Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

Voici un livre dont j’avais beaucoup entendu parler et j’avoue que j’étais assez curieuse de le découvrir! Alors, qu’est-ce que ça a donné?

couv25238608Editeur : Editions Pocket (450 pages)

Note: 3,5/5

L’histoire

Diane a perdu son mari et sa fille dans un accident. Un an après, elle est toujours au fond du gouffre et prend la décision de s’éloigner de Paris en allant s’exiler dans un petit village d’Irlande. Là, elle espère retrouver la tranquillité qui lui manque. Mais c’était sans compter sur le voisinage…

Mon avis

J’avoue que je ne savais pas vraiment de quoi parlait le livre et finalement, ça n’aurait pas été grâce au titre que j’aurais trouvé! Ma première réaction en refermant ce livre a été de me dire que ce roman était très court et se lisait très vite. Un peu trop vite peut-être car un an est censé s’écouler dans ce livre et j’avoue que je n’ai pas vraiment vu le temps s’écouler.

On suit donc Diane, jeune veuve qui a du mal à se remette de la mort accidentelle de son mari et sa petite fille. Elle se laisse aller pendant un an jusqu’à ce qu’elle décide de fuir en Irlande dans un village paumé au milieu de nul part. Mais pas assez paumé pour qu’elle n’y fasse pas de rencontres! L’histoire n’est peut-être pas des plus originales, mais c’est simple et on ne s’ennuie pas. Comme je le disais, le livre est très court donc je ne vais pas en dire plus sur l’histoire. Il se lit plutôt bien et je n’ai pas vu défiler les pages.

Il y a finalement peu de personnages dans le roman mais on s’attache à ceux qui sont là. Je crois qu’on aimerait toutes avoir un meilleur ami comme Félix, quelqu’un qui soit là pour nous épauler en toutes circonstances. J’ai trouvé dommage que l’on n’en sache pas plus sur leur amitié mais l’histoire se concentre vraiment sur Diane et son deuil surtout que le livre est écrit à la première personne. Les autres personnages semblent être de passage pour aider Diane à se reconstruire après son deuil.

C’est donc un livre avec lequel j’ai passé un bon moment mais un gros bémol et qu’il manque pas mal de descriptions car pour moi qui m’imagine d’habitude très facilement les décors et les personnages, ici j’aurais bien aimé plus de détails notamment sur l’Irlande, ou encore plus descriptions des gens et surtout des repères temporels.

J’avoue que si je n’avais pas su qu’il y avait un deuxième tome, l’histoire aurait pu s’arrêter là car pour moi, un cycle avait été bouclé.

C’est donc un livre simple et qui permet de passer un bon moment. Ce n’est pas le genre de livre qui rentre dans les détails et il ne faut pas vous attendre à beaucoup de détails mais je sais que beaucoup ont été beaucoup plus conquis que moi par ce livre. Je vous le recommande donc si vous chercher un livre simple sur une jeune femme en deuil et qui se reconstruit.

NB: J’ai bien aimé savoir d’où venait le titre du roman même si je n’ai pas trouvé que c’était super lié à l’histoire!

Mon avis sur La vie est facile, ne t’inquiète pas.

Publicités

65 réflexions sur “Les gens heureux lisent et boivent du café d’Agnès Martin-Lugand

  1. Hum…c’est étrange, je me méfie de ce livre, je n’ai pas trop envie de le lire… et ton avis ne m’encourage pas! Peut-être un jour, quand j’aurais envie d’une lecture « simple » comme tu dis!

  2. J’avais bien aime moi aussi et pareil que toi, trouve ca trop court au moment ou on arrive a la fin. J’attends de lire la suite aussi mais comme tu le dis, on aurait pu s’en arreter la. Apres ce n’est pas un roman parfait mais on passe un bon moment. Vas-tu lire son autre roman? Je l’ai bien aime aussi.

  3. Je l’avais bien aimé aussi mais sans plus, je l’ai trouvé trop superficiel alors que le sujet se prêtait à une approche plus profonde de l’histoire de l’héroïne.

  4. Tiens, tu m’apprends justement qu’il y a une deuxième tome ! Une amie me l’a raconté et m’a expliqué pourquoi elle avait beaucoup accroché 🙂 Peut-être un jour, me laisserai-je tenter.

  5. J’en ai entendu parler et l’ai surtout vu tourner sur pas mal de blogs, mais sans vraiment savoir non plus ce qu’il racontait. Je me demande en effet d’où peut bien venir un titre pareil s’il s’agit d’un livre sur le deuil! Du coup en lisant ton avis je me dis pourquoi pas, si un jour l’occasion se présente je pense le lire avec plaisir.

  6. Il se lit très vite, c’est vrai et c’est même plutôt agréable. Mais une chose m’a vraiment énervée dans ce texte. C’est son jeu de poulette face à celle dont j’ai oublié le prénom (mais je suis sûre que tu vois), je l’ai trouvé tellement digne dans son deuil et ça a tout cassé.

  7. Je l’avais lu à sa sortie et aucune suite n’était prévue. Il faut que je la lise et peut-être que cela me fera changer d’avis à propos de ce tome car je ne l’ai pas vraiment apprécié. Peut-être le manque de descriptions, mais surtout le manque d’empathie envers Diane.
    Je l’ai trouvé trop égoïste et creuse :/

  8. J’ai été conquise par la simplicité de ce livre, le fait d’aller directement à l’essentiel, même s’il est tout à fait vrai que l’histoire manque de détails par moment, du coup je comprends que cela puisse déranger certains lecteurs 🙂

  9. Pingback: La vie est facile, ne t’inquiète pas d’Agnès Martin-Lugand | La tête dans les livres

  10. Il est justement dans ma liseuse depuis peu de temps ! J’ai laissé retomber l’engouement autour de ce titre avant de l’acquérir ^^ Il ne reste plus maintenant qu’à franchir l’étape ultime de l’ouvrir, ce qui n’est pas encore gagné, ne me demande pas pourquoi… Merci pour ce billet qui me sert d’introduction avant de lire ton avis sur le tome suivant, ce que je vais faire de ce clic 😉

  11. Pingback: Décembre… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  12. J’en ai pas mal entendu parlé et je l’ai souvent remarqué parce que la 4e de couverture ressemble beaucoup à celle de Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan. D’ailleurs des lecteurs se sont « plaints » d’y voir là un prétexte marketing pour faire acheter. Enfin. Ton avis résume un peu ce que j’en pense, un livre pas vraiment fait pour moi. Je passe mon tour pour celui-ci. 🙂

  13. J’avoue avoir été plutôt conquise par cet ouvrage, déjà le titre m’inspirait énormément. Il est court c’est vrai mais ce fut une très belle découverte je me suis attachée à Diane 🙂 J’ai hâte de lire le second volume ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s