Vous parler de ça de Laurie Halse Anderson

Voici un livre que ma copinaute Béa m’a offert et je suis super contente de l’avoir lu car ça a été une bonne lecture bien que pas facile.

Titre original: Speak

Editeur : Editions J’ai lu (313 pages)

Notes: 3,75/5

L’histoire

Melinda n’aborde pas la rentrée sereinement: ses anciennes amies ne lui parlent plus et elle compte les jours avant la fin de l’année scolaire. Ses parents ne font pas attention à elle et elle n’a donc personne à qui se confier.

Que s’est-il passé pendant l’été? Pourquoi s’est-elle renfermée?

Mon avis

Voici un livre qui aborde le thème de l’adolescence avec sa cruauté, ses non-dits et le fait de juger les autres, mais ce ne sont pas les seuls sujets. Si dès les premières pages, j’ai compris pourquoi Melinda était rejetée et ce qu’il s’était passé, ce livre est surtout basé sur cette année d’enfer qu’elle va vivre.

Entre ses anciennes amies qui ne lui parlent plus ou encore ses parents tellement enfermés dans leurs problèmes quotidiens qu’ils ne voient pas que leur fille a changé et souffre… j’ai eu mal au coeur pour le personnage principal qui affronte pourtant cette année avec un certain stoïcisme qui m’a épaté.

Les chapitres sont très courts et on suit Melinda tout au long de son quotidien. On découvre ses cours, la cantine, les professeurs… et on la voit isolée et rejetée par ses anciennes amies. Au départ, elle ne parle absolument pas de ce qu’il s’est passé puis petit à petit elle commence à l’évoquer. A travers l’art, mais aussi grâce à un travail sur elle-même, on finit par découvrir toute la vérité.

C’est un livre sur l’adolescence mais plus particulièrement sur la cruauté des adolescents aux Etats-Unis. Est-ce pareil en France? Peut-être, même si j’avoue ne l’avoir jamais remarqué quand j’étais lycéenne alors qu’on a l’impression de voir ce genre de situations dans les séries/livres/films américains tout le temps.

C’est un livre prenant qui se lit bien et très facilement, j’ai aimé qu’on ne tombe pas dans le larmoyant et que Melinda me paraisse être un personnage réaliste et touchant. Je trouve qu’elle fait même relativement bien face à ce qu’elle vit même s’il est vrai qu’elle ne s’exprime plus que très peu face aux autres. Je me suis surtout demandé pourquoi personne autour d’elle ne réagissait.

C’est un roman qui m’a indigné et touché. C’est vrai que l’histoire peut paraitre assez « classique » car entre temps, il y a eu d’autres livres sur le même thème mais j’ai lu qu’il avait été publié aux Etats-Unis pour la première fois en 1999 et qu’à l’époque, il avait été un véritable phénomène de société. L’histoire n’a malheureusement pas pris une ride, je n’aurais pas pu dire que cette histoire avait été écrite il y a 18 ans déjà!

C’est donc un roman que je vous recommande si vous souhaitez un livre sur l’adolescence et son mal-être, sur la méchanceté et l’ignorance des jeunes face aux autres.

N.B: Je ne savais pas avant de lire le livre, mais il a été adapté en film en 2004 avec Kristen Stewart en personnage principal! L’avez-vous vu?

Publicités

22 réflexions sur “Vous parler de ça de Laurie Halse Anderson

  1. Les romans publiés chez La Belle Colère me tentent. Encore plus avec celui-ci en poche (merci pour mon porte-monnaie ^^). C’est un sujet que l’on voit beaucoup maintenant, mais c’est vrai qu’en 1999, ça a du faire du bruit. N’ayant pas vu le film, je pense commencer par le livre.

  2. Je connaissais pas du tout et je suis très tentée! Je suis surprise qu’il soit sortit en 90, comme en ce moment la sensibilisation au harcèlement scolaire commence à se construire petit à petit, je pensais qu’il datait de cette année où de l’année dernière!

  3. Pingback: Décembre… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  4. Un roman qui a l’air intéressant et qui pourra certainement parler à tous puisqu’on a tous vécu plus ou moins bien cette période de l’adolescence (on est vraiment ingras à cette période quand même …). Je pense que ça pourrait me plaire 🙂

  5. J’avais entendu parler du film mais je ne savais pas que c’était un roman à la base 🙂 Je ne le lirai pas par contre. Je ne suis pas trop fan de ce genre d’histoire. Je préfère des lectures pas trop « sombres » en ce moment.

  6. L’auteur a un talent fou pour parler des douleurs adolescentes. Et sa plume a été une des choses les plus marquantes d’un point de vue littéraire en 2017. Je ne peux que te recommander Je suis une fille de l’hiver dans le même genre. 🙂 je suis contente qu’il t’ait plus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s