Si on parlait de… lectures numériques

Si on parlait de...

©La tête dans les livres

Ce rendez-vous est publié tous les mois, le deuxième dimanche du mois. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de mon blog. Cela me permet de vous donner mon avis et j’espère que vous n’hésiterez pas à vous exprimer également.

Cette semaine:

Si on parlait de… lectures numériques

***************

Vaste sujet que les lectures numériques! Je pense que depuis le début de ce format, il pose débat et tout lecteur s’est au moins un jour posé la question de se lancer ou pas. Alors, vous êtes plutôt lecture numérique ou livres papiers?

Ma propre expérience

J’étais très réticente au départ à lire en numérique. Je pensais que ça ne serait pas aussi bien que lire un livre et ça ne me disait rien du tout. Puis des amis qui savaient que j’aimais lire m’ont offert une liseuse. Comme me l’a dit une de mes amies, c’est un achat que je n’aurais probablement jamais fait par moi-même. (Pour les curieux, ma liseuse est américaine et c’est une Nook, la liseuse de Barnes & Nobles, un peu l’équivalent de la Fnac aux US.) A l’époque, je n’avais aucun ebook et je dois dire que je ne l’ai pas utilisé pendant un an! Puis il y a eu une opération Bragelonne avec des ebooks à 0,99€, j’ai donc fait le plein et c’est ce qui m’a décidé. Autant vous dire que je n’ai pas lu ces ebooks tout de suite donc j’ai mis plus d’un an avant de me lancer alors que j’avais une liseuse en ma possession.

Une fois les ebooks achetés et chargés, il m’a quand même fallu un moment particulier pour me lancer. A cette époque je voyageais beaucoup et je prenais beaucoup l’avion, la liseuse s’est donc imposée comme lecture pratique à emporter en vacances et c’est là que je me suis dit que ce n’était pas désagréable et que c’était même très pratique. Ma liseuse n’est pas rétro éclairée (comme un écran d’ordinateur par exemple) et c’est donc assez confortable de lire dessus.

Je continue à lire beaucoup plus de livres papiers que de livres électroniques mais ça ne m’empêche pas d’avoir une PAL numérique conséquente et je suis contente de temps en temps de pouvoir piocher dedans ! Depuis que je suis rentrée en France, je lis quand même beaucoup moins sur ma liseuse, mais elle me permet de lire des classiques – comme Peter Pan de J.M. Barrie récemment – ou des livres que je n’aurais pas acheté en version papier.

Les avantages

On ne va pas se le cacher, lorsqu’on a beaucoup de livres et que comme moi, on n’aime pas s’en défaire, il arrive un moment où la place vient à manquer. La lecture numérique c’est un gain de place et en vacances, c’est aussi l’occasion d’emporter un large choix sans avoir à se restreindre ou à choisir avant de partir.

IMG_3732

©La tête dans les livres

Contrairement à mon a priori, je ne trouve pas que l’expérience de la lecture en elle-même est gâchée mais elle est différente. Je ressens autant de plaisir à découvrir l’histoire que sur un livre papier. Ce qui est chouette en plus avec une liseuse c’est que ça prend moins de place qu’un livre et que je n’ai pas peur de l’abimer – sinon je transporte mes livres papiers dans un sac plastique, c’est pour dire à quel point j’aime prendre soin de mes livres…

Du point de vue des auteurs et notamment les auto-édités, je pense que ça leur permet d’avoir un support de publication plus facile d’accès qu’une impression papier et qu’ils peuvent ainsi se faire connaitre plus largement de cette façon. Je trouve donc ça plutôt pas mal!

Les inconvénients

Je pense que ce qui me manque le plus, c’est de ne pas pouvoir regarder la tranche du livre pour voir ma progression. Alors oui, il y a beau y avoir une petite barre de progression, ça ne remplace pas la sensation de tenir le livre entre ses mains et le plaisir de tourner les pages en sentant la fin se rapprocher au fur et à mesure que le volume de pages diminue. Je pense qu’une de mes lectures pour laquelle ça m’a vraiment marqué c’est le troisième tome d’Insaisissable de Tahereh Mafi, pour lequel en arrivant à la dernière page, je n’avais pas vu venir et j’ai cru qu’il manquait des pages!

