Tout ce qu’on ne s’est jamais dit de Celeste Ng

J’avais vu passer ce livre sur de nombreux blogs et il avait plutôt de bonnes critiques. J’en ressors mitigée mais je pense que mon erreur a été d’appréhender ce livre comme un thriller alors que ce n’est pas du tout le cas.

tout ce qu'on ne s'est jamais ditTitre original: Everything I never Told You

Editeur : Editions Sonatine (271 pages)

Note: 2,75/5

L’histoire

Lydia, 16 ans, est retrouvée morte. Sa famille est dévastée, c’était la préférée des parents, son grand frère est persuadé que leur voisin y est pour quelque chose alors que sa petite soeur l’a vu faire le mur la nuit de sa mort. Que s’est-il vraiment passé?

Alors que James, le père, est confronté à ses complexes, Marylin, la mère, ressasse les rêves qu’elle a abandonnés.

Mon avis

Le titre, la couverture noire, le fait que ce soit un livre des Editions Sonatine… tous ces points m’avaient fait penser que j’allais lire un roman policier. Les premières phrases du livre semblaient même confirmer cette impression car on commence le roman par la mort de Lydia. Erreur! Ce roman n’est pas du tout un thriller ou encore un policier, mais bien un roman contemporain.

En effet, ce livre est une histoire de famille. Le genre de famille que l’on ne voudrait pas avoir car elle est rongée par les complexes et les regrets des parents, les non-dits qui déteignent sur les enfants et leur épanouissement. Tout commence par la mort de Lydia, la deuxième d’une famille de trois enfants. Au fil des pages, on découvre les états d’esprit des membres de la famille puis on remonte dans le temps tout en alternant avec le présent. Que s’est-il passé? Qui était vraiment Lydia?

Ce livre aborde des thèmes plutôt durs et concentre tellement de frustration rien que dans les deux parents que ça ne pouvait qu’influencer les enfants. Le père d’origine chinoise est l’exemple même des difficultés d’intégration par les minorités ethniques dans les années 70-80 aux Etats-Unis. C’est finalement une époque pas si lointaine de nous et j’ai été choquée de voir la difficulté qu’il a rencontré mais aussi celles rencontrées par ses enfants pour s’intégrer. Ce point m’a fait réfléchir. Le père a cette volonté en tant que fils d’émigrés de vouloir se fondre dans la masse à tout prix tandis que la mère veut être quelqu’un d’exceptionnelle qui veut se différencier. Un couple mixte finalement peu banal à l’époque. A partir de ces deux personnages, le ton est donné.

Le livre présente plusieurs profils psychologiques très bien décrits et très bien abordés mais qui m’ont mis mal à l’aise. Je l’ai trouvé très intéressant et les sujets sont très bien traités mais je n’ai pas non plus été complètement happée dans l’histoire et j’ai même trouvé que la famille avait un côté malsain, me donnant plutôt eu envie de finir le livre au plus vite pour ne plus les côtoyer.

La mort qui ouvre le roman est surtout un prétexte pour nous présenter cette famille mal dans sa peau. Ce livre m’a fait réfléchir et je suis sûre que ce genre de situations existent encore dans le monde. Je recommande donc ce livre à tous ceux qui souhaiteraient lire un roman psychologiquement fort, qui veulent rentrer dans le mal être d’une famille très bien décrit tout en traitant du sujet de l’intégration sociale des minorités ethniques.

Publicités

41 réflexions sur “Tout ce qu’on ne s’est jamais dit de Celeste Ng

  1. Ah d’accord ! J’étais persuadée que c’était un polar avant de lire le début de ta critique.
    On m’en avait dit beaucoup de bien et il sort sans cesse à la médiathèque… Les adeptes du polar/thriller reviennent toujours avec le sourire. Autant dire que je tombe de haut en découvrant qu’il s’agit d’un roman contemporain qui aborde l’intégration sociale des minorités ethniques. même si l’histoire ne t’a pas toujours plu et que certains personnages semblent malsains, j’essayerai quand même un jour. Pas pressée, du coup. ^^

  2. Ah mince… Déjà quand j’ai vu ta note, je me suis dit Aïe !!!! Et en lisant ta chronique, non, clairement très peu pour moi. C’est bête, je croyais aussi qu’on aurait droit à un thriller… Mal agencé tout ça… Et les drames familiaux ne sont pas vraiment ma tasse de thé.

  3. Effectivement, on pourrait penser qu’il s’agit d’un thriller mais de plus en plus, j’ai l’impression que Sonatine édite des « romans contemporains » emprunts de suspense. En plus, c’est vrai que le résumé est franchement trompeur… J’ai gardé une très bonne impression de ce roman qui m’a bouleversée et auquel j’ai repensé longtemps après l’avoir refermé.

  4. J’aime beaucoup les livres publiés chez la maison d’édition Sonatine, à chaque fois je ne suis jamais déçue ! Ce roman me fait très envie, j’ai l’impression qu’il est riche en rebondissement !

  5. J’ai très envie de lire ce roman, qui fait partie de la sélection dont j’étais d’ailleurs membre du comité 🙂 Je pensais aussi qu’il s’agissait d’un thriller alors je suis contente que tu m’aies avertie avant lecture ! J’aurais probablement été aussi déroutée que toi sinon 😉

  6. J’ai beaucoup aimé, mais sans doute parce que je n’étais pas influencée par l’idée de lire un thriller. Tu as raison, ça conditionne la lecture, et on court le risque d’une déception ensuite.

  7. Gros coup de coeur pour moi mais je m’attendais aussi à un thriller alors que nous sommes clairement dans du contemporain. Malheureusement, il me semble qu’il est classé comme tel en librairie, l’erreur n’est pas prête de s’arrêter du coup :/

  8. De bit en blanc, ce livre me tentait, mais après lecture de ta chronique je suis un peu refroidie. Je ne suis pas sûre qu’il me plaise… Je vais passer mon tour mais merci pour cette chronique, je me serais faite avoir sur la marchandise ! =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s