Déracinée de Naomi Novik

Voici un livre qui me faisait de l’oeil depuis un moment! Aussitôt reçu, aussitôt lu. Je n’ai absolument pas été déçue!

Titre original: Uprooted

Editeur : Editions Pan Books (448 pages) – Lu en anglais

Note: Coup de coeur

L’histoire

Agnieszka vit dans une vallée où un sorcier, surnommé le Dragon, prend à son service tous les dix ans une jeune fille de dix-sept ans en échange de sa protection. Depuis toujours, elle sait que ça sera sa meilleure amie, Kasia, qui sera choisie car c’est la plus belle, la plus forte et la plus courageuse fille des environs. C’est pourquoi tout le monde est surpris lorsque tout ne se passe pas comme prévu…

Mon avis

Quelle claque! Je savais que sur le papier, ce roman avait tout pour me plaire: de la magie, un univers de contes, une histoire de jeune fille qui part avec un sorcier… et bien pari gagnant, j’ai eu un coup de coeur pour ce roman!

La plume de l’auteure m’a plu dès les premières lignes et j’ai immédiatement été emportée par l’histoire. Ce livre m’a fait voyager en Europe de l’Est – vu les noms, c’est en Pologne que j’ai situé l’action – et je l’ai trouvé imprévisible, dépaysant et j’ai beaucoup aimé les personnages.

Agnieszka est le genre d’héroïne qui n’en n’impose pas beaucoup au départ mais qui se révèle dans le feu de l’action. On ne peut pas dire qu’elle impressionne par son courage, elle est du genre maladroite, se salit facilement et n’a pas l’air particulièrement belle ou intelligente au premier abord. C’est peut-être ce qui fait tout le charme du personnage car je l’ai tout de même trouvé attachante et je sentais tout le potentiel du personnage. Puis il y a le Dragon, ce sorcier qui prend à son service une jeune fille tous les dix ans. C’est un personnage plus sombre, avec des secrets et que j’ai aussi beaucoup aimé.

On se trouve dans un monde de fantasy plutôt classique au premier abord mais il y a un aspect féerique et enchantant qui fait toute la différence. D’ailleurs, ce livre n’est pas si long, pourtant je l’ai trouvé très complet et l’auteure prend le temps de développer les personnages et le cadre de l’histoire. J’ai d’ailleurs mis un peu de temps à comprendre quelle allait être l’intrigue de ce livre. Pour une fois, je n’aurais pas été contre avoir un autre tome et j’aurais dévoré des pages supplémentaires avec plaisir. Les chapitres sont courts et je ne voulais plus lâcher le livre mais je ne voulais pas le finir non plus – dur dilemme de lecteur! Mais ce livre est un one shot et même si j’aurais voulu ne pas quitter cet univers, je ne suis pas restée sur ma faim en refermant le livre.

J’ai lu des avis qui disaient qu’ils étaient déçus par la romance, pour ma part, j’ai trouvé que la romance était vraiment subtile et n’était qu’une trame très secondaire de l’histoire mais je l’ai tout de même apprécié la trouvant toute en délicatesse.

Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce roman et je le recommande à tous ceux qui aiment les univers de contes! Je pense d’ailleurs continuer ma découverte des romans de cette auteure.

Publicités

29 réflexions sur “Déracinée de Naomi Novik

  1. Je partage totalement ton avis sur ce bouquin ! C’est un des rares que je n’ai pas chroniqués, je l’ai lu il y a deux ans, et c’est assez probable que je le relise un jour tellement il m’a marqué. J’ai adoré l’héroïne avec tous ses défauts, elle a un côté terriblement humain qui m’a fortement touché. Je suis également d’accord avec toi pour la romance, elle n’est pas bêtasse comme dans d’autres romans, je l’ai trouvé très « adulte » par bien des aspects, et ça m’a plu aussi parce que je ne l’ai pas trouvé trop lourde, et ça ne gênait pas le reste de l’histoire. De plus il se passe effectivement tout un tas de choses dans le livre, ça c’est chouette ; et la magie… ouah, la claque !

      • J’avais lu une partie des Téméraire, qui n’étaient pas mal du tout et j’ai trouvé très originaux (on va dire que je n’ai jamais lu de flintlock ou gunpowder fantasy, ni trop d’uchronie). Sinon je n’ai pas trop suivi ce qu’elle a écrit d’autre. 🙂

  2. J’ai prévu de le lire ce mois, et ton ressenti renforce mon envie de découvrir cette histoire très prometteuse. Tu me rassures sur la romance, j’avais un peu peur qu’elle soit trop présente, mais si elle est subtile, cela ne me dérange pas du tout…

  3. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous? [250] | La tête dans les livres

  4. Pingback: Septembre… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  5. Je partage entièrement ton avis ! Le croisement contes de fées et fantasy est vraiment très réussie ! Mais ce qui me reste le plus de cette lecture, c’est le souvenir du Bois, je l’ai trouvé tellement présent, tellement vivace, tellement captivant qu’il m’a vraiment marquée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s