IMG_1200

©La tête dans les livres

Sinon je perds tout le temps mon câble, que ce soit celui pour charger ma liseuse ou celui pour mettre mes livres de mon ordinateur vers ma liseuse. C’est quand même un gros inconvénient, je n’ai pas besoin de ça pour mes livres papiers.

Les supports

Je vous parlais de lecture numérique, j’ai découvert (plutôt récemment) que lire en numérique c’était aussi lire sur des plateformes comme Wattpad où les auteurs peuvent mettre leurs écrits à disposition pour se faire connaître ou encore lire sur les forums les fanfictions écrits par des lecteurs qui veulent faire vivre encore plus des livres. Je ne peux pas vous en parler très en détail car je n’ai jamais testé mais n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez si vous en avez déjà fait l’expérience!

Sinon j’ai eu l’occasion de lire sur Youboox via une application sur mon iPad – je pense que ça existe aussi sur smartphone – qui offre un large choix de livres dont pas mal de livres de chez Bragelonne avec des livres gratuits et d’autres en accès Premium. Leur catalogue est vraiment très bien fourni et j’avoue que beaucoup de leurs livres me tentent. On m’avait offert la version Premium mais je n’en ai pas assez profité car je pense rarement à lire sur mon iPad.

Pour conclure

J’aime les livres en tant qu’objets. Les lectures numériques ne remplaceront pas mes livres papiers mais je peux comprendre ceux qui sont passer à la liseuse et je trouve que c’est également un super support pour permettre à des auteurs de se faire connaitre.

IMG_7876

©La tête dans les livres

***************

Et vous?

Que pensez-vous des lectures numériques? Lisez-vous des livres électroniques ou êtes-vous des inconditionnels du papier? Lisez-vous sur des applications comme Wattpad? Est-ce que la lecture numérique vous a permis de faire des découvertes que vous n’auriez pas fait en version papier? Avez-vous une liseuse? Quelle marque?

N’hésitez pas à participer à ce rendez-vous et à me laisser le lien si ça vous dit, je le mettrais à la fin de mon article.

Le rendez-vous chez vous:

A la page des livres

Les livres de Zélie


Le prochain thème sera (12 juin): Si on parlait de… ce que j’aime dans les blogs des autres

Publicités

73 réflexions sur “Si on parlait de… lectures numériques

  1. Bnjour,
    pour ma part je me souviendrais toujours que si je suis passé a la liseuse (en fait c’est une tablette) c’est grace a Stephen king, bah ouais il avait sorti une nouvelle…en epub uniquement donc forcement ca a de quoi rendre enervé de ne pouvoir en profiter donc au debut je me suis contenté du pc mais bon j’avais besoin de liberté et malgré ma retissence et bien je me suis lancé et depuis ca me deplais pas.
    Cela dis je continue toujours a emprunter des livres ou en acheter de temps en temps 😉

  2. Je n’ai encore jamais testé la lecture numérique. Je suis trop attachée au livre papier et puis je suis déjà sur l’ordinateur toute la journée alors je ne préfère pas rajouter d’écran ^^

  3. Je fonctionne vraiment pas période. Cela fait plus d’un an que je ne l’ai pas utilisé et, récemment, je me suis remise à lire un livre dessus. En revanche, elle m’accompagne énormément dans mes voyages et je pense qu’elle sera de l’aventure en Irlande. Je remarque que j’ai peut-être parfois un peu plus de mal à me concentrer dessus que sur un livre papier. Mais ça reste un objet que j’aime beaucoup.

