Le Joyau d’Amy Ewing

Merci à ma copinaute Léa de m’avoir prêté ce livre! La très belle couverture m’avait attiré, j’étais donc très curieuse de découvrir cette histoire.

Titre original: The Jewel

Editeur : Editions Robert Laffont Collection R (452 pages)

Note: 3,5/5

L’histoire

Violet Lasting est une jeune fille destinée à devenir mère porteuse pour l’une des riches familles qui habite le Joyau. Elle sera le lot 197. Le jour de la vente aux enchères pour les mères porteuses arrive bien trop vite et Violet se retrouve rapidement dans l’une des plus importantes familles du Joyau.

Dans le Joyau, tout est une question de politique et entre les familles, la guerre pour le pouvoir est impitoyable. Comment Violet va-t-elle s’adapter à sa nouvelle vie dans le Joyau?

Mon avis

La couverture magnifique m’a tout de suite fait penser à La sélection de Kiera Cass. J’avais envie de découvrir le livre tout en craignant un peu que ce roman soit comme La sélection, c’est-à-dire une bonne dystopie mais pas assez approfondie… Verdict: j’ai trouvé ce premier tome vraiment pas mal et très prometteur.

Côté dystopie, j’ai beaucoup aimé l’univers que l’on découvre. J’ai aimé les thèmes abordés comme les mères porteuses ou encore toute cette société qui tourne autour de castes avec de l’esclavage humain – je ne vois pas d’autres mots pour décrire ce qu’il se passe dans le Joyau. Le monde dans lequel vit Violet est découpé en quartiers qui sont en fait les quartiers d’une île. Bien sûr, j’aurais voulu en savoir plus sur cette île et les murs qui les protègent de l’océan. Qui y a-t-il derrière? Comment ont-ils réussi à ériger ces murs? J’ai donc pas mal de questions qui trouveront, je l’espère, leurs réponses au fur et à mesure.

Côté personnages, j’ai beaucoup aimé le personnage de Violet mais aussi celui de Raven, sa meilleure amie, même si on la voit peu. Ce sont des jeunes filles intelligentes et la bonne surprise du livre c’est leur rôle en tant que mères-porteuses. En effet, leur rôle ne consiste pas seulement à mettre au monde un bébé et c’est d’ailleurs un autre aspect de l’histoire que j’ai hâte de voir plus exploité encore. Violet est donc une héroïne forte qui ne veut pas se laisser faire tout en ayant aucun choix. Sa situation se résume tout simplement à de l’esclavagisme! Les mères-porteuses sont traitées comme des objets, c’est inhumain et révoltant.

C’est donc toute une société qui a été imaginé par l’auteure. Cet aspect de l’histoire est d’ailleurs plutôt intéressant, j’ai bien aimé découvrir ce monde. Les personnages sont hauts en couleur, on tombe dans quelques caricatures mais on a aucun mal à se représenter tout ça. Pour moi, ce tome est vraiment un tome de découverte.

Le point qui m’a un peu chagriné dans le livre, c’est la romance. Je ne l’ai pas trouvé très crédible et elle ne m’a absolument pas fait vibrer. J’ai trouvé Ash un peu plat et la romance un peu soudaine. Le coup de foudre arrive tellement vite que j’ai eu du mal à y croire.

Ce tome 1 reste un très bon tome d’introduction, si vous avez l’habitude des dystopies il ne manquera pas de vous faire penser à beaucoup d’autres romans du même genre comme Hunger Games de Suzanne Collins pour certaines scènes ou encore La sélection de Kiera Cass. Néanmoins il faut reconnaître que ce livre a sa propre histoire avec une touche d’originalité. On en redemande encore malgré les quelques défauts que je lui ai trouvés et il se lit très facilement. Vivement le deuxième tome car les dernières pages du Joyau nous laissent un peu sur notre faim!

