Fête des pères de Greg Olear

Un énorme merci aux Editions Le Cherche Midi pour cet envoi! C’est un livre qui sort plutôt de mes lectures habituelles et j’avoue que je n’étais pas forcément attirée par la couverture mais j’ai passé un bon moment.

fête des pèresTitre original: Fathermucker

Editeur : Editions le Cherche Midi (412 pages)

Notes: 3,5/5

L’histoire

Josh Lansky est un PAF, comprenez Père Au Foyer, qui vit à New Paltz, banlieue de New York. Ce vendredi ne va pas être de tout repos: sa femme est en voyage d’affaire depuis cinq jours et surtout, une des mères de famille de la ville lui annonce que sa femme le trompe.

La journée ne fait que commencer… et elle sera longue!

Mon avis

Voici un livre sur lequel je ne me serais pas penchée de moi-même, mais la promesse de lire un livre vraiment drôle m’a intrigué et je me suis laissée tenter. Alors, ai-je vraiment ri? Pour tout vous dire, j’ai souri mais c’est plutôt un humour qui doit se lire avec du recul et beaucoup de cynisme car c’est tout à fait l’état d’esprit de Josh.

Ce livre se passe sur une seule et longue journée. On suit Josh qui raconte son histoire à la première personne et on se retrouve donc plongé dans toutes ses pensées sans aucun filtre. On peut dire que Josh est plutôt du genre cynique. Il a un côté très attachant et on ne peut que compatir à sa situation de père au foyer qui ne semble pas de tout repos – je vous avoue que j’étais épuisée par ce qu’il vivait rien qu’en lisant le livre!

J’ai trouvé la plume de l’auteur plutôt sympathique, mais il faut aussi un peu s’accrocher pour suivre toutes les pensées du personnage principal. Le style est plutôt original car comme le personnage de Josh est à l’origine scénariste, on a de temps en temps droit à des extraits de scripts. Il y a aussi beaucoup de références à notre société contemporaine comme des mentions de Facebook ou même encore à des stars actuelles – parce que Josh est un fervent lecteur d’US Weekly, magazine people américain – et j’ai trouvé ça marrant.

J’ai trouvé que le roman avait un ton très juste et même si je ne peux pas dire que j’ai vraiment rigolé – ce n’est probablement pas mon genre d’humour – je me suis tout de même bien amusée. Je dois tout de même vous dire que j’ai trouvé le temps un peu long par moment car c’est vraiment une très longue journée et que j’avais vraiment envie d’arriver au bout de cette histoire d’adultère – et d’aller coucher les enfants. Pourtant, ce n’est pas forcément le sujet principal parce qu’au-delà de tout ce mystère, c’est bien le quotidien d’un père au foyer que l’auteur veut partager et aussi le quotidien de père d’un enfant ayant le syndrome d’Asperger.

Malgré mes quelques bémols, j’ai tout de même refermé le livre plutôt contente de ma lecture et j’ai même beaucoup apprécié la dernière partie dont je ne peux pas trop vous parler parce que je ne veux pas vous spoiler. Ça reste un roman qui m’aura fait passer un bon moment.

C’est donc un livre que je recommande à ceux qui voudraient lire le quotidien d’un père au foyer américain dans une banlieue riche de New York, avec une bonne dose de cynisme. Je pense que si vous aimez ce genre d’humour, ça sera un livre qui pourra vraiment vous plaire et vous faire passer un excellent moment!

Publicités

39 réflexions sur “Fête des pères de Greg Olear

  1. Il a l’air sympa, perso la couverture m’attire. Mais tu dis que l’histoire se passe en une journée… Ca, c’est bizarre, mais ce n’est pas trop mon truc, je préfère les histoires qui s’étalent dans le temps.

  2. Je viens justement de lire une autre chronique sur ce roman, et je n’avais pas perçu que le cynisme était si présent. Mais c’est un genre d’humour que j’apprécie assez, alors je reste sur mon idée que j’aimerais me plonger dans ce livre ! 🙂

  3. Ce n’est pas tous les jours qu’un auteur décide de faire de son personnage principal un père au foyer. L’idée est sympa et plutôt moderne ! Et je ne suis pas contre l’humour cynique, alors pourquoi pas 🙂

  4. Pingback: Février… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  5. Pingback: Throwback Thursday – Fête des pères | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s