  4. Les contres, Le plaisir des librairies, trainer, sentir qu’ont ai pas seul a aimer les livres, discuter avec le libraire, Dans ma bibliothèque j ‘ai encore des livres achetait il y as 40 ans et que je viens de lire .J’ai des doutes sur la durée de vie de ces petites bêtes électronique.Encore un truc à acheter, à entretenir, à charger.
    Les pour ,

  5. Personnellement je suis les 2. Comme tu le soulignes, le numérique c’est quand même vachement pratique quand on doit se déplacer ! Par ailleurs ça permet parfois de faire des découvertes sympa grâce à des opérations comme celle de Brag’ dont tu parles mais pas que. En imaginaire, il y a régulièrement les 1ers épisodes d’une série qui sont gratuits pour faire découvrir par exemple. D’ailleurs je fais toujours très attention au prix, s’il n’y a pas une différence conséquente avec celui du papier, je préfère ce dernier. Et je trouve que certains éditeurs généraux ne sont pas top là-dessus… Enfin, comme il m’arrive de lire en anglais, je préfère le faire en numérique à cause du dictionnaire intégré, c’est beaucoup plus confortable 😉
    Mais sinon, j’aime quand même toujours autant le papier ! j’adore voir ma bibliothèque déborder, et acheter sur plateforme c’est quand même pas le même plaisir qu’aller en librairie et pouvoir fourrager dans les rayons et faire de jolies découvertes 🙂

  6. Je n’ai pas passé le cap du numérique, je préfère emprunter à la médiathèque pour éviter d’accumuler les livres. J’aime par compte écrire et publier sur internet.

    Estelle
    lalippequimurmure.fr

  7. Article très intéressant!
    Je suis les deux aussi, même si, très majoritairement, je reste sur le papier.
    En moyenne, je tourne autour de 10 livres lus sur ma liseuse par an, c’est à dire très peu.
    Je refuse aussi d’acheter des livres en numérique, je trouve les prix beaucoup trop chers.
    Je l’utilise donc quand on peut me passer des livres, pour ce qui est tombé dans le domaine public, pour les vacances essentiellement ou de temps en temps, comme ça, en lubie « tiens je ne la rentabilise pas assez! ». Pour les sagas à rallonge aussi, c’est bien pratique!
    D’ailleurs très étrangement, pour moi, les livres sur liseuse ne font pas partie de ma PAL. Je fais vraiment une séparation. Et quand j’ai adoré un livre sur liseuse, souvent j’ai envie d’acheter la version papier pour l’avoir physiquement sur mes étagères.

    Moi aussi je n’aime pas pouvoir suivre ma progression dans le livre, je dois dire…le pourcentage, c’est tellement vague pour moi, tout dépend du nombre de pages de toute manière!

    Donc voilà, je suis les deux, mais qu’occasionnellement et je ne pense pas passer complètement le cap un jour.

    • Ah moi à part les premiers ebooks Bragelonne que j’avais achetés au départ, tous les autres livres numériques ne sont pas non plus dans ma PAL.
      Je pense aussi que je ne dois pas en lire plus de 10 par an sur ma liseuse…En fait, c’est un peu quand j’y pense ou quand je veux lire un classique que je n’ai pas envie d’avoir en livre papier 🙂

  8. Je ne prends absolument aucun plaisir à lire en numérique personnellement… Je ne jette la pierre à personne hein, mais c’est juste que je pense que ça dépends des personne :p Pour moi les avantages ne suffisent pas à contre-balancer le manque de plaisir :p
    Je lis parfois mais rarement… Il faut vraiment que le livre soit tellement captivant que j’en oublie que c’est en numérique… Et ça n’arrive pas souvent :/

  9. ahh moi aussi je transporte mes livres dans un sac plastique ! Sinon, je lis les deux mais peu de numérique par rapport au papier. Elle m’est devenue quasi indispensable pour certaines lectures genre les pavés. je n’arrive pas à finir le trône de fer (pavé écrit trop petit et exigeant que je sois chez moi tranquille pas trop fatiguée, ce qui est rare). Je voulais l’acheter en numérique mais c’est trop cher, la dernière fois que j’ai regardé, c’était le même prix que pour le format papier que je possède déjà. 😮 Du coup, j’attends les vacances pour continuer. Je n’ai pas fait la même erreur pour Outlander, directement acheté en numérique. Sinon j’adore la liseuse le soir dans le noir ou quand je déguste mon café/thé car je peux la tenir à une main plus facilement (avec les 2 chats entre la liseuse et moi, c’est moins acrobatique qu’avec un livre papier) !

    Je crois que c’est avec la liseuse que j’ai le meilleur confort de lecture même si je suis encore très accrochée au papier pour d’autres raisons (la progression, l’odeur, je reviens souvent en arrière et c’est plus pratique en papier, comme pour la relecture express, etc.).

