Liavek de Megan Lindholm, Steven Brust et Gregory Frost

Un énorme merci à Supy qui m’a offert ce livre car elle sait que j’adore Robin Hobb! En plus, la couverture est tout simplement magnifique!

Editeur : Editions ActuSF (288 pages)

Note: 3,75/5

L’histoire

A Liavek, chacun naît avec une dose de chance mais seuls les sorciers savent l’exploiter.

Le comte Dashif est un habitant redouté de cette ville tandis que Kaloo est une jeune orpheline qui ne connaît pas sa date de naissance mais veut pouvoir exploiter sa chance. Deux personnages si différents qui évoluent dans ce monde imaginés par différents auteurs.

Mon avis

J’ai été très agréablement surprise par ce recueil de nouvelles. D’habitude, ce n’est pas un genre que j’affectionne particulièrement mais avec une couverture aussi belle et surtout le nom de Megan Lindholm (plus connue sous le nom de Robin Hobb) sur la couverture, ça augurait tout de même quelque chose de bon.

J’ai trouvé que le recueil était vraiment bien fait et l’introduction m’a fait adhérer immédiatement à l’histoire et avant même de lire une seule nouvelle ! En effet, Liavek est en fait une ville portuaire dans laquelle chaque habitant naît avec une dose de chance et ceux qui savent l’utiliser contrôlent la magie. C’est donc un monde sur lequel de nombreux auteurs ont écrit des nouvelles et surtout, ont utilisés des personnages communs. C’est toute la magie de ce recueil qui ne contient qu’une petite sélection de nouvelles dans lesquelles on va suivre les mêmes personnages et notamment le comte Dashif et la petite Kaloo. Ces deux personnages sont très opposées: entre le comte Dashif, craint et respecté qui a perdu sa chance et la petite Kaloo qui recherche sa chance, nous avons deux personnages représentatifs de cet univers.

C’est un recueil à plusieurs mains mais qui présente une unité d’histoire et d’univers. Les nouvelles se suivent comme des chapitres d’un livre et le seul regret que j’ai – et qui concerne toutes les nouvelles en général – c’est que le tout soit trop court. Mais on a suffisamment de temps pour s’attacher aux personnages, ce sont des nouvelles qui vont pourtant droit au but mais j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à les découvrir.

On sent que le monde a beaucoup de potentiels et je serais vraiment curieuse de lire les autres nouvelles. Il faudrait d’ailleurs que je me renseigne dessus.

Il n’y a rien à redire sur la qualité de la plume des auteurs, j’avoue ne pas avoir vraiment fait la différence entre les différentes plumes – je n’ai pas non plus cherché. Le tout est très agréable et vraiment très harmonieux – chapeau aux auteurs.

C’est donc un recueil de nouvelles de fantasy que je recommande à tous les amoureux du genre, des nouvelles certes courtes mais qui rassemblées forment presque un roman. Le principe m’a en tout cas enchantée même si le format présente des limites.

Publicités

34 réflexions sur “Liavek de Megan Lindholm, Steven Brust et Gregory Frost

  1. Ah je trouve la format sympa. J’aime bien lire un recueil de nouvelles de temps en temps! J’avais commencer l’anthologie Trolls & Légends. Et c’est vraiment sympa! Et puis Robin Hobb quoi, ce ne peut être qu’une bonne lecture! Je le note si je tombe dessus en salon! Mais pour l’instant j’ai pleins de choses à lire.

  2. Je savais que Robin Hobb avait écrit sous plusieurs noms mais j’avoue que quand j’ai commencé à lire ta chronique, j’étais là… Robin Hobb, euh… Où ça ? 😄 Je ne suis pas non plus fan des recueils de nouvelles, souvent je les trouve frustrant. Mais j’avoue que là, je suis plus que curieuse !

  3. Hé hé… La couverture est toujours aussi belle, même en grand format! (le grand format a parfois le défaut de me faire voir des petits détails qui gâchent tout…) C’est un recueil de nouvelles?! Ah! J’aime beaucoup cette histoire de chance, le concept reste assez flou quand même mais a l’air d’être intéressant! 😀
    Bonnes futures lectures, en tous cas!
    T.

  4. Pingback: Liavek | Le Bibliocosme

  5. Je ne lis pas assez de recueil de ce genre, pourtant je suis sûre que cela me plairait ^^ Et puis la couverture est terriblement accrocheuse ! Merci pour cette découverte 🙂

  6. Si j’ai adoré l’univers, j’ai beaucoup moins adoré aux différentes histoires, que j’ai trouvées un peu simplettes ou tirées par les cheveux. Dommage, car je suis une grande fan de Robin Hobb 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s