Peter Pan de J. M. Barrie

Je découvre enfin ce roman! Je ne connaissais que la version de Disney et j’en ressors plutôt déçue! Ce n’était déjà pas mon Disney préféré…

16101115Titre original: Peter and Wendy

Editeur : Ebook (131 pages)

Note: 1,5/5

L’histoire

Peter Pan vient régulièrement écouter aux fenêtres les histoires de Mrs Darling. Mais un soir, alors qu’il s’est approché trop près, il y laisse son ombre. Lorsqu’il revient la récupérer, Wendy le surprend. Peter y voit aussitôt l’opportunité de l’emmener en Neverland pour venir raconter des histoires aux garçons perdus et surtout devenir la mère qu’ils n’ont jamais eue.

Wendy et ses frères suivent Peter Pan à Neverland où ils vont vivre d’incroyables aventures.

Mon avis

C’est un livre que je voulais découvrir depuis un moment mais j’avais une certaine appréhension car je n’avais pas lu des critiques très élogieuses. Il faut d’abord re-situer ce roman dans le temps: il a été écrit au tout début du XXème siècle et était destiné aux enfants. On a donc des morales que j’ai eu du mal à comprendre et je me suis sentie à des années lumières de l’univers! J’ai été un peu dure avec la note et je ne juge absolument pas les qualités littéraires de l’oeuvre, mais je n’ai juste pas été sensible au récit et aux personnages.

Je pense que tout le monde connait l’histoire de Peter Pan, l’histoire de ce garçon qui ne veut pas grandir. L’histoire est raconté par l’auteur directement qui s’adresse aux lecteurs comme s’il nous racontait une histoire à voix haute. Il n’hésite pas à interpeller le lecteur même si je ne me suis pas sentie concernée.

J’ai été très étonnée par le personnage de Peter Pan. Peter est l’image même du petit garçon capricieux et centré sur lui-même – le genre d’enfant à qui on aurait envie de donner des baffes. Comme un enfant, il a une mémoire immédiate mais très mauvaise sur le long terme et il recherche l’affection d’une mère. Peter est entouré de personnages féminins qui sont clairement toutes amoureuses de lui – que ça soit Wendy, Lily la tigresse ou encore Tinker Bell. Pourtant, il est loin de tous ces sentiments et son cœur d’enfant ne connait absolument pas l’amour.

Le récit est plutôt sombre, ce qui m’a vraiment surprise. Si Peter kidnappe – disons le franchement, c’est un kidnapping – Wendy et ses frères, c’est parce qu’il veut donner une mère aux garçons perdus. Donc Wendy devient leur mère en espérant que Peter joue le rôle du père. Il y a un côté malsain à ce que même ses frères finissent par oublier qu’elle n’est pas leur vraie mère. De plus, les enfants n’hésitent absolument pas à tuer et surtout à y prendre du plaisir. Alors oui, ils se battent contre les pirates, mais est-ce une raison pour prendre du plaisir à les massacrer? Je ne parle même pas de Tinker Bell qui dès les premières pages essaye de faire tuer Wendy car elle est jalouse.

Ce roman m’a laissé perplexe par les thèmes abordés et les idées véhiculées. Il y a sûrement quelque chose qui m’a échappé mais je n’ai pas du tout été sensible à cet univers et ses personnages. Ça m’a également fait mal au cœur que Wendy et ses frères ne pensent absolument pas à leur famille et restent avec Peter Pan aussi longtemps.

C’est donc un livre qui m’a laissé un arrière-goût mitigé, on est loin – d’après moi – d’une histoire pour enfants, ça manque cruellement de légèreté. Je suis tout de même contente de l’avoir lu pour avoir ma propre opinion et je le conseillerais à ceux qui seraient curieux de découvrir cet univers et ces personnages étonnants. Oubliez l’univers de Disney mais ne vous attendez pas à une gentille histoire qui serait un conte de fées!

Publicités

68 réflexions sur “Peter Pan de J. M. Barrie

  1. J’adore la couverture et je le lirai bien par curiosité! Mais c’est clair que au vu de ton ressenti, c’est une lecture qui est très loin des contes de fées….;)

  2. On m’avait dit que c’était assez chaud patate l’histoire originelle, tu confirmes mon impression. Déjà que je trouvais assez bizarre le dessin animé (j’ai toujours eu envie de mettre un taquet à ce Peter Pan), je pense que j’ai m’abstenir pour le bouquin.

  3. Quand je l’ai lu, c’est vraiment le personnage de Peter Pan qui m’a horripilé, j’ai failli ne pas le finir à cause de ça. Après, c’est vrai que certaines actions sont extrêmes mais je ne me rappelle pas avoir été dérangé par ça. J’avais plutôt bien apprécié l’atmosphère.