    • C’est bien vrai ça qu’on peut tenir la liseuse à une main et c’est d’ailleurs bien pratique 🙂 Et j’approuve aussi totalement, quand je veux relire un passage ou revenir en arrière, je galère avec la liseuse alors qu’avec le livre, je me souviens de la position du passage dans le livre et c’est plus facile à retrouver!

  10. J’adore les 2 types de lecture: papier et numérique. J’aime les livres numériques, car d’une part ils ne prennent pas ou peu de place (j’ai une liseuse de chez Cultura qui, avec une micro SD, peut contenir environ 3000 livres) et d’autre part ils peuvent être transportés n’importe où sans avoir un sac ou une valise qui pèsent 1 tonne.
    Mais j’aime aussi les livres, les vrais, car rien, pas même une liseuse, ne peut remplacer le toucher d’une feuille et l’odeur d’un roman. Cependant, je dois bien avouer que le prix des livres papiers me freinent souvent dans mes achats…
    Côté confort, les deux me vont. Ma liseuse ne me fait pas mal aux yeux, comme le fait mon smartphone, et je peux lire avec elle la nuit sans déranger quiconque.
    En fait je crois que mon cœur balancera éternellement entre papier et numérique. C’est le grand dilemme de notre époque!

  11. J’ai eu une liseuse l’an dernier pour mon anniversaire, et elle ne me quitte plus depuis ^^. Je m’en sers surtout pour lire des classiques, que je peux avoir gratuitement du coup. En ce moment, je suis plongée dans L’île au trésor. C’est aussi très pratique quand je pars en voyage, dans le train, l’avion, etc. En fait je m’en sers surtout en déplacement, parce que mes sacs commencent à souffrir du poids de certains de mes livres ^^’… Et, quand on a un petit budget, le prix de la liseuse est assez vite amorti si on veut pouvoir lire beaucoup de livres, surtout ceux qui sont tombés dans le domaine public et qui sont donc gratuits.
    Je ne pense pas que la lecture numérique soit meilleure ou moins bonne que la lecture papier, pour moi il s’agit juste d’un support différent et l’un n’empêche pas l’autre 🙂

  12. Mon homme m’a offert une Kindle en mars de cette année. Au départ je n’en voulais pas cr j’adorais chiner des bouquins d’occasion… Et en fait je l’ai tout de suita adoptée et j’ai presque totalement délaissé les livres papier…

  13. Je suis passée à la lecture numérique en accro à l’évolution à l’époque. Ma première était la liseuse Oyo de France Loisirs (c’est dire). J’ai toujours lu plus en papier qu’en numérique et je continue à acheter en papier, mais je n’ai jamais regretté mes lectures numériques.
    J’ai toujours ma liseuse dans mon sac ce qui me permet de ne jamais être en panne de lecture, je peux l’emmener au lit pour ne pas déranger mon mari (aujourd’hui j’ai une Paperwhite après une grande histoire d’amour avec une Sony) et j’aime avoir de tout partout.

    J’ai plein de livres en anglais sur ma liseuse car ils sont souvent en promo sur amazon.com et il n’est pas rare que je lise en parallèle en papier et en numérique.
    Je pense qu’il faudrait que les réticents essayent sincèrement une liseuse avant de dire « Jamais » histoire de voir au moins ce que ça fait =)

    De mon côté, aucun regret et je continue à regarder les nouveautés et à faire des articles dessus ^^ (et en offrir à ma mère, ma belle-soeur, etc.)

