La ballade de Lila K de Blandine Le Callet

Avant toute chose, je voudrais remercier la bloggeuse du blog Les bafouilles de Figaro pour m’avoir prêté ce livre !

Editeur: Editions Le livre de poche (354 pages)

Note: 3,5/5

L’histoire

Lila a 6 ans lorsqu’elle se retrouve arrachée à sa mère et mis au Centre, un institut chargé de remettre sur pieds les enfants jusqu’à leur majorité. Elle n’a qu’une obsession : savoir qui était sa mère et la retrouver. Grâce à son intelligence, elle va tenter de se conformer aux attentes de la société pour faire bonne figure et sortir du Centre. Même si de nombreux traumatismes viennent de cette enfance qu’elle a quasiment oubliée, elle est persuadée qu’elle doit retrouver sa mère et n’a que ce but dans sa vie.

Une ballade qui se fait tout en douceur pour Lila qui attend patiemment son heure…

Mon avis

Quelle étrange histoire que celle de La ballade de Lila K. Plein de poésie et en même temps très dur, ce récit est celui que Lila couche sur le papier pour raconter son histoire à quelqu’un. Au début du roman, on ne sait pas à qui elle s’adresse et on ne le sait que bien plus tard. Lila raconte son histoire à partir de ses 6 ans et pendant une quinzaine d’années.

Lorsqu’elle a 6 ans, Lila se retrouve au Centre, un endroit où elle doit réapprendre à marcher, à parler, à se réalimenter. Lila n’est pas une enfant comme les autres. Elle est très intelligente, mais elle a oublié tout ce qu’il s’est passé avant son arrivée au Centre. Elle se souvient juste qu’on l’a arraché à sa mère et qu’elle ne s’en est jamais remise. Pour pouvoir sortir du Centre et partir à la recherche de sa mère, elle doit faire semblant de coopérer et montrer qu’elle est prête à affronter la vie. Commence alors un apprentissage difficile pour la jeune fille mais la motivation de retrouver sa mère l’aide à surmonter toutes les épreuves.

On en sait très peu sur l’univers dans lequel Lila vit. On a quelques éléments à droite à gauche, mais comme Lila passe la plupart de sa vie enfermée dans le Centre, on découvre le monde extérieur en même temps qu’elle. C’est un monde à la 1984 de George Orwell, dans lequel les gens sont constamment surveillés par des caméras. Le but de Lila est bien d’échapper un peu à cette surveillance, mais pour retrouver sa mère. J’ai juste remarqué que l’histoire se déroulait à Paris et région parisienne.

Ce livre est aussi une dure réflexion sur les relations parents/enfants. On en sait au début très peu sur la mère de Lila et pourtant, l’état dans lequel Lila est arrivée au Centre fait peur. Sa mère a été destituée de ses droits légaux sur sa fille et son nom a été effacé de tous les dossiers. Mais Lila est intelligente et va tout faire pour la retrouver. Elle-même est consciente qu’il peut paraître étrange de vouloir retrouver quelqu’un qui l’a laissé se mettre dans un si triste état, mais son besoin de retrouver sa mère est plus fort.

Lila est un personnage solitaire dès le début, très peu de personnes vont réussir à rentrer dans sa vie. Ca m’a fait sourire que lorsqu’elle sort du Centre, elle ait beaucoup de mal à se fondre dans la masse car elle est trop belle. J’ai eu un peu de mal à imaginer une telle personne mais ce qui est sûr, c’est que l’auteure a fait de son héroïne quelqu’un de très beau, très intelligent et en quelque sorte inaccessible au commun des mortels.

Pour résumer, j’ai bien aimé ce récit, cette ballade comme l’indique le titre du livre. J’avais lu que ce roman était une dystopie, mais le côté dystopique est très peu exploité donc lisez-le pour l’histoire de Lila plutôt que pour le côté science-fiction. L’histoire a quelque chose de poétique et j’ai tourné les pages assez rapidement car j’avais hâte de connaître la fin de cette quête, hâte de savoir comment Lila allait s’en sortir. Le récit s’étale sur de longues années et cette patience qu’a Lila, donne un rythme agréable.

Publicités

38 réflexions sur “La ballade de Lila K de Blandine Le Callet

  1. Je ne connaissais vraiment pas ce livre, meme si je crois avoir deja vu la couverture quelque part mais j’avoue que tu m’intrigues. Merci de ton avis !

  2. J’ai beaucoup aime la ballade de lila k qui a ete un coup de coeur. C’est un livre qui m’avait vraiment emue et que j’avais devore. Le cote science fiction oui il est pas tellement pousse mais c’est plus je crois la dimension de la vie privee qui n’existe plus qui peut faire froid dans le dos.
    J’ai lu une piece montee et j’avais ete decue aussi. Mais bon, beaucoup ont aime!

    • Bon, je crois que Une pièce montée ne sera pas le prochain livre de cette auteure que je lirais ^^
      Effectivement, c’est le côté Big brother qui fait vraiment froid dans le dos, le fait qu’on ne puisse pas avoir des excentricités et que l’on doit rentrer dans un moule! Un très bon roman en somme 🙂

      • lol apres a toi de voir pour une piece montee parce qu’il semblerait que ceux qui ont commence par ca on aime le cote humour piquant qu’ils n’ont pas retrouve dans la ballade de lila k. Moi, j’attends le prochain! 😉

  3. C’est drôle car quand j’ai lu ce livre, on m’avait dit que c’était contemporain et j’ai été très surprise de découvrir une histoire futuriste. A l’inverse de toi, je l’avais classé à la fin de ma lecture plutôt dans la dystopie avec ce contexte sécuritaire à la 1984.

    • C’est vrai que je ne savais pas trop où le classer et je l’ai mis dans « Contemporain » parce que j’ai trouvé le côté futuriste peu appuyé… (et que je me suis laissée influencer par la classification sur Livraddict! haha). Mais je pense que tu as raison, je vais rajouter science-fiction pour le côté dystopie ^^

    • J’ai aussi beaucoup aimé même si ça n’a pas été un coup de cœur parce que j’aurais aimé plus de détails sur l’univers dans lequel on est et Lila est très particulière. Mais j’ai passé un excellent moment! 🙂

    • J’ai vraiment beaucoup aimé aussi!! C’était une très belle découverte, juste pas un coup de cœur parce que j’ai eu du mal à m’attacher à Lila et j’aurais bien aimé en connaître plus sur l’univers de Lila même si ce n’était pas forcément le sujet du livre! Mais je le recommande sans hésitations 🙂

  4. Pingback: Top Ten Tuesday – Livres incomparables | La tête dans les livres

  5. Pingback: Top Ten Tuesday – Bons « one-shots  | «La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s