    • Je pense que je ne m’attendais pas du tout à ce genre de livres en lisant Peter Pan et le personnage de Peter (et en fait les autres aussi) ne m’ont pas paru sympathiques donc difficile d’accrocher à l’histoire…

  4. Je n’étais déjà pas fan de la version Disney, alors je risque de ne pas apprécier ce roman… Il a l’air très sombre et cauchemardesque d’après ta critique 😦

  5. Oh… C’est vrai que je n’imaginais pas ce conte si sombre… Néanmoins, je pense que je le lirais un jour, par simple curiosité, puis, il est assez court!

  6. Je comprends ta déception, j’ai ressenti la même… On découvre en conte bien cruel et très loin de l’univers Disney et comme toi j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages.

  7. Comme toi, j’avais été surprise par l’univers et particulièrement agacée par Peter et Clochette d’ailleurs. Intéressant à lire, bien écrit malgré tout mais très surprenant. Tu es sûre que ça s’adressait à un public d’enfants au final ?

  8. La plupart des contes pour enfants de cette époque ne sont pas vraiment « pour enfants » selon moi. Quand tu vois que dans Cendrillon, ses demi-soeurs se coupent orteils et talon… Je parle même pas de la belle et la bête… Disney a fait un super travail je trouve là-dessus. Après, j’avoue que je suis curieuse de lire les versions originales. Peter Pan fait partie de mes lectures à venir comme les contes des frères Grimm et autres. Je n’attends rien de particulier, c’est surtout par curiosité et je peux tout à fait comprendre ton ressenti (il ne m’étonne pas du tout d’ailleurs).

    • Je serais curieuse de savoir ce que tu penses de Peter Pan du coup! C’est vrai que les contes de cette époque sont plutôt durs… Pour les frères Grimm par contre, ça fait vraiment contes d’enfants, j’adorais quand j’étais petite 🙂

  9. J’ai adoré ce livre ! Littérallement. Je me suis reconnue dans l’écriture de Barrie. Peter Pan est plus sombre que chez Disney mais chez Disney, il était déjà égoïste. C’est surtout un conte moralisateur pour montrer aux jeunes enfants qu’il faut profiter de son enfance tout en disant aux adultes de faire attention à leur progéniture en gardant leur âme d’enfant.

  10. Peter Pan est vraiment gratiné comme personnage, j’en ai aussi étonnée en lisant ce livre. Avec Alice au pays des merveilles, j’en préfère les versions Disney (roh, j’ai osé écrire ça !)

  11. Pingback: Tiger lily de Jodi Lynn Anderson | La tête dans les livres

  12. En effet, la version Disney semble édulcorée par rapport à ce que tu racontes. On retrouve un peu ces idées dans le dessin animé mais en beaucoup plus nuancé ! Pas très envie de ternir mes souvenirs de jeunesse pour le coup 😉

  13. Je trouve qu’on se rejoint vraiment beaucoup sur cette chronique 🙂 c’est vrai que l’histoire est très sombre mais ce n’est pas ce qui m’a le plus dérangée. Moi aussi c’est surtout le fait que je ne me sente pas concernée qui m’a dérangée :/

  14. Je ne suis pas vraiment étonnée que l’histoire soit très sombre, c’est le cas pour beaucoup de contes adaptés par Disney qui étaient franchement glauques au départ ! Je ne sais pas vraiment s’il faut l’aborder comme une oeuvre jeunesse du coup, peut-être qu’il fallait un peu plus de recul ? Dommage que tu n’aies pas adhéré, mais c’est bien d’avoir tenté :).

  15. Je l’ai lu dimanche dernier et j’avoue que j’ai vraiment beaucoup aimé ^^ J’ai trouvé que c’était vachement intéressant 😉

  16. Eh ben, j’ai pas envie de le lire ! xD
    Mais mine de rien, même si Disney a un peu édulcoré, je l’ai revu pas plus tard que la semaine dernière et certains passages sont méga malsains !!!! xD

    • Ahhh il faudrait que je revoie le dessin animé!!! Ca fait une éternité que je ne l’ai pas vu et peut-être qu’après avoir lu le livre (et étant adulte), je ne verrais pas le dessins animé de la même façon!

  17. Pingback: Si on parlait de… Disney (dessins animés vs romans originaux) | La tête dans les livres

  18. Pingback: Ces livres qui m’ont marqués en 2016 | La tête dans les livres

  19. Je n’ai pas encore lu le livre mais il est dans ma pal et il va bientôt en sortir. Par contre, je n’ai pas vraiment le même souvenir que toi du dessin animé. Peter Pan est un garçon égoïste, égocentrique, qui fait tout tourner autour de lui. Et il a quand même donné la main de crochet à manger au crocodile. Côté gore c’est quand même pas mal. Et puis La fée clochette est jalouse de Wendy, dans le dessin animé c’est assez fort aussi si je me rappel bien.

    • J’avoue que ce n’était pas un dessin animé que j’avais apprécié, donc je n’ai pas tous les détails en tête, mais si la fée clochette était jalouse de Wendy, je ne me souvenais pas qu’elle essayait de la faire tuer! Faudrait que je le regarde à nouveau 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s