    • Oh tu en as eu des liseuses dis donc! 😉 Je suis d’accord avec toi, je pense que tout le monde devrait tenter au moins une fois pour se faire sa propre opinion, comme toi, je ne regrette pas d’avoir sauté le pas (alors que j’étais très réticente!) 🙂

  14. Moi ma liseuse Kobo et mes livres papiers se complètent parfaitement! J’ai des périodes ebooks et des périodes papiers et j’alterne les deux avec plaisir! 🙂

  15. je n’ai pas de liseuse et mes amis sont prévenus qu’il ne faut pas m’en acheter 😉 si je dois le faire un jour, je préfèrerais l’acheter moi-même. Comme j’espère pouvoir m’expatrier, je pense que je sauterai le pas à ce moment-là, mais vraiment par obligation, parce que je ne peux pas trimballer 50 livres avec moi en permanence. déjà le fait d’habiter à Paris me pose problème à ce niveau-là car je n’ai pas la place pour les stocker ici, donc quand je rentre chez mes parents je dois toujours ramener tout ce que j’ai lu depuis mon dernier retour, et concrètement mes valises sont pleines de livres et rien d’autre. (je n’ai même pas la place pour emmener mes vêtements!). bref, je digresse.

    ce qui me ferait changer d’avis, ce serait de pouvoir acheter les 2 supports en même temps pour le même prix – par exemple, payer un bouquin en librairie mais avoir un genre de code en même temps pour l’avoir également en e-book. là, ce serait top. après tout, je paye le contenu, je ne vois pas pourquoi je devrais payer deux fois pour le même livre. je pense à ça justement par rapport à mon histoire de partir à l’étranger: j’aimerais relire des livres que j’ai déjà dans ma bibliothèque, mais je ne vois pas pourquoi j’irais les racheter (en ebook) alors que je les ai déjà payés en papier!

    c’est un vaste sujet qui a tendance à m’agacer lol je vais m’arrêter avant de m’énerver toute seule x)

    • Hahah je vois que tu as un avis bien tranché sur le sujet! Je m’étais aussi dit que ça serait parfait d’avoir le support numérique pour l’achat du livre papier parce que je trouve généralement les ebooks trop chers! Mais bon, je ne suis pas sûre qu’ils lanceront ce genre d’opérations un jour (on peut quand même toujours rêver)!
      Hahaha je me rappelle que tu m’avais dit que tes valises étaient remplies de livres plutôt que de vêtements 😉

  16. Mes lectures numériques de livres se résument à quelques pages sur mon téléphone avec l’application glose. Mais si j’ai un livre papier sur moi, je prends celui-là !

  17. Salut. J’ai eu exactement le même ressentit. Au début c’était mon mari qui en avait une et puis un jour ou plutôt une nuit ou j’avais mal à la tête à force de lire avec la loupiotte dans les yeux, je lui ai piqué et le confort de lecture de nuit ma séduite. Puis la facilité de se balader avec une centaine de livre dans le sac :p. Alors oui j’achète souvent les superbes livres en papier mais ma liseuse est devenue indispensable.

  18. Ton article est très intéressant.

    J’ai une liseuse Kobo, elle est rétro-éclairée, mais ce n’est pas comme la lumière d’un ordinateur, ça ne fatigue pas l’oeil plus (c’est étudié pour).
    Je suis une inconditionnelle de la liseuse et j’évite le plus possible d’acheter des livres papiers (le retro-éclairage c’est la vie pour moi + le fait qu’on puisse la poser et se caler comme on veut pour lire).

    J’ai déjà essayé Wattpad pour voir mais sans conviction car je suis contre la lecture numérique autre que sur liseuse. L’écran d’une liseuse est adapté à la lecture, les autres fatigues et font mal aux yeux (je ne supporte vraiment pas ça). Par contre c’est vrai que sur ce site il y a pleins d’auteurs talentueux.

    Avec ma liseuse j’ai découvert plein d’auteurs auto-édités que je n’aurais jamais lu sinon et j’ai lu de vraies pépites parfois.

  19. Je suis une fan de l’objet livre, mais au bout d’un moment quand on lit énormément et qu’on a un petit appartement, il faut se faire une raison. Du coup, je suis passée à la liseuse il y a bien 5 ans de cela. J’ai la kindle d’amazon et j’en suis très contente pour ce qui est des livres style romans. Pour les mangas ou les BD, le format est pour moi trop petit. Et j’aime beaucoup, j’ai même converti ma maman qui adore ça. C’est sûr qu’il n’y a pas forcément le même plaisir et que c’est une autre expérience. Après, on y gagne aussi en prix, même si j’avoue que les ebook coûtent une fortune en France. Certains sont plus chers que les livres de poche… Les maisons d’édition se font du fric pas possible dessus et se plaignent encore que les ventes ne soient pas trop importantes… Un ebook ne devrait pas coûter plus de 5€ étant donné qu’il n’y a aucun ou presque pas de boulot derrière… Bref, je dévie de sujet ! 😄

    Je continue à acheter les livres de séries que je sais que je vais aimer, j’ai même décidé de me faire une collection de livres reliés anglais dont j’adore les couvertures, mais j’avoue que je suis de plus en plus liseuse pour des questions pratiques.

