Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère… et retrouvé l’amour de S.G. Browne

Un grand merci aux éditions Folio pour ce partenariat, voici un livre qui a été une très belle surprise!

Titre original: Breather. A zombie’s lament

Editeur : Editions Folio SF (389 pages)

Note: 4/5

L’histoire

Andy est un mort-vivant. Il a perdu la vie dans un accident de voiture et s’est réveillé quelques jours plus tard. Il vit maintenant dans la cave de ses parents, passe ses soirées à boire du vin et à participer aux groupes de soutien.

Mais lorsque l’on est mort, cela nous interdit-on d’avoir une vie?

Mon avis

Quel super livre! Ce roman a été une énorme surprise, je ne m’attendais pas à autant apprécier. Ici, oubliez les clichés sur les zombies, pourquoi seraient-ils différents des respirants, les personnes non mortes?

Andy a perdu la vie dans un accident de voiture avec sa femme. Il s’est réveillé mais pas elle. Depuis, il vit dans la cave de ses parents avec une vie assez monotone. Le titre du livre a l’avantage d’être très intriguant et de m’avoir donné envie de lire le livre. Le titre en anglais était tout de même moins fun – Breather. A zombie’s lament. Mais il a l’inconvénient de nous rappeler sans cesse qu’Andy a fini par cuisiner ses parents. Or, bien que l’on sache dès les premières pages qu’Andy a tué ses parents, on ignore tout des circonstances et il ne les a pas encore cuisiné. J’attendais de savoir ce qu’il s’était passé avec impatience.

Ce livre est vraiment plein d’humour, j’ai adoré et je me suis vraiment amusée! Voici un livre qui m’a mis de bonne humeur malgré le sujet morbide et qui a réussi à me faire éprouver beaucoup de compassion par les zombies. J’étais révoltée par la façon dont ils étaient traité par les respirants et je me suis moi même demandé si j’aurais réagi différemment si les morts-vivants existaient – le genre de pensée super rationnelle que l’on peut avoir en lisant ce livre, vous voyez le genre.

Andy a proprement parlé n’a vraiment pas une vie – ou plutôt une non vie – intéressante au début, heureusement qu’il a le sens de l’humour parce que sa vie est déprimante. Lorsqu’il repère une jolie zombie, ça m’a bien fait rire. On s’attache d’ailleurs à son groupe de zombies en thérapie qui se serre les coudes face à l’hostilité de la société ambiante.

Le rythme du livre est assez lent mais on ne s’ennuie pas une seconde. Déjà parce que vivre dans la vie d’un zombie c’est plutôt inédit et ensuite parce que l’on sent venir le changement. L’auteur a réussi à nous faire vivre une petite révolution sociale du côté des zombies et même à nous les faire apprécier alors qu’ils continuent à être… des zombies!

En voyant le titre du livre et le résumé, j’ai tout de suite pensé à Vivants d’Isaac Marion. Mais Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère… et retrouvé l’amour est beaucoup moins poétique et mignon! Ce n’est pas une jolie histoire d’amour, c’est quand même plus gore, ça reste une histoire de zombie même si elle sort de l’ordinaire.

Je ne saurais que trop recommander ce livre si vous cherchez un livre pour Halloween qui parle de zombies, est un peu gore et surtout vous fait rire et passer un très bon moment.

Publicités

51 réflexions sur “Comment j’ai cuisiné mon père, ma mère… et retrouvé l’amour de S.G. Browne

  1. C’est vrai que le titre donne envie de découvrir ce qui se cache derrière. Justement dimanche, Aux petits bateaux (France Inter), une scientifique explique aux enfants que les zombies existaient dans certaines contrées, bien sur ce n’étaient pas des morts vivants comme dans l’imaginaire mais presque. Peut être pourrais tu être confrontée à ces créatures et voir ta réaction. 🙂

  2. J’ai retenu deux mots, humour,et zombies.
    En se moment j’ai un besoin sérieux de rire.
    Et pour les zombies, vu mon âge, je commence à me posé des questions
    Le titre bof, je n’aime pas les histoires de famille et d’amours.
    Se seras certainement ma prochaine lecture.

  3. En voilà une lecture originale ! Bon déjà le titre attire clairement l’oeil et laisse songeur… mais son contenu encore plus ^^
    Je ne suis pas forcément fan de zombie mais sur un sujet aussi décalé et traité de cette manière cela pourrait être top ^^
    Dans la wishlist !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s