Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

Quelle joie de relire ce livre que j’avais lu lorsque j’avais 15 ans! Donc autant vous dire que ça date… Un vrai plaisir, j’ai vraiment pris mon temps et savouré cette lecture.

autant en emporte le ventTitre original: Gone with the wind

Editeur : Editions Pan MacMillan (984 pages)

Note: Coup de coeur

L’histoire

Scarlett O’Hara a 16 ans, la vie devant elle et des prétendants à ne plus savoir qu’en faire. Pourtant, elle n’a de yeux que pour un seul, Ashley Wilkes. Mais nous sommes en 1861, la guerre est déclarée contre les Yankees, Ashley se marie avec Mélanie et Scarlett se retrouve embarquée dans une vie qu’elle n’a pas choisi. Elle ne se doute pas encore à quel point sa vie va être bouleversée et qu’elle va devoir s’adapter.

Mon avis

Ce roman est le seul livre de l’auteure. Mais quel roman! J’avais déjà eu un coup de coeur lors de ma première lecture et j’avais un peu peur de ternir l’image que j’avais de ce livre mais finalement pas du tout. Je l’ai trouvé encore plus beau que la première fois.

L’histoire se déroule sur plusieurs années et commence au tout début de la guerre de Sécession pour se finir des années plus tard. C’est un véritable roman historique et si, de ma première lecture, j’avais surtout retenu l’histoire d’amour, ce livre est bien loin de se résumer à ça. C’est avant tout l’Histoire avec un grand H qui est racontée ici. A travers l’histoire personnelle de Scarlett et des gens du sud, on vit avec eux les changements liés à la guerre et notamment la perte de ce monde qu’ils chérissaient tant et qui est très bien représentée par le personnage d’Ashley.

Je pense que l’on a beaucoup tendance à voir des films et livres sur l’esclavage dans lesquels les maitres sont violents, les esclaves maltraités physiquement. Ici, on nous montre une autre vision des choses que j’ai vraiment trouvée interessante même si je serais incapable de dire si ça a représenté la réalité ou non.

Autant en emporte le vent, c’est aussi bien sûr l’histoire de Scarlett. Une jeune fille qui n’est vraiment pas aimable au premier abord, il faut le dire. Imbue de sa personne, superficielle, vaine… elle est pourtant beaucoup plus que ça et sa personnalité va se révéler sous les épreuves que vont lui infliger la vie. Elle devient une femme forte, sûre d’elle mais avec une fragilité d’enfant bien cachée qui m’a vraiment touché. Ce que j’ai aimé, c’est que Scarlett a énormément de défauts, mais elle est attachante. Je peux vous dire que je n’ai pas approuvé tout ce qu’elle fait – loin de là – mais pourtant, j’avais envie qu’elle s’en sorte tout en ressentant de la peine pour elle. Les autres personnages ne sont pas en reste, pour n’en citer que quelques uns, il y a bien sûr le fameux Rhett Butler, Ashley et la douce Mélanie. Des personnages auxquels je me suis tout également attachée, aussi bien pour eux-mêmes que pour les valeurs et idées qu’ils représentent.

L’histoire, les personnages… est-ce tout ce qui fait la grandeur de ce roman? Je pense qu’il y a aussi la plume magique de l’auteure qui a réussi à me donner énormément d’émotions. J’ai pleuré comme une madeleine en le lisant la première fois et j’ai aussi versé quelques larmes cette deuxième fois. Et pourtant, il est très rare que je pleure en lisant un livre, pour tout vous dire, ça ne m’arrive quasiment jamais. J’ai refermé ce roman un brin nostalgique, un peu triste. Triste de quitter les personnages. Triste de les quitter dans cette situation, mais au final, ont-ils été un seul jour vraiment heureux?

Je pense que vous l’aurez compris et je pourrais vous en parler pendant des heures, mais vous devez lire Autant en emporte le vent si vous aimez les romans historiques avec des personnages forts que vous n’oublierez pas de si tôt et que vous quitterez avec un pincement au coeur. C’est vraiment un livre plein d’émotions qui saura vous transporter si vous arrivez au bout car il faut parfois s’accrocher, il peut être dense et long, mais le voyage vaut largement le temps passé.

Un petit mot sur l’anglais: j’ai donc relu ce roman en anglais. Je pense pouvoir dire que j’ai un très bon niveau d’anglais mais j’avoue avoir eu beaucoup de mal lorsque les noirs parlent dans le roman. Il me fallait vraiment beaucoup d’attention au début pour essayer de les comprendre puis c’est venu – en même temps, après plus de 900 pages, j’ai eu le temps de m’habituer! Je ne vous le conseille donc pas en anglais si vous n’avez pas un excellent niveau.

Publicités

56 réflexions sur “Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell

  1. Tu me donnes très envie de le relire, j’avais prévu de m’y remettre cette année donc ça tombe bien 🙂 jespere trouver une version intégrale en français, sinon tanpis je prendrai les trois tomes. Gros bisous ♡

  2. Aaaah, ce roman…. *soupire* Il se classe définitivement parmi mes préférés ! Que ce soit pour l’histoire d’amour, pour Rhett et Scarlett, pour l’Histoire…. Un roman vraiment parfait ! Dès que j’ai un peu de temps et un peu moins de SP à lire, je re(rererere)lirai celui-ci 🙂 !

  3. Je l’avais lu il y a longtemps aussi et j’avais beaucoup aimé. Je pense qu’il faut le lire au moins une fois dans sa vie ce roman, parce que c’est quand même un grand classique ! 🙂

  4. moi non plus je ne l’ai jamais lu. C’est le seul livre de l’auteur? Pourtant j’ai vu des tomes 2 et 3. L’ont il découpé? Moi ça reste le film historique avec clark gable

  5. Ce livre est souvent cité lorsqu’on demande aux gens quel est leur classique préféré … J’avoue que je ne l’ai jamais lu … mais ta chronique me donne envie de le découvrir! Surtout que j’adore l’Histoire donc le côté historique m’attire forcément 😉

  6. Il faut vraiment que je le lise, surtout avec une telle chronique ! Ma mamie m’en a toujours dit le plus grand bien, j’aurais dû l’écouter plus attentivement 😛

  7. Lu ado, j’ai a-do-ré. Pas besoin de le relire tellement l’histoire est restée imprimée. Mais si j’avais plus de temps, ça serait tentant.
    Tu regardes le film après ? Histoire de bien distinguer les différences entre les deux 🙂 Et de retrouver Clark Gable et Vivien Leigh…

  8. Tu confirmes qu’en anglais, je n’aurais pas le niveau pour le lire. ^^ En tout cas, ton avis donne vraiment envie de le lire et il ne faut pas que je tarde à m’y mettre si je veux avoir le temps de le finir !

  9. Pingback: Février… Quel est le bilan? | La tête dans les livres

  10. Les romans historiques c’est vraiment pas mon truc et je crois que c’est un peu pour ça que je n’ai encore jamais lu Autant en emporte le vent. ^^ Mais il faut au moins que j’essaie de le lire un jour !

  11. Pingback: Throwback Thursday – Girl Power | La tête dans les livres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s