    Après, tu parlais de l’avancement que tu ne voyais sur ta liseuse, et c’est dommage en effet. Sur la Kindle je peux voir le temps estimé qu’il me reste (en fonction du temps que je mets à changer de page) et aussi le pourcentage de lecture. Et j’avoue que c’est super pratique 🙂

    • Ah mais sur ma liseuse je peux aussi voir l’avancement mais je trouve que ce n’est pas pareil que de sentir sous ses doigts le nombre de pages qui se réduit ^^ Sinon c’est vrai que je trouve que le prix des ebooks restent trop élevé!

  20. Ca doit être très pratique la liseuse, surtout en voyage, mais je n’ai pas encore réussi à m’y mettre… Je passe déjà pas mal de temps la journée sur l’ordi et du coup je n’ai pas encore envie de prolonger la lecture sur écran en soirée. Mais peut-être qu’un jour je me laisserai tenter 😉

  21. J’ai également une liseuse que j’utilise très peu, uniquement pour les auteurs auto-édités ou publiés dans des petites maisons d’éditions pour qui le numérique est plus simple qu’une impression papier. Mais je reste une inconditionnelle du papier, la sensation de lecture est plus intense je trouve. Mais je pense que les deux moyens de lectures doivent désormais cohabiter ensemble, on ne peut peu plus nier le numérique même si on le voudrait…

  22. On m’a offert une liseuse il y a également quelques mois de ça, et même si les livres papiers restent le bien absolu, je trouve les ebooks pratiquent pour voyager mais aussi pour les SP numériques.
    Du bon et du moins bon, mais utile quand même 😉

  23. J’ai aussi une liseuse, je trouve cela pratique pour les vacances, ou de temps en temps un livre que je reçois ou à très peu cher. Elle est agréable pour la lecture (j’ai une des toutes premières versions de la Kindle, sans rétro éclairage, pas tactile…). MAIS je préfère les livres papiers car j’aime l’objet livre en lui même, je ne me vois pas sans mes livres papiers, sans pouvoir tournez les pages, les renifler (oui je sens mes livres), chercher la fin d’un chapitre pour savoir combien de pages ils me restent à lire ou si j’en commence un nouveau avant de me coucher… Bref, j’aime ma liseuse que je trouve pratique, mais ce n’est pas un objet dont je privilégie. Je lis environ 1 livre numérique pour 10 livres papier je dirai…

    • Je ne privilégie pas non plus mes lectures sur liseuse mais j’aime bien avoir le choix 🙂 Et comme toi, j’aime aussi pouvoir tourner les pages pour voir combien de pages il me reste jusqu’à la fin du chapitre et j’aime aussi parfois revenir en arrière pour vérifier des détails et ça, c’est beaucoup plus pratique en papier!

  24. J’ai une liseuse mais j´aime trop l’objet livre alors soit j’achète le livre en vrai s’il m’a plu (mais ca m’énerve un peu parce que je l’ai déjà lu) soit je choisis exprès des livres genre classique qui ne me manqueront pas si je ne les ai pas en vrai 😂

    • Ah c’est sûr que la liseuse c’est très pratique pour les classiques!J’achète rarement le livre en version papier si je l’ai lu en numérique, mais je comprends que ça t’énerve vu que tu l’as déjà lu! 🙂

  25. Clairement j’ai une nette préférence pour la version papier, j’ai besoin de tourner les pages, de sentir la matière du livre. J’ai vraiment du mal avec le numérique même si clairement c’est un atout en voyage.

