un peu plsu de l’intrigue que les autres ! Donc finalement tout ca m’a l’air pas mal. Je veux dire des livres avec des perso un peu psycho c’est tjs intéressant niak niak. Je crois que je vais me le procurer finalement

  19. Bof.. J’ai faillis l’acheter hier mais j’ai franchement peur de pas aimer. Ce que dit le résumé ne me tente PAS DU TOUT.. Mais j’aimerai vraiment lire ce que Rowling a pu sortir en adulte ><

  20. Pingback: L’Appel du Coucou de Robert Galbraith | La tête dans les livres

  21. Ça me fais bizarre, je constate que dans l’ensemble, le livre n’a pas atteint les coups de cœur, alors que pour ma part, j’ai franchement adoré. Un travail colossal sur les personnages, l’auteure sait lire dans les âmes, écrire une ambiance. C’est plus un livre à vivre qu’à lire. il ne se passe pas grand chose,je l’admets , j’ai toutefois eu cette impression, comme ces vieux films de Pagnol(les livres sont hors concours ;)) Décor minimale, une maisonnette, une table et deux chaise et il nous tient pendant une heure et demi, rien que parce que son accent a l’odeur des cigales et que son sourire nous remplit de bonheur, parce que le script donne l’impression d’avoir été écrit spécialement pour nous. Même si dans ce livre, la scène est plutôt mal éclairée, j’y voyais assez clair pour me régaler…
    Un peu longuet, mais c’est l’idée…

    • Pour ma part, je pense que ce livre était tellement éloigné de ce à quoi je m’attendais avec J.K.Rowling que je n’ai sûrement pas commencé sur un bon pied. Ensuite, le côté sombre et malsain ne m’a pas particulièrement plus, j’étais plus à mal à l’aise qu’autre chose mais cela ne retire en rien tout le travail et la qualité de l’écriture!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s