Publicités

59 réflexions sur “Le Joyau d’Amy Ewing

  1. Je ne lis pas de dystopie mais il faudrait que je tente un jour. J’ai déjà noté La sélection et Hunger Games et je note ce titre aussi après cette belle chronique ! Bon week-end

  2. L’Univers créé dans se livre semble des plus intéressant. Les mères porteuses, cela m’inquiète car la réalité dépasse quelquefois les romans. Tu imagine tu pourrais avoir une voiture neuve un appartement un bon salaire. Avec les technique moderne pas besoin d’arriver a terme. Plusieurs grossesses possible dans une année. Tu aurait était choisi a cause de ta beauté, et de ton intelligence. Ont t’arracherai la chair de ta chair pour la donner a des riches inconnu…………je te laisse écrire la fin de l’histoire. Toujours est il, que l’histoire du livre m’inspire bien.

  3. Pourquoi pas. C’est intriguant, et j’ai bien envie de savoir comment l’auteur gère son histoire de mères porteuses. Et en effet la couverture m’a aussi fait penser à La sélection ! J’ai même cru que c’était une suite ! XD

    • Hahah c’est vrai que la couverture est vraiment dans le même genre que celles de La sélection ^^ L’univers est tout de même différent et j’espère que je ne retrouverais pas les mêmes défauts que pour La sélection dans les tomes suivants!

  4. Je suis folle de la couverture *_* J’avoue que les premiers avis mitigés qui sont sortis dessus m’ont un peu fait reculer. Mais me voilà de nouveau très intriguée 😀

  5. C’est vrai que ça doit doit etre énervant de voir comment les mères porteuses sont traitées… Le livre a tout de meme l’air intéressant. J’ai vu pas mal d’avis différents dessus.

  6. La couverture est magnifique, et me rappelle à moi aussi la Selection. Et c’est bien là le problème, j’ai été tellement déçue par la selection que le simple fait qu’il me le rappelle me bloque. Que des avis positifs pourtant sur la blogosphère!

    • Je comprends tout à fait! Pour ce premier tome, j’ai mis la même note qu’au premier tome de La sélection, mais les notes des tomes 2 et 3 avaient été plus mauvaises et j’espère que ce n’est pas ce qu’il va se passer pour la suite du Joyau…

  7. Voilà une chronique que j’attendais avec impatience! Oui, je trouve aussi que la couverture fait penser à La sélection ^^ Merci pour ta chronique, je le lis prochainement! bisou

    • Je pense qu’il va falloir attendre les prochains tomes pour confirmer si c’est vraiment creux ou si l’auteure exploite tout le potentiel car ça reste relativement light et on sent que c’est un tome d’introduction! 🙂

  8. Je suis totalement d’accord : la première fois que j’ai vu ce bouquin j’ai tout de suite pensé à La selection. Les couverture se ressemble tellement ^^
    Je ne sais pas si je le lirais parce que j’essaye de ne pas trop commencer de saga (pour finir celle que je n’ai toujours pas terminé :D) Mais le sujet est original (et en plus, ta chronique est très positive dans l’ensemble donc ça attise ma curiosité !)

    • Ah je comprends! Moi aussi j’ai hésité à commencer une nouvelle saga!! J’en ai encore tellement en cours :S
      Mais je te conseillerais d’attendre que cette saga soit finie (si tu es raisonnable ^^), c’est toujours mieux 🙂

      • je pensais aussi attendre. Et je ne sais pas pourquoi mais le fait que la couverture ressemble à ce point là à la sélection, ça me freine. Je trouve ça dommage qu’il n’est pas développé un autre concept de couverture au lieu de reprendre quelque chose qui existait déjà (même si elle est très belle hein 😀 )

        • Ahh bah ils ont pris ce qui marchait en terme de couverture!! C’est sûr que tout le monde a dû penser à La sélection!! Mais je t’avoue que pour moi c’était plus un frein qu’autre chose et c’est seulement parce qu’on me l’a prêté que je l’ai lu!!

  9. La romance semble avoir été rajoutée à la va-vite par l’auteur pour « rentrer dans les normes » des YA actuels et c’est dommage parce que ça gâche un peu le tout. Comme tu dis, ça n’a rien de crédible, ça arrive trop vite et franchement, je trouve que si l’on l’enlève, ça ne changera rien du tout à l’histoire..
    Mis à part cela, j’ai trouvé l’histoire excellente. Le thème est vraiment bien choisi et je suis très curieuse de connaître la suite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s