  26. Bonjour à tous,

    Ah ça me fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule dans mon cas ^^ mon copain m’a acheté une liseuse car il savait que je ne le ferai pas toute seule, mais il était sur que je l’adopterai… et c’est le cas. Je dois bien avouer que dans les transports en commun transporter et sortir ma liseuse est bien plus pratique qu’avoir un livre dans le sac !
    Cependant j’aime beaucoup les livres papier, d’une part parce que ce sont de beaux objets, mais aussi parce que j’aime tourner les pages, et comme toi j’aime voir ma progression « physique » !
    Du coup sur ma tablette je mets les livres que je n’ai pas envie d’avoir en format papier, t je l’utilise principalement dans les transports.

    Au final je suis contente de ce cadeau, mais ma liseuse ne me fera pas renoncer aux livres !

  27. moi la liseuse avant pas question, j’ai besoin de sentir le papier, de toucher, de m’imprégné et aussi de voir ou j’en suis. Mais avec tout les livres que j’ai il n’y a plus de place. Du coup sur les conseils d’une collègue, je me suis laissé tenté et je ne regrette pas car déjà cela m’a permis de lire des classiques et puis il faut avoué que les livres sont moins cher. De plus comme tout le monde l’a déjà dit c’est pratique pour les vacances. J’en ai pas mal en attente dedans, depuis environ 1 an que je l’ai. en regle generale, quand je lis sur ma liseuse, j’ai un autre livre papier dans mon sac, car le soir je ne peux pas lire dessus, ça m’empeche de dormir. Je lis environ un livre liseuse pour 4 ou 5 papiers. mais je garde mes livres papiers car je en pourrais pas m’en passé

  28. La liseuse est pour moi un complément pour combler mes envies de livres limitées par le budget ou le manque de place. Elle a aussi le côté pratique pour les voyages ou autres déplacements, mais j’avoue très bien arriver à lire aussi sur mon smartphone. Ce qui revient un peu au même me direz-vous. Malgré tout, elle ne remplace pas le bonheur du vrai livre. Et ce petit plaisir d’avoir certaines éditions entre les mains. ^^

    • J’avoue que pour mon smartphone, je trouve quand même l’écran un peu petit donc c’est un peu frustrant de devoir tourner beaucoup de pages! Et je suis tout à fait d’accord, ça ne compense pas le plaisir de tenir un livre entre ses mains, c’est différent!

  29. Vaste débat la lecture numérique. Pour ma part, je n’arrive pas à remplacer le fait d’avoir un livre dans les mains. J’ai remarqué que je suis beaucoup plus critique sur un livre en format numérique. Je vois plus les fautes… Mais je comprends l’utilité quand on part en vacances, pour éviter de se charger. Car quand je vois mes valises c’est un peu le parcours du combattant.

  30. Je trouve cet article très intéressant, qui permet de voir les points positifs mais également négatifs des deux aspects. Je vais peut-être finir par me laisser tenter..

  31. comme toi, sur ma liseuse, ce qui me gêne c’est de ne pas voir la tranche, le %tage est indiqué certes mais ce n’est pas pareil et comme toi, je reste fidèle aux livres papiers, mais ma PAL numérique explose avec toutes les promos que l’on trouve 😉

  32. J’adore les livres mais j’ai une liseuse (Kobo) depuis un an et demi et j’en suis ravie. Elle ne remplace pas les livres, mais je l’emporte avec moi en vacances, elle est toujours dans mon sac etc… J’aime le fait que je puisse surligner des phrases (idéal pour les articles par exemple), et qu’elle soit éclairée. Je reçois quelques services presses en numériques, c’est essentiellement ça qui l’alimente. Je lis plus en papier, mais apprécie aussi lire sur ma Kobo. Par contre, sur tablette, j’ai du mal.

  33. J’ai une liseuse et je ne pourrais vraiment plus m’en passer, en particulier grâce aux économies qu’elle me permet de réaliser, ça me permet d’acheter et donc de lire bien plus de livres qu’avant (où je relisais en boucle les livres de ma bibliothèque).
    Par contre, ça me manque de ne plus pouvoir voir et ranger dans ma bibliothèque de vrais livres, j’aimerais posséder les deux formats pour le prix d’un, pour avoir l’avantage du transport et le plaisir de posséder le livre « en vrai » ! 😉
    Camille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s